Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d'Aichi ?
dans ,

Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d’Aichi ?

Alors que le sur-tourisme fait des ravages au Japon, les gens cherchent des endroits moins fréquentés à visiter et la préfecture d’Aichi fait figure de référence dans une nouvelle étude.

Face à l’engorgement des sites les plus populaires du Japon, les touristes sont en quête d’autres destinations moins envahies et c’est dans cette optique que de nombreuses préfectures japonaises cherchent des moyens d’attirer davantage de touristes.

L’ouverture du nouveau parc Ghibli a notamment permis à la préfecture d’Aichi d’attirer l’attention sur elle en tant que destination touristique et celle-ci a donc récemment mené sa propre enquête afin d’évaluer sa situation. Nous vous présentons ici quelques-unes des choses dont vous pourrez profiter lors d’une visite à Aichi, ainsi que certaines choses dont les autorités d’Aichi reconnaissent elles-mêmes avoir besoin d’être améliorées.

Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d'Aichi ? K-Sélection

Une préfecture négligée ?

Située à l’ouest de Tokyo et comptant quelque 7,5 millions d’habitants, la préfecture d’Aichi est la quatrième plus grande préfecture du Japon après Tokyo, Kanagawa et Osaka. Elle constitue une étape facile pour les personnes qui transitent entre Tokyo et n’importe quel endroit de la région du Kansai, comme Osaka, Kyoto, Kobe et Nara.

Bien que Aichi soit très peuplée, elle n’est pas aussi appréciée des touristes, qu’ils soient nationaux ou étrangers, que d’autres préfectures. Non seulement Aichi se classe au 9e rang des destinations pour les touristes entrants selon les données de Honichi Lab, mais la ville ne figure pas non plus parmi les cinq premières destinations des touristes nationaux pendant les vacances de la Semaine d’or de cette année.

Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d'Aichi ? K-Sélection

Les autorités de la préfecture d’Aichi veulent changer cette situation car, le yen étant historiquement faible, les touristes dépensent plus que jamais dans cette région et il est normal qu’Aichi réclame sa part des recettes. Avec l’afflux de visiteurs au musée Ghibli, il serait temps de vanter les mérites de la région auprès des touristes étrangers.

Qu’est-ce qu’il y a d’ intéressant à Aichi ?

Grâce à une enquête récente, on a pu constater que de plus en plus de touristes se laissent séduire par les charmes de la ville d’Aichi. Entre octobre et novembre de l’année dernière, la préfecture a demandé à 1 038 personnes ce qu’elles aimaient dans leur visite. La plupart des personnes interrogées étaient originaires d’Asie ( 31,9 % venant de Corée du Sud, 16 % de Chine et 11,8 % de Hong Kong), ce qui est conforme aux tendances générales du Japon en matière de tourisme entrant.

Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d'Aichi ? K-Sélection

Si le nouveau musée Ghibli suscite un véritable engouement, la plupart des touristes déclarent qu’ils ne s’y rendront pas pour y passer du temps. En effet, 51,4 % d’entre eux déclarent vouloir aller voir le célèbre château de Nagoya qui est la destination touristique la plus connue de la préfecture d’Aichi. C’est d’ailleurs le troisième château à ne pas manquer au Japon, derrière le château d’Osaka et le château de Himeji, dans la préfecture de Hyogo. Le parc Ghibli n’est que la 7e destination la plus populaire, ce qui est surprenant. Le quartier de la gare de Nagoya (50,3 %) et le quartier commerçant d’Osu figurent également parmi les destinations les plus prisées.

Ce dernier est réputé non seulement pour ses boutiques modernes, mais aussi pour être un foyer historique d’art et d’artisanat japonais traditionnels. À Osu, on trouve également un temple bouddhiste, Osu Kannon, et deux sanctuaires shintoïstes, celui de Kitano et celui de Miwa.

Osu aichi

Au-delà des sites touristiques, c’est aussi la facilité d’accès aux transports (56,3 %), les guides touristiques faciles à comprendre (42,8 %) et la qualité de la nourriture (41,4 %) qui ont été plébiscités par les touristes entrants. Aichi est en effet le berceau d’au moins deux célèbres variantes de la cuisine japonaise, à savoir le fameux  » ramen taïwanais  » (il s’agit en fait d’une invention locale) et le misokatsu, une escalope de porc frite nappée d’une sauce miso épaisse et riche.

Quelles sont les difficultés rencontrées lors d’un voyage à Aichi ?

Le voyage à Aichi en tant que visiteur étranger n’est pas cependant exempt de problèmes et l’enquête de la préfecture a mis en évidence quelques points sur lesquels elle doit se pencher dans un avenir proche. Une des principales lacunes est le manque d’activités nocturnes (7,4 % des personnes interrogées). Contrairement à d’autres villes japonaises, Nagoya, la ville la plus peuplée d’Aichi, n’a pas une vie nocturne aussi animée et le responsable de l’enquête a reconnu qu’il s’agissait d’un domaine dans lequel Aichi devait sérieusement investir.

La difficulté à communiquer vient ensuite au deuxième rang des principales lacunes. Cette question est récurrente dans tout le Japon. En effet, la majorité des visiteurs au Japon parlent quatre langues différentes à savoir le coréen, le chinois mandarin et cantonais, et l’anglais. Cela fait beaucoup de territoire à couvrir, même pour les grandes entreprises, et encore plus pour les petits magasins familiaux.

Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d'Aichi ? K-Sélection

Le manque de wifi gratuit (7,3 %) et fiable (5,3 %) constitue également un problème récurrent et même s’il s’agit d’une des principales plaintes des touristes dans tout le Japon, la situation ne s’est pas beaucoup améliorée ces dernières années. Le manque de guides capables d’organiser des visites interprétées dans leur langue est également une autre préoccupation des touristes (4,4 %).

Les autres atouts d’Aichi

Qu’y a-t-il d’autre à faire à Aichi ?

Les Onsen! Une des principales attractions d’Aichi est les Onsen (sources d’eau chaude). Dans la préfecture, on trouve de nombreux hôtels onsen où l’on peut prendre des bains chauds et déguster des omotenashi japonais sous forme de plats cuisinés frais. (Il faut cependant noter que de nombreux onsen japonais interdisent encore l’accès à leurs bains aux personnes tatouées, du fait d’un préjugé séculaire. Ceux qui sont tatoués doivent vérifier si l’établissement autorise les personnes tatouées ou couvertes de tatouages à s’y baigner. Il est également possible de louer une chambre avec un bain de source chaude rotenburo privé).

Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d'Aichi ? K-Sélection

Tous les châteaux ! Étant un territoire central à l’époque du Japon féodal, Aichi abritait autrefois quelque 3 600 châteaux. Inuyama, dont la photo figure ci-dessous, est l’un d’entre eux (et se classe au sixième rang des lieux les plus fréquentés par les touristes entrants). Datant de la période pré-shogunale des États belligérants, Inuyama figure parmi les châteaux du Japon inscrits sur la liste des trésors nationaux

Les festivals saisonniers. Aichi organise plusieurs fêtes qui célèbrent la culture japonaise et la beauté naturelle de la préfecture, que ce soit le festival du phlox rampant du mont Chausu ou les spectacles de marionnettes et les représentations du festival de Chiryu.

Pourquoi faut-il visiter la Préfecture d'Aichi ? K-Sélection

Un site Web promotionnel de la préfecture, Aichi Now, est disponible en plusieurs langues accompagné d’ un guide sur tout ce qu’il y a à faire et à voir dans la région.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Les membres de NewJeans sont sorties du silence en exprimant progressivement leurs sentiments sur la situation de HYBE x ADOR K-Sélection

Les membres de NewJeans sont sorties du silence en exprimant progressivement leurs sentiments sur la situation de HYBE x ADOR

Le site du paparazzi du MET Gala qui a tenu des propos offensants à l'égard des Stray Kids a été piraté K-Sélection

Le site du paparazzi du MET Gala qui a tenu des propos offensants à l’égard des Stray Kids a été piraté