dans

L’agence des Wanna One s’excuse après un mauvais traitement des fans

Le 28 septembre, les Wanna One étaient à l’aéroport en Thailande. Comme il est courant de le faire, les fans se sont montrés nombreux à vouloir apercevoir leurs idols.

Une vidéo est apparue sur les réseaux sociaux montrant un des managers du groupe utiliser la force de façon excessive afin de repousser une des fans.

En effet, nous voyons clairement le manager repousser une fan de manière très violente. Après que cette vidéo ait fait le tour des fans, ces derniers ont été ulcérés et énervés, à juste titre.

De ce fait, la compagnie du groupe, Swing Entertainment, a présenté officiellement ses excuses sur twitter. Voici la traduction de ces dernières:

« Bonjour. C’est Swing Entertainment. Nous nous excusons pour la vidéo qui a créé une controverse en ligne. La vidéo en question a été filmée à l’aéroport le 28 septembre alors que le groupe quittait la Thaïlande, et la personne est un manager du label. Après avoir vu la vidéo, le responsable réfléchit sincèrement à ses actions excessives et sera discipliné en conséquence. Nous sommes vraiment désolés pour les fans dans la vidéo, car quelque chose comme ça n’aurait jamais dû se produire. Nous nous excusons profondément auprès de tous les fans pour cet incident honteux et pour avoir causé des problèmes. Nous ferons de notre mieux pour éviter qu’un incident similaire ne se reproduise avec une formation plus approfondie. Encore une fois, nous nous excusons auprès des fans qui aiment Wanna One, et Swing Entertainment deviendra un label qui fait plus d’effort. « 

Ce n’est pas la première fois que les fans se font malmener par les managers des groupes d’idols. Certes, la protection des idols est importante, mais cela ne doit pas être au détriment des fans.

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

De nouvelles places pour le concert des BTS du 20 octobre à Paris

Une ex-apprentie de K-pop dévoile le mauvais côté de la K-pop et la vie d’Idol