La pétition pour que KBS arrête la diffusion de la vie privée de Kim Seon-ho dépasse les 6000 signatures
dans

La pétition pour que KBS arrête la diffusion de la vie privée de Kim Seon-ho dépasse les 6000 signatures

La station de radiodiffusion nationale KBS critiquée pour avoir rendu compte de la controverse sur la vie privée de Kim Seon-ho.
Le 29 octobre, une pétition a été publiée sur le site du Centre KBS pour les droits des téléspectateurs, intitulée « On demande que l’émission ‘Entertainment Weekly Live’ sur Kim Seon-ho de KBS2TV soit arrêtée. »

« De nombreux experts (sur la radiodiffusion légale) ont déjà suggéré de restreindre l’intérêt excessif et la radiodiffusion, affirmant qu’il s’agit de la vie privée. Surtout après que la célébrité se soit officiellement excusée et que l’accusatrice l’ait accepté. La célébrité a également abandonné tous les programmes « , ont-t-ils déclaré. « On ne comprend pas pourquoi une chaîne nationale diffuse sur ce sujet à un moment où même les YouTubeurs sont critiqués. »

La pétition pour que KBS arrête la diffusion de la vie privée de Kim Seon-ho dépasse les 6000 signatures
Dès le 30 octobre à 18h00, la pétition a obtenu 6 696 signatures, dépassant largement l’objectif de 1000. Si le nombre de personnes dans la pétition dépasse 1000 dans les 30 jours, le responsable de l’émission doit répondre à la pétition.

Cependant, la partie traitant la controverse sur Kim Seon-ho de « Entertainment Weekly Live » de KBS2 a été diffusée telle quelle. Concernant la controverse sur Kim Seon-ho forçant son ex-petite amie A à se faire avorter, l’avocate Heo Joo-yeon a déclaré :

La pétition pour que KBS arrête la diffusion de la vie privée de Kim Seon-ho dépasse les 6000 signatures

“ Le crime d’avortement était incompatible avec la constitution en 2019. Le crime d’adultère sous prétexte de mariage a également été aboli en 2009. Pour l’instant, même si le contenu de la divulgation est véridique, il n’y a aucune base pour une sanction pénale.” “Cependant, il n’est pas libre de toutes responsabilités légales. Cela peut être un problème civil. En fait, il pourrait devoir payer 3 millions de wons pour dommages-intérêts s’il était vrai qu’il avait promis de l’épouser pour que l’avortement se produise et qu’il ne l’a pas fait. “ a t-elle conclu

Actuellement, il y a beaucoup de messages sur le tableau d’affichage des téléspectateurs de « Entertainment Weekly Live » et le site internet du centre des droits des téléspectateurs de KBS demandant des excuses, telles que « Je suis trop déçu de KBS », « Trop de critiques pour ce programme », « KBS est aveugle pour les cotes d’écoute » et « Je demande à ‘Entertainment Weekly Live’ de supprimer l’épisode et de s’excuser officiellement auprès de l’acteur Kim Seon-ho.»

L’attention se porte sur le moment où prendra fin la polémique sur la vie privée de Kim Seon-ho.

SOURCE

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    1. Si elle voulait vraiment le gamin elle aurait tout fait pour le garder ,moi je dis ça l’arrangeait bien d’avorter ,surtout avec la vie qu’elle mène ,en plus elle a un sugar daddy qui est là bien avant son mariage ,bref elle me donne la gerbe et en plus elle a d’autres amants ,et elle ose afficher KIm Seon ho , alors qu’elle n’est pas un bon exemple de fidélité ni d’honnêteté !! j’espère qu’ils vont arrêté de parler de la vie privée de l’acteur et qu’il pourra reprendre ses activités ,il s’est excusé elle a accepté ses excuses ,le monde à l’envers franchement !

    “Chef” Jeon Jungkook montre son incroyable talent culinaire

    “Chef” Jeon Jungkook montre son incroyable talent culinaire

    Les producteurs de "Girls Planet 999" défendent Huening Bahiyyih de Kep1er

    Les producteurs de « Girls Planet 999 » défendent Huening Bahiyyih de Kep1er