dans ,

Les YouTubers coréens populaires de ‘mukbang’ critiqués pour avoir caché des promotions payées

Le mukbang est une véritable institution en Corée du Sud.

Il s’agit de vidéos où l’on voit des personnes manger des quantités de nourriture souvent astronomiques, parfois de façon ASMR, ou seulement en commentant ce qu’ils mangent.

Ces vidéos sont de plus en plus populaires dans le pays, et avec cela, les marques souhaitent sponsoriser les youtubers.

Les YouTubers « mukbang » célèbres avec des millions d’abonnés ont été critiqués pour avoir caché le fait qu’ils étaient payés pour faire de la publicité pour certains produits.

À partir de mardi, un certain nombre de YouTubers ont commencé à présenter des excuses en admettant qu’ils avaient délibérément ou « accidentellement » omis d’informer les téléspectateurs des publicités payantes dans leurs vidéos.

La YouTuber « Eat With Boki », mieux connue sous son vrai nom, Moon Bo-ki, a mis en ligne des excuses à sa communauté YouTube, mardi. « J’avoue et je m’excuse de ne pas avoir mentionné les promotions payantes dans certaines de mes vidéos. » Moon a plus de 4,6 millions d’abonnés et des centaines de vidéos mukbang sur sa chaîne.

Tzuyang, un autre YouTuber avec 2,67 millions d’abonnés, a mis en ligne une vidéo mercredi en disant: « Je suis désolé de ne pas avoir complètement informé les téléspectateurs sur le parrainage commercial, et promis d’informer les téléspectateurs de toutes les publicités à partir de maintenant. »

Cependant, alors que les internautes pensaient qu’elle aurait pu être impliquée dans l’évasion et la fraude fiscales, Tzuyang a annoncé son intention de quitter YouTube le lendemain.

Cela a été suivi d’une déclaration de Yang Pang, une créatrice de contenu en ligne, qui compte plus de 2,48 millions d’abonnés. Avec des excuses, elle a immédiatement ajouté une bannière « comprend une promotion payante » à 20 vidéos et en a supprimé deux de sa chaîne.

D’autres YouTubers mukbang populaires avec plus d’un million d’abonnés tels que Mbro, Fran et Hamzy ont également admis ces activités promotionnelles et se sont excusés auprès des abonnés.

Mais il semble que les excuses ne suffisent pas aux abonnés déçus qui expriment leur colère à travers des commentaires. Beaucoup se sont déjà désabonnés.

Un commentaire sous les excuses de Yang Pang disait: « Je me sens trompé que vous ayez menti à vos fans. Je ne regarderai plus jamais vos vidéos. »

Les aveux soudains et les excuses des YouTubers semblent assez opportuns, car la Commission du commerce équitable (FTC) a récemment annoncé des règles de publicité révisées pour les médias sociaux, à compter du 1er septembre.

En vertu des nouvelles directives, les YouTubers et les influenceurs des médias sociaux doivent divulguer les publicités payantes de manière facilement visible. Les expressions ambiguës telles que «Merci à» et «En collaboration avec» seront interdites.

Lee Eun-hee, professeur de sciences de la consommation à l’Université Inha a déclaré au Korea Times: « Cacher des publicités payantes est manifestement une violation des droits des consommateurs. Il est important de faire savoir aux téléspectateurs lorsqu’ils regardent une vidéo basée sur des publicités. »

En outre, des sanctions plus strictes seront nécessaires pour les créateurs de contenu qui enfreignent les consignes. « Outre la perte d’abonnés, il devrait y avoir des sanctions plus spécifiques afin de sensibiliser les YouTubers », a déclaré Lee.

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Mina (AOA) inquiète les fans en mentionnant Sulli

Hongbin quitte VIXX