Un politicien affirme que si les hommes japonais "se prennent en main", les femmes les récompenseront en tombant enceinte K-Sélection
dans ,

Un politicien affirme que si les hommes japonais « se prennent en main », les femmes les récompenseront en tombant enceinte

Celui-ci dit aux personnes ayant peu d’enfants de mettre la main sur le cœur et de regretter leurs actes.

C’est dimanche dernier que le Parti libéral démocrate du Japon a tenu sa convention préfectorale de Gunma, à laquelle a participé Takashi Sasakawa, un ancien membre de la Chambre des représentants qui représentait le deuxième district de Gunma au sein du Diet (le parlement national du Japon). Sasakawa avait quelque chose à dire sur une question politique importante et quant à savoir si ses propos étaient sensés ou non, eh bien, commençons par citer le gars qui, dans son discours, a déclaré :

« Si vous pensez que nous pouvons augmenter la population du Japon en donnant de l’argent aux gens, vous vous trompez lourdement car il n’y a aucune chance que ce soit la solution. Si c’est votre bébé, alors je veux absolument l’avoir, je veux faire un bébé. Nous devons augmenter le nombre de maris qui pensent ainsi. N’est-ce pas ? Que chacun mette la main sur son cœur et regrette ses actes, vous qui avez peu d’enfants. 

Un politicien affirme que si les hommes japonais "se prennent en main", les femmes les récompenseront en tombant enceinte K-Sélection

Bien sûr, en tant qu’êtres humains, il y a des gens qui sont incapables d’avoir des enfants et si ces gens, à leur manière, travaillent aussi dur qu’ils le peuvent pour le bien du monde, tant mieux. Si la situation économique s’améliore, voyez-vous ? Pour accroître la population, si les hommes se prennent en main, les femmes auront toujours des enfants et même si on ne le leur demande pas, elles se diront qu’elles veulent donner naissance à un enfant pour le bien du mari qu’elles aiment. C’est ce qu’elles penseront. »

C’est souvent la concision qui caractérise un discours bien conçu, et si l’on s’en tient à l’économie de langage, Sasakawa fait un travail admirable en imposant des responsabilités déraisonnables aux hommes et aux femmes en une poignée de phrases seulement. En formulant la solution au faible taux de natalité du Japon comme étant aussi simple que si les hommes « se prenaient en main », Sasakawa dit essentiellement que cette absence d’enfants est due au fait que les hommes du Japon ne se prennent pas en main. Ce dernier laisse ensuite entendre que si un mari se comporte bien, sa femme décidera de manière autonome qu’il est temps de faire un enfant, non pas en raison d’un amour mutuel ou d’idéaux familiaux, mais « dans l’intérêt du mari ».

Un politicien affirme que si les hommes japonais "se prennent en main", les femmes les récompenseront en tombant enceinte K-Sélection

Avec ses 88 ans et le fait qu’il soit lui-même le fils d’un puissant magnat des affaires et de la politique, il n’est peut-être pas surprenant d’entendre Sasakawa exprimer des sentiments qui sont, pour le dire diplomatiquement, hors de portée des sentiments de la moyenne des habitants du Japon d’aujourd’hui en âge d’avoir des enfants. Par ailleurs, en tant que personne dont les années de jeunesse et d’âge adulte correspondent assez bien à la période faste de l’économie spéculative d’après-guerre, il est peut-être normal que Sasakawa ait du mal à comprendre qu’il puisse exister un problème qui ne puisse pas être simplement résolu par une application accrue de la bonne vieille méthode de l’audace.

Toutefois, il est intéressant de noter qu’alors qu’il blâme le Japon pour son faible taux de natalité, il n’hésite pas à dire qu’il n’est pas de la responsabilité du gouvernement de s’attaquer aux facteurs économiques en jeu. Il s’agit là d’une affirmation particulièrement sourde à la lumière des données économiques montrant que les salaires réels moyens , c’est-à-dire les salaires ajustés au coût de l’inflation au Japon ont baissé au cours des 26 derniers mois consécutifs, la plus longue série de ce type depuis plus de 30 ans.

Un politicien affirme que si les hommes japonais "se prennent en main", les femmes les récompenseront en tombant enceinte K-Sélection

Un aspect souvent négligé dans les discussions sur le faible taux de natalité au Japon est que, culturellement, la plupart des Japonais sont très prudents lorsqu’il s’agit d’avoir des enfants, à moins qu’ils ne soient sûrs de pouvoir leur offrir une vie familiale économiquement stable. Il est en effet difficile d’instaurer ce type de confiance lorsque les gens ont passé les deux dernières années à devoir progressivement faire des économies, en particulier lorsque la chute de la valeur du yen fait que pratiquement aucune semaine ne passe sans que les magasins et les entreprises qui vendent des produits de première nécessité tels que la nourriture, les vêtements et les articles de toilette n’annoncent qu’ils augmentent à nouveau leurs prix et qu’il n’y a guère de signes d’une aide gouvernementale en vue.

Ainsi, au lieu de dire aux hommes japonais de bien se comporter et de supposer que les femmes japonaises les récompenseront en leur donnant des bébés, ce sont peut-être les hommes politiques japonais qui doivent se ressaisir.

Et vous ? Quel est votre avis sur le sujet ?

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lisa

Ce monsieur a besoin d’aller se coucher, il n’a, à mon avis, jamais galéré puisqu’il est né avec une cuillère en argent.
Qu’il aille supporter une famille en gagnant le salaire minimum et on en reparlera.

Jennie de BLACKPINK aurait collaborer avec un prédateur d'enfants ? K-Sélection

Jennie de BLACKPINK aurait collaborer avec un prédateur d’enfants ?

Bang Si Hyuk est de nouveau critiqué pour son traitement envers ENHYPEN K-Sélection

Bang Si Hyuk est de nouveau critiqué pour son traitement envers ENHYPEN