Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection
dans ,

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement

La Corée du Sud a battu son propre record du taux de fécondité le plus bas au monde. Les chiffres officiels publiés en novembre évaluent à seulement 0,79 le nombre d’enfants qu’une femme sud-coréenne aura au cours de sa vie.

bebe-coreen-du-sud

Selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), pour qu’un pays assure une population stable, le taux de fécondité optimal par femme doit être de 2,1 enfants dans une vie. Cependant, pour la Corée du Sud, le nombre ne représente même pas la moitié du taux recommandé.

Cela présente des défis pour le pays, qui fait face à une pénurie de main-d’œuvre imminente pour soutenir son système de retraite et à une population vieillissante.

La Corée du Sud devrait avoir la plus forte population de personnes âgées

Le 4 décembre, CNN a rapporté que la Corée du Sud n’avait pas réussi à résoudre les problèmes de faible taux de natalité dans le pays malgré l’énorme investissement des gouvernements précédents.

CNN rapporte qu’en septembre, le président du pays, Yoon Suk Yeol, a admis qu’au cours des 16 dernières années, plus de 200 milliards de dollars ont été dépensés pour stimuler la population.

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection

Cela comprend une aide financière pour les nouveaux-nés : une allocation mensuelle pour les parents d’enfants de moins d’un an qui, selon l’administration Yoon, devrait passer des 300 000 wons actuels (215 euros) à 700 000 wons (500 euros) en 2023 et à 1 million de wons (720 euros) en 2024.

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection

Cependant, les parents disent que les promesses de fonds du gouvernement n’ont pas d’importance. S’adressant à CNN, une mère, Min-jeong,  qui attend son deuxième enfant, a déclaré: « Ils ont changé les noms et fusionné les allocations, mais pour les parents comme nous, il n’y a plus d’avantages. »

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection

Elle a dit que depuis qu’elle a un enfant, elle est incapable de travailler car ils ne peuvent pas se permettre des soins privés ou faire confiance aux crèches financées par le gouvernement. Même si les crèches financées par le gouvernement du pays sont nombreuses, ces dernières années, un certain nombre de scandales dans lesquels des images de vidéosurveillance de soignants frappant des nourrissons ont émergé.

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection

D’autres problèmes auxquels les parents comme Min-jeong sont confrontés sont les rôles de genre traditionnels; les femmes sont censées s’occuper de la maison en plus du travail, et les maris qui veulent participer trouvent que la culture d’entreprise ne le permet pas.

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection

La société désapprouve les parents célibataires. Les traitements de FIV (fécondation in vitro) ne sont pas disponibles pour les femmes célibataires et les partenariats homosexuels ne sont pas légaux, tandis que les couples non mariés consentants ne sont pas autorisés à adopter.

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection

Cependant, malgré les sommes d’argent « jetées » sur des facteurs problématiques tels que les prix élevés de l’immobilier, le coût de l’éducation et une plus grande anxiété économique ont dissuadé les jeunes de procréer.

Le taux de natalité en Corée du Sud reste au plus bas malgré 200 milliards de dollars investis par le gouvernement K-Sélection

Les critiques soutiennent que les enjeux vont au-delà de l’économie et qu’un changement de stratégie est nécessaire. La stratégie actuelle, de l’avis de nombreux experts, est trop unidimensionnelle ; au lieu de cela, un soutien continu pour l’enfant est nécessaire tout au long de sa vie.

SOURCE

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lovejungkook-forever
Lovejungkook-forever
1 mois il y a

Ouai faut mougou les gens

Dernière modification le 1 mois il y a par Lovejungkook-forever
rm bts indigo interview

Ces moments de la soirée de streaming pour ‘Indigo’ avec RM de BTS qu’il ne fallait pas manquer

10 dramas coréens de premiers amours à regarder absolument K-Sélection

10 dramas coréens de premiers amours à regarder absolument