time to hunt netflix
dans , ,

« Time to hunt » interdit d’être diffusé sur Netflix

À deux jours du dévoilement du film sud-coréen « Time to hunt » sur la plateforme de streaming Netflix, la justice sud-coréene est intervenue, hier, pour interdire sa diffusion à l’étranger.

En raison de l’épidémie du COVID-19, le distributeur du film dystopique, Little Pictures, avait décidé de repousser « jusqu’à nouvel ordre » sa sortie en salle, initialement prévue le 26 février en Corée du Sud, avant d’opter pour une diffusion exclusive sur Netflix, une première dans l’histoire du cinéma coréen. Ainsi, « Time to hunt » devait sortir vendredi sur la plateforme, et sera accessible dans 190 pays.

Le tribunal du district central de Séoul a cependant donné gain de cause à la société chargée de la promotion du film à l’étranger, Contents Panda. Il a demandé de suspendre la diffusion de ce film hors des frontières, et d’interdire de dévoiler son contenu en salle, sur Internet et à la télévision, ainsi que de fabriquer des supports durs, comme des DVD, afin de les vendre ou les distribuer, excepté dans le pays. Par ailleurs, en cas de violation de ce verdict, le distributeur est sommé de payer 20 millions de wons, soit environ 15 000 euros, par jour au plaignant.

time to hunt sur netflix

A cet égard, Netflix Korea a déclaré ce matin que, tout en respectant la Justice, il n’allait pas dévoiler le contenu demain. Tous les événements liés à sa sortie ont également été ajournés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(G)I-dle prépare ses débuts américains en signant avec Republic Records

Le ministre coréen de la Culture fait l’éloge de BTS