dans ,

Woojin (ex Stray Kids), adresse personnellement les rumeurs de harcèlement sexuel

Woojin s’est éloigné des projecteurs pendant un certain temps après avoir quitté JYP Entertainment en octobre 2019. Le mardi 23 mars, l’idol a de nouveau fait la une des journaux après avoir enfin commenté les accusations de harcèlement sexuel qu’il a reçues.

Woojin s’est rendu sur un Instagram Live pour commenter les rumeurs de harcèlement sexuel qui le tourmentent depuis des années déjà. La plupart des fans, sinon tous, peuvent se rappeler que l’ancien membre de Stray Kids a été accusé d’avoir maltraité sexuellement un certain nombre de femmes dans un bar.

Dans son livestream, Woojin a avoué qu’il était difficile pour lui de croire qu’il était blâmé pour quelque chose qu’il n’avait pas fait. L’idol a même partagé qu’il n’était pas facile de se défendre puisque la plupart des gens le jugeaient déjà. Il espère que personne ne connaîtra les dilemmes auxquels il a dû faire face auparavant.

Il a déclaré: « C’est vrai que c’était très difficile lorsque j’ai été entâché pour la première fois par les rumeurs », ajoutant: « J’ai appris qu’il n’est pas facile de clarifier quelque chose qui n’est pas vrai. J’espère que personne ne sera plus endommagé par des commentateurs malveillants. »

JYP Entertainment a nié les accusations à plusieurs reprises. L’agence a même fourni des preuves pour prouver que l’ex-membre de Stray Kids était, en fait, à la maison lorsque le harcèlement sexuel présumé s’est produit.

Après une enquête approfondie, il a été découvert qu’un utilisateur de Twitter à l’étranger était responsable de la diffusion des informations malveillantes en ligne. La police a même découvert qu’un anti-fan vivant au Brésil était à l’origine des allégations de harcèlement sexuel. Le suspect a même volé des clichés d’un civil non identifié et a affirmé qu’il s’agissait de l’ancien membre de Stray Kids, Woojin.

Ce n’est pas la première fois que Woojin commente les accusations de harcèlement sexuel qui lui sont portées. En octobre 2020, l’artiste sud-coréen a déclaré au South China Morning Post qu’au départ, il ne prenait pas le problème au sérieux car ce n’était pas du tout vrai.

Woojin a déclaré qu’il savait que certains utilisateurs de Twitter aimaient inventer des histoires juste pour attirer l’attention. Cependant, l’ex-membre de Stray Kids a admis qu’il était surpris que les rumeurs à son sujet se soient propagées plus rapidement que les autres rumeurs.

2 Commentaires

Répondre
  1. Je veut bien le croire pour ça.
    Mais pour les images où on le voit frapper les autres membres, pas encore.
    D’ailleurs, je trouve ça bizarre qu’il n’en parle pas.

  2. Voilà, c’était faux !! (Pour l’ harcèlement sexuel)
    J’aimerais vraiment dire que j’étais à cent pour cent avec lui mais c’est faux.
    Je crois que tous le monde dans les scandales mettent leur grain de sel et au final sa va trop loin.
    Moi la première, j’ai vraiment douter.
    Je trouve ça honteux que des personnes publies des rumeurs aussi graves. Sa lui a gâcher la vie, car honnêtement je crois qu’il va pas pouvoir réussir à reconquérir le public ( même si j’espère de tous cœur ❤️ le contraire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

big hit hybe address yongsan seoul

HYBE dévoile ses locaux au Yongsan Trade Centre

Jay B de GOT7 révèle qu’il souffre de dépression