dans ,

La victime du maire défunt Park Won Soon a révélé les détails de son agression sexuelle

La secrétaire ‘A’ du maire Park Won Soon révèle qu’il l’a agressée sexuellement pendant 4 ans, et a même demandé des photos nues.

‘A’ qui a déposé une plainte contre le maire Park Won Soon pour harcèlement sexuel, a tenu une conférence de presse à Eunpyeong-gu, Séoul, dans l’après-midi du 13 juillet.

Lee Mi-kyung, directeur du Korea Sexual Violence Counselling Centre, a déclaré: « L’agression du maire Park Won Soon contre sa secrétaire a duré quatre ans. La victime a demandé à changer de service, mais c’était impossible car il fallait l’approbation du maire. »

Selon les déclarations de la victime lues par Kim Hye Jung, la vice-présidente du Centre de conseil, la secrétaire “A” a écrit: « J’aurais dû le signaler plus tôt. Je voulais lui demander d’arrêter ce qu’il faisait en toute sécurité. Je voulais crier que j’ai traversé une période très difficile. Je voulais lui pardonner. Il a fallu du courage pour porter plainte contre lui. Mais il s’est suicidé. Je n’ai jamais pensé à la mort même lorsque je traversais une période difficile parce que je je ne veux jamais blesser les gens qui m’aiment. Alors, j’ai été vraiment déçue. Il est toujours difficile de croire qu’il est mort. »

L’avocate de la secrétaire A, Kim Jae Ryun, a déclaré: « Il [le maire] a invité la victime à une conversation secrète par Telegram et a continuellement envoyé des messages obscènes à la victime. Il l’a harcelée sexuellement et lui a demandé de lui envoyer des photos nues d’elle, ou portant uniquement des sous-vêtements. C’était une période difficile et douloureuse et elle souffrait en silence pendant si longtemps. »

Elle a ajouté: « Il y a même un moment où il a forcée à faire un baiser sur son genou. Il l’a agressée sexuellement plusieurs fois dans la chambre du bureau et l’a forcée à le serrer dans ses bras. »


Kim Jae-ryun, l’avocate de l’ancienne secrétaire du défunt maire de Séoul, Park Won-soon, qui l’a accusé de harcèlement sexuel, a également montré une invitation à un chat secret Telegram qui aurait été envoyée par le maire à la victime, lors d’une conférence de presse à Séoul.

Pendant ce temps, la secrétaire ‘A’ subit des « dommages secondaires » devenant la cible d’insultes personnelles et d’abus en ligne, des personnes faisant circuler des informations non confirmées et des photos d’elle. La secrétaire a déclaré: « J’ai eu peur en raison de distorsions de la vérité et de nombreuses spéculations. Ma famille et moi espérons retrouver la sécurité dans nos vies. »

Son avocate a déclaré qu’une plainte supplémentaire avait été déposée auprès de la police plus tôt dans la journée pour « dommages secondaires subis par la victime », demandant à la police de punir ceux qui répandaient des rumeurs non confirmées.

D’autre part, les participants à la conférence ont demandé au gouvernement de révéler la vérité derrière l’incident et de ne pas ignorer les allégations de la victime.

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hwang In Yeob incarnera Seojun dans le drama ‘True Beauty’

L’album de BTS ‘MAP OF THE SOUL: 7 ~ THE JOURNEY’ est l’album le plus vendu au Japon de l’année