seoul metavers
dans ,

Séoul sera la première ville à rejoindre le métavers

Le gouvernement métropolitain de Séoul a annoncé vouloir devenir la première grande ville du monde à entrer dans le métavers !

La capitale sud-coréenne, Séoul, a annoncé un plan visant à rendre une variété de services publics et d’événements culturels disponibles dans le métavers, un Internet immersif qui repose sur la réalité virtuelle. Si le plan réussit, les habitants de Séoul pourront visiter un hôtel de ville virtuel pour tout faire, de la visite d’un site historique au dépôt d’une plainte civile en enfilant des lunettes de réalité virtuelle.

seoul-meta

L’investissement de 3,9 milliards de wons (2,95 millions d’euros) fait partie du plan du maire Oh Se-hoon pour la ville, qui vise à améliorer la mobilité sociale des citoyens et à accroître la compétitivité mondiale de la ville. Il s’appuie également sur le Digital New Deal de la Corée du Sud, un plan national visant à adopter des outils numériques et d’IA pour améliorer les soins de santé, les infrastructures centrales et l’économie.

  • Comment fonctionnera le métavers de Séoul?

Séoul sera la première ville à rejoindre le métavers

Le gouvernement métropolitain de Séoul développera sa propre plateforme de métavers d’ici la fin de 2022. D’ici à ce qu’elle soit pleinement opérationnelle en 2026, elle accueillera diverses fonctions publiques, notamment un bureau de maire virtuel, ainsi que des espaces au service du secteur des affaires ; un incubateur fintech ; et un organisme public d’investissement.

La plateforme débutera par une cérémonie virtuelle du nouvel an en décembre . En 2023, la ville prévoit d’ouvrir le « Metaverse 120 Center », un lieu de services publics virtuels où les avatars géreront les préoccupations des citoyens qui ne pouvaient auparavant être résolues qu’en se rendant physiquement à la mairie.

Séoul sera la première ville à rejoindre le métavers

De plus, les principales attractions touristiques de la capitale comme la place Gwanghwamun, le palais Deoksugung et le marché de Namdaemun seront présentées dans la « zone touristique virtuelle ».

Quant aux sites historiques aujourd’hui disparus comme la porte Donuimun (l’une des quatre portes mineures de la capitale détruites en 1915), ils seront recréés dans l’espace virtuel.

À partir de 2023, les principaux festivals de Séoul tels que celui des Lanternes se dérouleront également dans le métavers de manière à ce que tous les habitants du monde puissent en profiter.

Le gouvernement métropolitain développera également des services pour les personnes socialement vulnérables, notamment des contenus de sécurité et de simplification destinées aux personnes handicapées s’appuyant sur la réalité mixte (XR).

  • La prochaine frontière des villes intelligentes

Les gouvernements municipaux utilisent la technologie numérique et les données en temps réel pour optimiser les opérations de la ville dans le cadre du mouvement des « villes intelligentes ». Le métaverse pourrait être sa prochaine évolution. Bien que les détails sur le fonctionnement du métavers soient encore flous, même pour les entreprises qui tentent de le construire, il s’agit d’une prochaine étape naturelle pour Séoul.

Provisoirement appelé Metaverse Seoul, le projet consiste dans la création d’un écosystème de communication virtuel regroupant tous les domaines dans lesquels intervient l’administration municipale. Ce qui inclura progressivement, en trois étapes, à partir de l’année prochaine, les services économique, culturel, touristique, éducatif et civil.

Séoul sera la première ville à rejoindre le métavers
Le métavers fait référence à un monde virtuel 3D partagé dans lequel on peut interagir à l’aide d’équipements de réalité augmentée et virtuelle. Ces plateformes ont gagné en popularité ces dernières années car de plus en plus de personnes ont déplacé leurs activités en ligne, notamment en raison de la pandémie de Covid-19.

La capitale sud-coréenne a investi 3,9 milliards de wons (environ 2,8 milliards d’euros) dans ce projet qui s’inscrit dans le cadre du plan Seoul Vision 2030 lancé par son maire Oh Se-hoon. Ce plan vise à faire de Séoul « une ville de coexistence, de sécurité et d’émotion et un leader mondial, » a précisé Oh Se-hoon.

Si ce projet devient réalité, les habitants de Séoul pourront bientôt mettre leur casque de réalité virtuelle pour rencontrer des fonctionnaires de la ville dans ce nouvel espace. Ils pourront même assister à de grands événements.

« Séoul fera office de pionnier d’un nouveau continent appelé « Metaverse Seoul » en alliant la demande publique et la technologie privée, » a assuré Park Jong-soo, directeur général de la politique des villes intelligentes au gouvernement métropolitain de Séoul.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

      Les coréens expriment leur fierté après que «Hellbound» prend la tête du classement Netflix

      Les coréens expriment leur fierté après que «Hellbound» prend la tête du classement Netflix

      Une membre d’un groupe de Kpop travaille à temps partiel pour soutenir son groupe

      Une membre d’un groupe de Kpop travaille à temps partiel pour soutenir son groupe