dans

L’officier de police en charge de l’affaire du Burning Sun démissionne

Kwak Jeong Ki, chef de la Division des enquêtes sur la cybercriminalité du département de la police de Séoul, a annoncé sa démission.

Le 1er juillet, l’agent Kwak a informé le département de police de Séoul qu’il «quitterait la police». Il n’a toutefois pas encore été en mesure de présenter sa démission en raison de problèmes liés à Won Kyeong Hwan, ancien commissaire de la police de Séoul.

Dans un appel téléphonique avec Seoul Shinmun, l’agent Kwak a expliqué le motif de sa décision.

“Je n’ai pas été en mesure de me détendre pendant les 16 années de ma carrière dans la police, alors je compte bien commencer le deuxième chapitre de ma vie. Alors que je travaillais sur l’affaire Burning Sun / Arena, j’ai travaillé nuit et jour pendant 3 mois sans aucun week-end, même en prenant le travail à la maison. Ma famille m’a encouragé (à démissionner) et j’ai aussi pensé que je ne devais pas tarder à commencer un nouvel emploi.” – Kwak Jeong Ki

Interrogé sur les soupçons récents concernant la collusion policière de Burning Sun, il a déclaré que cela avait eu une incidence sur sa décision.

“Je n’ai pas pris cette décision à cause de ce problème, mais je ne peux pas dire que cela n’a pas eu d’effet. J’ai reçu de nombreux appels téléphoniques de personnes autour de moi qui ont exprimé leur inquiétude à propos des déclarations unilatérales (de l’informateur).” – Kwak Jeong Ki

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

D.O des EXO s’est enrôlé dans l’armée et les membres sont pleins d’émotion

BTS ouvre une communauté de fans internationaux sur Weverse pour communiquer avec le monde entier