dans ,

Le visage et des détails des crimes de ‘God God’ des Nth rooms révélés

L’enquête sur les Nth rooms continue sa route, et un nouveau suspect a été appréhendé.

Ce suspect n’est pas des moindres, puisqu’il s’agit de celui qui a commencé ces groupes de conversations.

Il a été récemment révélé que le coupable qui a créé les Nth Rooms sur l’application Telegram, où des filles, dont des mineures, ont été agressées et torturées sexuellement, est un homme de 24 ans nommé Moon Hyung Wook, également connu sous le nom de «God God» dans les salons de discussion.

À la lumière de l’arrestation récente de Moon Hyung Wook, les détails horribles de ce que Moon Hyung Wook a fait dans les Nth Rooms ont refait surface.

Dans un épisode de Curious Stories Y de SBS, les raisons pour lesquelles Moon Hyung Wook devait être sévèrement puni ont été révélées.

Attention : ces détails peuvent heurter la sensibilité des personnes les plus sensibles.

Selon un homme, M. A, qui a avoué n’avoir été qu’un spectateur dans les Nth Rooms pour devenir administrateur, plus tard, Moon Hyung Wook était le coupable qui a créé les Nth Rooms, pour commencer.

Et il a révélé que les vidéos partagées par Moon Hyung Wook étaient pour le moins choquantes.

« Ce n’étaient pas les vidéos pornographiques habituelles. C’était inhumain. Il a obligé les filles à se couper, à saigner et à manger des excréments, et deux des victimes ont été violées. » – M. A

Après avoir créé les vidéos, Moon Hyung Wook a publié des liens dans diverses communautés en ligne pour rassembler des clients, et les clients ont dû payer pour entrer dans les différentes Nth Rooms. Plus ils voulaient regarder de vidéos, plus ils devaient payer.

Parmi les vidéos filmées par Moon Hyung Wook, l’identité d’une quarantaine de femmes a été confirmée.

Mais en septembre dernier, Moon Hyung Wook a quitté les Nth Rooms. Selon un informateur, Moon Hyung Wook a mentionné qu’il devait se préparer pour l’examen d’entrée au collège, ce qui suggérait qu’il était à sa dernière année de lycée à l’époque.

Cependant, cela s’est avéré faux. Après une enquête approfondie de la police, Moon Hyung Wook a avoué être «God God» dans les Nth Rooms, et il devrait recevoir une forte condamnation.

Les identités de Cho Joo Bin, Kang Hoon et Lee Won Ho ont également été révélées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Jung Joon Young fait de nouveau appel après avoir eu sa sentence de prison réduite

fausses-jungkook-bar-gay_

De fausses rumeurs sur Jungkook dans un Gay Bar se répandent, les fans sont en colère