SM-Big-Hit-YG-JYP
dans

Quelle entreprise est la plus injuste avec ses groupes de K-pop ?

La proportion de la répartition des revenus entre les artistes et leur agence est toujours un sujet brûlant dans la société coréenne. Plusieurs compagnies sont connues pour avoir exploité ses artistes en étant injustes ou en offrant des contrats d’esclave.

La liste ci-dessous indique le ratio d’allocation des bénéfices actuel de 5 grandes sociétés de divertissement dans la Kpop.

 

  • YG (BIGBANG, WINNER, BLACKPINK, IKON, etc.)

yg blackpink gdragon

 

La YG Entertainment est considérée comme l’agence la plus gracieuse de la Kpop, et est la seule entreprise à ne pas proposer des contrats d’esclave, malgré les controverses qui entourent le président de la compagnie. L’agence donne toujours les meilleures conditions de travail à ses artistes, ce qui est évident puisque le profit est distribué presque dans la proportion 50:50. Les artistes obtiennent le pourcentage le plus élevé que leur agence dans le revenu des activités événementielles et des ventes physiques. De plus, les artistes YG ont une liberté individuelle agréable et meilleure que les reste des idoles.

Années de contrat: 7 ans
Ventes physiques: Agence (50%), Artiste (50%)
Ventes physiques renouvelées:: Agence (30%), Artiste (70%)
Événements/Concert: Agence (40%), Artiste (60%)
Promotions à l’étranger: Agence (50%), Artiste (50%)
* Diviser le revenu même dans les circonstances de ne pas atteindre le point de rupture.

 

  • BIG HIT (BTS)

 

Big Hit est la seule compagnie qui prends vraiment soin de ses artistes actuellement. L’énorme revenu que Big Hit gagne grâce aux BTS est manifestement démontré par le groupe des garçons. Tous les membres reçoivent le revenu équivalent à leurs efforts. BTS a beaucoup d’activités promotionnelles à l’étranger; par conséquent, la proportion 30:70 est certainement très généreuse pour chaque membre.

Années de contrat: 7 ans
Ventes physiques: Agence (50%), Artiste (50%)
Ventes physiques renouvelées:: Agence (30%), Artiste (70%)
Événements: Agence (50%), Artiste (50%)
Promotions à l’étranger: Agence (30%), artiste (70%)

 

  • JYP (GOT7, Twice, SUZY, etc.)

Suzy-twice-stray-kids

 

JYP distribue toujours leurs revenus de manière égale. Les artistes JYP reçoivent la moitié du bénéfice total pour presque toutes les activités. JYP traite aussi ses artistes comme ses enfants ou prend très soin d’eux. Même si plusieurs idoles ont quitté l’agence, ils gardent toujours une très bonne relation avec lui.

Années de contrat: 7 ans
Ventes physiques: Agence (50%), Artiste (50%)
Ventes physiques renouvelées: Agence (30%), Artiste (70%)
Événements: Agence (60%), Artiste (40%)
Promotions à l’étranger: Agence (50%), Artiste (50%)

 

  • FNC (CNBLUE, AOA, FT ISLAND, etc.)

aoa cnblue

En dehors des promotions à l’étranger, presque toutes les autres activités de FNC sont divisées dans la proportion 60:40. Néanmoins, si les artistes n’atteignent pas le seuil de rentabilité., le revenu ne se divisera pas en accord. C’est l’un des termes du contrat qui rend les artistes FNC affligés. Les AOA ont avoué n’avoir reçu aucun règlement pendant les trois années qui ont suivi leurs débuts, leur revenu n’ayant pas atteint le seuil de rentabilité de la FNC.

Années de contrat: 7 ans
Ventes physiques: Agence (60%), Artiste (40%)
Ventes physiques renouvelées:: Agence (60%), Artiste (50%)
Événements: Agence (60%), Artiste (40%)
Promotions à l’étranger: Agence (50%), Artiste (50%)

 

  • SM (EXO, Red Velvet, SNSD, SUPER JUNIOR, SHINee, NCT, etc.)

sm artists revenue

 

La SM est connue pour ses contrats d’esclavage, la maltraitance de ses artistes, et son abus envers ses jeunes idoles. L’agence a la répartition des bénéfices les plus injustes dans l’industrie du divertissement, tandis que les ventes physiques sont divisées dans la proportion 95: 5. D’autres activités sont également distribuées dans le rapport 70:30. Il est clair que leurs idoles ne reçoivent pas leur salaire méritant à leur effort de travail. Comme preuve, dans l’histoire de la SM, beaucoup d’idoles ont dénoncé cette situation comme DBSK, Kris, Luhan et Tao. La loi contre le contrat d’esclavage était motivé par cette situation, après que plusieurs de ses idoles aient déposé plainte contre l’agence.
Années de contrat: 7 ans
Ventes physiques: Agence (95%), Artiste (5%)
Ventes physiques renouvelées: Agence (90%), Artiste (10%)
Événements: Agence (60%), Artiste (40%)
Promotions à l’étranger: Agence (30%), artiste (70%)
Pas que les idoles, le staff de la SM a aussi dénoncé le salaire bas de l’entreprise.

Que pensez vous de ces répartitions des bénéfices par agence?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Stray-Kids spotify

Les Stray Kids deviennent le premier groupe K-Pop à figurer sur l’initiative Early Spot de Spotify

Décès de Kim Dongyoon des Spectrum: Une autopsie a été demandée