Que peut faire les NewJeans pour éviter d'être considéré comme des « idols traîtres » ? K-Sélection
dans ,

Que peut faire les NewJeans pour éviter d’être considéré comme des « idols traîtres » ?

Un conflit intense oppose HYBE et sa filiale ADOR, et rien ne laisse présager un dénouement. Il n’y a rien de surprenant si l’on considère que la voix prépondérante revient au groupe NewJeans, dont les décisions pourraient faire basculer la situation de manière significative

En prenant les devants, ADOR a annoncé officiellement sa position après des discussions approfondies avec les membres et les représentants légaux de NewJeans. Ce qui laisse à penser que NewJeans pourrait se ranger du côté d’ADOR. Malgré l’opinion publique et la perception des médias défavorables à ADOR, ce dernier a nié toute tentative d’indépendance abusive, ce qui n’a pas empêché les soupçons de naître lorsque des éléments de preuve suggérant le contraire ont été trouvés sur des appareils confisqués. C’est alors que l’affaire a été mise sur le compte de A, un membre de la direction d’ADOR, qui l’a qualifiée d’« indiscrétion personnelle ».

ADOR a également mis l’accent sur le fait que le nouveau groupe de filles de HYBE, ILLIT, copiant le concept de NewJeans, posait un problème. Cette question étant officiellement soulevée par ADOR, HYBE a riposté en leur informant soudainement de la procédure de suspension et de licenciement engagée à l’encontre du PDG Min Hee-jin, accusée de porter gravement atteinte à la valeur de l’entreprise ADOR et de tenter de s’emparer de ses droits de gestion.

Que peut faire les NewJeans pour éviter d'être considéré comme des « idols traîtres » ? K-Sélection

La confirmation du Munhwa Ilbo a toutefois permis à HYBE d’envoyer une réponse aux demandes de l’ADOR par courrier électronique, en indiquant qu’elle avait été reçue. Bien que cela mette en doute l’argument d’ADOR, cette dernière n’a pas fourni d’autres éclaircissements. En effet, la moindre faille peut saper l’ensemble de l’argumentation dans une situation de confrontation brutale. La crédibilité de l’ensemble de l’argumentation de l’ADOR diminuera si les doutes sur la véracité de ses affirmations s’accroissent. Le choix est maintenant entre les mains de NewJeans.

Il se peut qu’elles aient eu des « discussions suffisantes » avec ADOR, comme elles l’ont affirmé, mais en tant que jeunes artistes, les informations que reçoivent les NewJeans sont limitées. Les évolutions récentes donnent toutefois l’occasion aux NewJeans et à leurs familles de mieux comprendre la situation.

En tant que contractant d’ADOR, NewJeans n’a pratiquement pas de « choix ». Comme HYBE détient 80 % des actions d’ADOR, il détient les droits dominants sur la propriété intellectuelle (PI) de NewJeans, ce qui signifie que le groupe n’a pas le droit de suivre Min Hee-jin. Il s’agit d’actifs d’ADOR et, bien sûr, de HYBE.

Que peut faire les NewJeans pour éviter d'être considéré comme des « idols traîtres » ? K-Sélection

Dans une logique où « sans Min Hee-jin, il n’y a personne d’autre », la seule carte qu’ils peuvent jouer est de demander une injonction pour suspendre l’efficacité du contrat d’exclusivité. Une autre possibilité est d’invoquer un « abus de confiance » et une « rupture de relation » en observant la copie du concept d’ILLIT et le conflit entre HYBE et ADOR. Quoi qu’il en soit, les demandes d’injonction non fondées sont susceptibles d’être rejetées, comme en témoigne l’incident Fifty Fifty survenu l’année dernière. L’engagement dans un tel combat risque en outre de faire passer les NewJeans pour des « traîtres ».

Il va sans dire qu’au milieu de la confrontation entre HYBE et ADOR, la plus grande victime pourrait être NewJeans. Non seulement la compagnie est en plein désarroi alors que leur retour en mai approche, mais la position de Min Hee-jin, qui fait partie de la compagnie depuis ses débuts, est également menacée.

cookie newjeans ador hybe controverse

Il convient que NewJeans maintienne une stricte neutralité et suive le courant pour ne pas être considéré comme « traître ». Malgré les fluctuations émotionnelles des membres, la propriété intellectuelle de NewJeans évolue en fin de compte en fonction de la logique de l’entreprise et de la relation d’actionnariat. En agissant de manière irréfléchie sous le coup de l’émotion, les membres risquent de connaître un sort similaire à celui des trois anciens membres de Fifty Fifty, qui ont reçu une lettre de licenciement et ont dû faire face à un procès en dommages et intérêts d’une ampleur considérable. Ce qui serait encore plus grave, c’est l’indifférence et les critiques du public.

Voyons les choses en face. Les membres de NewJeans n’ont pas été découverts par Min Hee-jin ; c’est SOURCE MUSIC, un autre label de HYBE, qui les a sélectionnées. Les cinq membres ont suivi une formation chez SOURCE MUSIC jusqu’à la fin de l’année 2021, avant d’être transférés chez ADOR. Les membres de NewJeans eux-mêmes sont les mieux placés pour le savoir. Cela signifie que NewJeans n’est pas une propriété intellectuelle créée uniquement par les capacités de Min Hee-jin, mais plutôt le résultat de HYBE.

Bien que la polémique concernant la copie de concept par ILLIT puisse contrarier les membres de NewJeans, elles doivent comprendre à quel point l’affirmation de « copie de concept » peut être ambiguë. De plus, la Commission coréenne du droit d’auteur estime qu’il est difficile de considérer qu’il y a plagiat uniquement sur la base d’idées ou de concepts qui se chevauchent. Si l’on remonte plus loin dans le temps, le concept innocent des groupes de filles a été lancé par SES et n’est en aucun cas une exclusivité de NewJeans.

Que peut faire les NewJeans pour éviter d'être considéré comme des « idols traîtres » ? K-Sélection

Qu’en pensez-vous?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Conférence de presse de Min Hee-jin contre HYBE - Compléte K-Sélection

Conférence de presse de Min Hee-jin contre HYBE – Compléte

Kim Soo-hyun dans Queens of tears

L’ère de la Simplicité ? De K-Drama avec des histoires simples à la K-pop avec des chansons faciles à écouter