Visa de nomade numérique en Corée du Sud : Démarches et Formalités K-Sélection
dans ,

Visa de nomade numérique en Corée du Sud : Démarches et Formalités

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le visa de nomade numérique en Corée du Sud, y compris comment postuler, les coûts, les conditions, l’éligibilité, et plus encore. Voici ce qu’il faut savoir :

Les points importants

  • Quand : à partir du 1er janvier 2024
  • Qui : les étrangers qui souhaitent travailler à distance en Corée du Sud + leur famille (conjoint, enfants)
  • Durée : maximum 2 ans (1 an + possibilité d’extension d’1 an)
Visa de nomade numérique en Corée du Sud : Démarches et Formalités K-Sélection

Les conditions d’éligibilité

  • Travailler pour une entreprise à l’étranger ou être freelance à l’étranger.
  • Gagner plus de 85 millions de wons (57 301 euros) en 2023. Le visa exige que vous gagniez le double du revenu national brut (GNB) par habitant de la Corée pour l’année précédente.
  • Avoir 18 ans ou plus et avoir travaillé pendant au moins un an dans le même secteur.
  • Faire une demande à l’ambassade coréenne de votre pays. Si vous êtes actuellement en Corée, vous pouvez passer de l’exemption de visa (B-1), du visa touristique (B-2) ou du visa de séjour court terme (C-3) (mais, comme nous l’expliquons ci-dessous dans la FAQ, nous recommandons de faire la demande dans votre pays, du moins pour le moment).
  • Avoir une assurance médicale personnelle couvrant au moins 100 millions de wons pour les soins hospitaliers et le rapatriement pendant leur séjour en Corée.
Visa de nomade numérique en Corée du Sud : Démarches et Formalités K-Sélection

FAQ sur le visa de nomade numérique en Corée du Sud

Puis-je travailler en Corée avec le visa de nomade numérique/workation ?

Les voyageurs visitant sous ce visa ne peuvent pas être embauchés en Corée ou participer à une activité lucrative locale pendant leur séjour. Ils peuvent travailler pour une entreprise à l’étranger.

Quels sont les documents nécessaires ?

Les documents suivants sont les papiers standard requis pour la demande de visa workation, mais il pourrait y avoir des documents supplémentaires requis dans votre pays. Nous vous recommandons quand même de demander à votre ambassade la liste des documents nécessaires.

  • Formulaire de demande de visa
  • Passeport
  • Copie du passeport
  • Photo de passeport
  • Preuve d’emploi ou de travail
  • Fiche de paie
  • Relevés bancaires (pour prouver le revenu)
  • Autre preuve financière si existante (tous les revenus imposables que vous avez dans une année)
  • Extrait de casier judiciaire (aucune condamnation pour crimes, ni dans votre pays d’origine ni en Corée, n’est autorisée)
  • Preuve d’assurance privée couvrant au moins 100 millions de wons pour les accidents/transports/aide médicale
  • Une adresse en Corée est OBLIGATOIRE pour la demande

La période de validité des documents de preuve tels que les certificats d’emploi est de 3 mois à partir de la date de délivrance, et les informations liées au visa telles que les documents de soumission peuvent être confirmées sur le site web du service de l’immigration et sur le site Hi Korea.

Dois-je être enregistré dans une entreprise à l’étranger pour postuler ?

Oui, soit en tant qu’employé d’une entreprise, soit en tant que travailleur indépendant. Vous pouvez demander le visa Workation si vous exploitez actuellement une entreprise, avez un an d’expérience dans le même secteur et avez un revenu prouvé. Les étrangers qui ne sont pas affiliés à une entreprise étrangère ne peuvent pas demander le visa.

Visa de nomade numérique en Corée du Sud : Démarches et Formalités K-Sélection

Le revenu minimum est-il avant ou après impôt ?

Le minimum est calculé à partir de votre revenu brut, autrement dit, avant impôt.

Vais-je devoir payer des impôts en Corée ?

Selon l’Article 3 (Portée des revenus imposables) de la loi sur l’impôt sur le revenu, tous les revenus sont imposables pour les résidents. Si vous travaillez pour une entreprise à l’étranger depuis la Corée, cela serait considéré comme un revenu provenant de Corée pour l’impôt, car vous l’avez gagné tout en séjournant en Corée. Cependant, dans une réponse officielle du gouvernement, il a été souligné que les étrangers résidents temporaires ne sont taxés que sur la partie de leur revenu imposable qui est payée ou remise dans le pays si elle est issue de l’étranger (cela s’applique aux étrangers résidents qui ont eu un domicile ou une résidence en Corée pendant un total de cinq ans ou moins dans les 10 années précédant la fin de la période fiscale concernée).

De plus, les pays avec lesquels la Corée a conclu un accord de double imposition ne sont pas soumis à cet impôt si le traité contient des dispositions pertinentes. Vous pouvez vérifier le contenu du traité sur le système d’information législative fiscale du service national des impôts. Comme le visa est en phase pilote, nous vous recommandons, pour les questions liées aux impôts, de contacter le centre de consultation du service national des impôts (126 sans code régional).

Quel est le revenu minimum requis pour être éligible ?

7,08 millions de wons (soit environ 4 777 euros) par mois en 2024.

Comment est calculé le revenu mensuel ?

À partir des documents que vous soumettez : bulletins de salaire, relevés bancaires, transactions de compte, etc. Pour le moment, cela restera une décision au cas par cas car il n’y a pas de directives appropriées à suivre. Les ambassades et les responsables ne savent toujours pas comment les choses vont évoluer puisque le visa vient d’être lancé.

Je vois que le visa est appelé visa workation, visa de nomade numérique… Quel est le nom officiel ?

Le visa est officiellement appelé visa workation (F-1-D).

Recevais-je une carte de résident avec le visa ?

Oui ! Les avantages de la carte d’enregistrement d’étranger (ARC) comprennent : passer par une voie rapide lors de l’immigration coréenne à l’aéroport, ouvrir un compte bancaire coréen, souscrire à un abonnement téléphonique à plus long terme, avoir accès à des cours de coréen gratuits, etc. Vous devrez en faire la demande dans votre bureau local d’immigration dans les 90 jours suivant votre arrivée.

Visa de nomade numérique en Corée du Sud : Démarches et Formalités K-Sélection

Le visa est-il valide à partir de la date de délivrance ou de la première entrée en Corée ?

Le visa workation est valide à partir de la première entrée en Corée. À partir de cette date, vous pouvez rester jusqu’à 2 ans (1 an initialement + 1 an d’extension), et il n’y a pas de période de séjour obligatoire en Corée.

Combien de temps faut-il pour que le visa soit délivré ?

Le visa devrait être délivré en environ 10 à 15 jours après la demande. La période de délivrance du visa peut varier en fonction de la documentation du demandeur, des conditions de l’ambassade, etc.

Quels pays sont éligibles ?

Il n’y a pas de restrictions sur les demandes de visa en fonction de la nationalité.

Puis-je demander le visa si je suis actuellement en Corée ?

Oui, si vous êtes exempté de visa (B-1), titulaire d’un visa touristique (B-2) ou d’un visa de court séjour (C-3).

Quels documents sont nécessaires pour une apostille ?

Une apostille (ou confirmation consulaire) est nécessaire pour les condamnations pénales. En théorie, une apostille n’est pas nécessaire pour prouver les liens familiaux, l’emploi, les revenus, l’assurance maladie, etc. En pratique, les agents d’immigration peuvent demander des apostilles supplémentaires s’ils le souhaitent ou en ont besoin. Des documents supplémentaires tels que des traductions et des certifications peuvent être demandés lors de la délivrance du visa ou lors de l’examen du changement de statut.

Les visas pour travailler en Corée du Sud

Mon conjoint et moi pouvons-nous combiner nos salaires pour faire une demande ?

Non. Le revenu minimum doit être atteint par une seule personne. Lorsque la personne est éligible, alors seulement elle peut venir avec son conjoint et ses enfants.

Mon partenaire et moi devons-nous être mariés pour être considérés comme famille/conjoints ?

Vous pouvez demander un visa si vous pouvez prouver un lien familial légal avec le résident principal (travailleur à distance).

Puis-je amener mon animal de compagnie en Corée avec moi ?

Veuillez vérifier auprès des autorités de quarantaine telles que le centre de quarantaine de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de Corée pour voir si vous pouvez amener un animal en Corée.

Ai-je besoin d’un visa de nomade numérique pour venir en Corée ?

Visa de nomade numérique en Corée du Sud : Démarches et Formalités K-Sélection

Pas du tout ! Venir en Corée du Sud avec un visa touristique n’est pas difficile pour la plupart des nomades digitaux. (Vous pourriez avoir besoin de vous inscrire au système d’autorisation de voyage électronique de Corée (K-ETA) avant d’arriver, ce qui est un processus très rapide et entièrement en ligne.) Il existe d’autres types de visas, comme le visa vacances-travail, le visa startup OASIS, ou le visa étudiant, qui peuvent s’appliquer à certaines situations de nomades digitaux, mais pas à la plupart des autres.

Pourquoi le gouvernement lance-t-il le visa de nomade numérique ?

Le gouvernement coréen souhaite permettre aux étrangers de travailler et de voyager en Corée pour revitaliser l’économie locale et promouvoir les paysages et la culture du pays.

source

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
"Wonhee d'ILLIT finit à l'hôpital en raison de Min Hee-Jin" rapportent des médias coréens, les internautes demandent à HYBE d'arrêter leur manipulation médiatique K-Sélection

« Wonhee d’ILLIT finit à l’hôpital en raison de Min Hee-Jin » rapportent des médias coréens, les internautes demandent à HYBE d’arrêter leur manipulation médiatique

Quel idole masculin aimeriez-vous voir en méchant charismatique et attrayant dans un Kdrama ? K-Sélection

Quel idole masculin aimeriez-vous voir en méchant charismatique et attrayant dans un Kdrama ?