Comment et pourquoi FIFTY FIFTY est un groupe miracle Kpop 
dans ,

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l’épisode FIFTY FIFTY

Suite à l’épisode FIFTY FIFTY “Unanswered Questions”, la KCSC (Commission coréenne des normes de communication) reçoit des plaintes les unes après les autre.

La colère des téléspectateurs s’intensifie en réponse à “Unanswered Questions”, qui traitait l’affaire de FIFTY FIFTY.

Selon Star News du 21 août, les téléspectateurs ont déversé un flot de plaintes concernant l’épisode du 19 août de SBS « Unanswered Questions ». À 9h30 le 21 août, KCSC a reçu 115 plaintes.

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

L’émission “Unanswered Questions” a abordé la question de la vérité derrière le conflit contractuel entre FIFTY FIFTY, son agence Attrakt et la société d’externalisation The Givers. Ils ont abordé les réalisations de FIFTY FIFTY, les conflits, les positions d’Attrakt et de The Givers, ainsi que les réflexions des parents des membres sur la question.

Cependant, de nombreux téléspectateurs ont souligné que l’émission ne faisait que répéter ce qui avait été couvert par divers médias et omettait même des aspects importants, tels que les demandes de marques déposées, la falsification par le PDG de The Givers, Ahn Sung Il, de ses antécédents en matière d’éducation et de carrière, etc.

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

En particulier, « Unanswered Questions » a également été critiqué pour son attitude partiale à l’égard de FIFTY FIFTY, car l’émission a terminé en soulignant les émotions des membres par le biais d’une lettre sans vérification objective.

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

Les critiques se sont intensifiées lorsque « Unanswered Questions » a même mentionné le groupe mondial BTS à la fin de l’émission pour attirer la sympathie des téléspectateurs. À la fin de l’émission,  Kim Sang Joong a soulevé la question des règlements injustes pour les chanteurs d’idols en déclarant : « Avant que BTS ne réussisse et ne devienne un groupe mondial, personne n’a prêté attention aux innombrables idols sans nom qui ont disparu avant même d’avoir fait connaître leur nom. »

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

En conséquence, le tableau d’affichage des téléspectateurs de  « Unanswered Questions » est actuellement rempli de plaintes de téléspectateurs.

Parmi les choses présentées par SBS :

  • Le PDG de ATTRAKT aurait installé des caméras de surveillance partout à l’agence pour surveiller les membres
    Le PDG aurait obligé les membres à suivre un régime difficile et à se faire peser et mesurer tous les jours
    Le PDG n’aurait jamais vu les membres directement et n’en aurait rien eu à faire de leur santé

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

A ce sujet, le PDG s’est exprimé le lendemain dans la presse, expliquant lui-même n’avoir jamais contraint les filles à un régime et qu’il arrivait aux filles de suivre elles-mêmes des régimes conseillés par des diététiciens, et qu’il possédait effectivement des caméras de surveillance dans l’agence, comme dans toutes les autres, et dans n’importe quelle entreprise, Séoul étant d’ailleurs l’une des villes les plus surveillées au monde en terme de vidéosurveillance.

Pour ce qui est de la santé des membres, le PDG avait déjà dévoilé ses échanges de sms et ses échanges téléphoniques avec Ahn Sung Il où il était clair qu’il s’inquiétait pour la santé des fille.

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

Durant l’émission, SBS a alors principalement mis l’accent sur le côté émotionnel en interrogeant les familles des FIFTY FIFTY.

Dans cet épisode, des membres de famille des filles ont déclaré :

« Je suis totalement choquée par la façon dont les méfaits de l’agence sont cachés derrière leurs soi-disant bonnes actions. Nous nous retenons de prendre des mesures et attendons pour l’instant. »

« Une fois, une membre a quitté le building à cause du stress. Elle a fait une crise de panique et s’est une fois réveillée à l’hôpital avec un respirateur après s’être évanouie. »

« Pour les caméras, il y avait trop de régulation et de pression au sein de la compagnie. Les membres ont dit qu’elles préféraient arrêter leur carrière plutôt que de retourner là-bas. Voilà à quel point c’est dur émotionnellement. »

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

Depuis la diffusion du reportage, la colère gronde toutefois en Corée du Sud, et toujours contre FIFTY FIFTY, leurs familles, et The Givers, mais SBS fait aussi partie des accusés par la population.

En effet, comme aucune preuve n’a été présentée et que SBS n’a pas enquêté une seule seconde sur Ahn Sung Il, se contentant d’un sujet avec les familles pour le côté émotionnel, les coréens ont l’impression que la chaîne tente de les manipuler.

Plusieurs téléspectateurs portent plaintes contre “Unanswered Questions” suite à l'épisode FIFTY FIFTY K-Sélection

Même des producteurs connus en Corée du Sud n’ont pas hésité à exprimer leur indignation face à ce sujet, que beaucoup jugent biaisé. En effet, de nombreux professionnels reprochent à SBS un sujet ne montrant qu’une vision des choses et ne présentant aucune preuve, les gens accusant SBS de tirer sur la corde émotionnelle pour tenter d’influer sur l’opinion publique.

Depuis, SBS a supprimé le trailer de l’épisode ainsi que plus de 3000 messages sur son tableau.

source

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lisa

Déjà les caméras partout c’est abusé.
Après pour les régimes, on sait très bien que toutes les agences imposent un poids à ne pas dépasser à leurs idols, quitte à les mettre en danger et on ne me fera pas croire le contraire.
J’ai cette impression qu’en Corée les gens se résignent à souffrir en silence et dès qu’on veut soulever un problème et bien non, il faut faire avec ou il faut un énorme scandale pour que ça bouge un peu.

danceuse derrière le masque de Mask Girl de Netflix est révélée

La danseuse derrière le masque de « Mask Girl » de Netflix est révélée

TOP 10 du Chart coréen de musique Melon 2023 K-Sélection

TOP 10 du Chart coréen de musique Melon 2023