dans ,

Spotify risque de perdre les fans de K-pop, Le conflit entre Kakao M et Spotify continue

Les fans de K-pop utilisant Spotify ont été confrontés le week-end dernier à un blackout de centaines de chansons d’artistes populaires, dont Zico, Mamamoo et IU, après la fin de l’accord de licence entre le géant suédois de l’audio et le principal distributeur de musique de Corée du Sud, Kakao M Corp.

Bien que certaines chansons aient depuis été restaurées, Spotify Technology SA et Kakao M, désormais connu sous le nom de Kakao Entertainment Corp., ont déclaré que les discussions sont en cours au sujet d’un nouvel accord.

spotify kakao m kpop chansons

La musique de la société sud-coréenne est accessible aux auditeurs internationaux de Spotify depuis 2016. Les deux sociétés ne sont pas parvenues à s’entendre sur le renouvellement de l’accord, malgré des discussions continues, selon un responsable du secteur.

Ce développement a été longuement discuté sur les forums de K-pop et les réseaux sociaux et des artistes comme Tablo d’Epik High se sont plaints du retrait des chansons.

«Pourquoi les artistes et les fans sont-ils toujours les victimes de la cupidité des entreprises au détriment de l’art ?», a tweeté l’artiste hip hop en début de semaine.

Le conflit fait suite aux débuts turbulents de Spotify en Corée du Sud, le sixième plus grand marché de la musique au monde, au début du mois dernier.

Spotify a débarqué dans le pays sans avoir obtenu d’accord de licence avec Kakao M, qui détient 37,5% des chansons du top 400 du Gaon Music Chart de la Korea Music Content Association. La plateforme a déclaré dans un communiqué tenter de renouveler l’accord mondial depuis un an et demi.

«Nous espérons que cette perturbation sera temporaire et que nous pourrons résoudre la situation rapidement», a déclaré la société. «Nous restons engagés à travailler avec les détenteurs de droits locaux, dont Kakao M, pour contribuer ensemble à la croissance du marché de la musique coréenne et de l’écosystème global du streaming».

Des pourparlers sont également en cours en vue de la signature de l’accord local, selon les responsables de la société.

Spotify exploite des playlists de K-pop depuis 2014. La société a déclaré que la part d’écoute de la K-pop sur sa plateforme a augmenté de plus de 2.000%, avec un temps de streaming total atteignant 180 milliards de minutes.

«Au fur et à mesure que la K-pop devient plus populaire, les profits augmentent, ce qui entraîne des conflits d’intérêts», a déclaré Lee Gyu-tag, professeur d’études culturelles à l’université George Mason de Corée.

spotify kakao m kpop chansons supprime

Kakao Entertainment, la société mère de Kakao Corp., est en concurrence avec Spotify par le biais de Melon, le plus grand service de streaming musical du pays.

Melon a une mainmise sur le marché du streaming musical local avec près de neuf millions d’utilisateurs actifs par mois. Sa base d’utilisateurs fait toutefois pâle figure face aux plus de 345 millions d’auditeurs de Spotify dans le monde.

Par le passé, le distributeur de musique a snobé le géant mondial de la musique Apple Music. Le géant américain de la technologie n’a pas réussi à obtenir de nombreux titres locaux lors de son lancement en Corée du Sud en 2016 et lutte depuis pour acquérir une présence significative sur le marché.

spotify-kpop-kakao-m-suppression

Kakao Entertainment a actuellement un accord de licence avec Apple Music pour les marchés en dehors de la Corée du Sud, selon un responsable de la société. Le conflit survient également alors que Kakao cherche à s’implanter à l’étranger. Spotify fait face à une pression croissante pour conclure des accords avec Kakao M, sous peine de perdre sa présence en Corée du Sud et ses fans de K-pop.

«Le conflit entre les deux sociétés était inévitable», a déclaré Lee. «Il est maintenant important de voir quel précédent ils vont créer.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le fanclub coréen de (G)I-DLE demande des clarifications sur Soojin à Cube, menace de boycott

Jisoo de BLACKPINK représentera à la fois ‘Dior Fashion’ et ‘Dior Beauty’ en tant qu’ambassadrice mondiale