dans ,

Pledis révèle que Mingyu de SEVENTEEN est arrivé à un accord avec l’une de ses accusatrices

Mingyu de SEVENTEEN fait partie des célébrités ayant été accusées d’intimidation à l’école.

Seulement, les acccusations contre lui se sont aggravées lorsque des allégations d’agression sexuelle ont été faites.

Pour en savoir plus, lisez ICI.

De plus, quelqu’un prétendant avoir assisté à la même académie après l’école avec lui, l’a accusé d’avoir fait des blagues sexuelles en classe, qui, selon elle, étaient ciblées sur elle. En ce qui concerne le problème, Pledis Entertainment a publié une déclaration après avoir vérifié les faits.

Pledis Entertainment confirme que même si Mingyu plaisantait avec ses camarades de classe, il n’y avait pas de harcèlement ciblé à l’encontre d’une seule personne. De plus, il s’est excusé directement auprès d’elle pour l’avoir mise mal à l’aise. Elle a accepté les excuses.

Lisez la déclaration complète de Pledis Entertainment ci-dessous:

« Bonjour, c’est Pledis Entertainment.

Nous notifions une mise à jour supplémentaire concernant les rumeurs d’intimidation à l’école en ligne soulevées contre Mingyu de Seventeen.

L’agence a eu plusieurs dialogues avec l’accusatrice qui fréquentait la même école de tutorat que Mingyu, confirmant les détails des allégations. Grâce aux dialogues, les deux parties sont parvenues à un accord mutuel pour régler les malentendus et mettre fin au problème.

Cet accusatrice, qui a traversé diverses situations personnelles pendant ses années de collège, a déclaré avoir publié le message sur l’intimidation dans l’espoir de faire connaître publiquement les injustices qui lui ont été faites. En conséquence, le sujet de Mingyu a été abordé.

En réponse, notre artiste a expliqué qu’il faisait souvent des blagues avec les autres camarades masculins de l’école de tutorat; cependant, il n’avait aucune intention de «harceler» ou de maltraiter des individus spécifiques dans le but de blesser et de rabaisser. Cependant, l’artiste a également rappelé que si ses actions passées ont infligé de l’inconfort à l’accusatrice, il a présenté ses sincères excuses.

L’accusatrice a accepté les excuses de Mingyu, ainsi que les termes de ce règlement. Elle a clairement indiqué tout au long des dialogues qu’elle ne souhaitait pas voir Mingyu quitter le groupe ou interrompre ses activités.

Enfin, Pledis Entertainment a également confirmé le contenu de cette déclaration à l’avance avec l’accusatrice, et celle-ci a donné sa permission de publier le contenu mentionné.

Maintenant, Pledis Entertainment a contacté avec succès tous les accusateurs individuels qui étaient ouverts aux dialogues. L’agence réfléchit actuellement à la manière de contacter les utilisateurs anonymes qui ont fait des allégations sans identification.

Nous publierons toutes les informations nouvelles ou mises à jour dès qu’elles seront disponibles. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Taj Jackson, le neveu de Michael Jackson, félicite BTS au nom de son oncle

Une résidente à proximité du tournage du drama ‘Mouse’ se plaint à la police que l’équipe ne porte pas de masque