plusieurs-personnalités-coréennes-parmi-les-500-personnalités-les-plus-influentes-du-domaine-du-divertissement-au-monde
dans ,

Plusieurs personnalités coréennes parmi les 500 personnalités les plus influentes du domaine du divertissement au monde

Selon le magazine américain Variety, Bang Sihyuk et Lee Mie-kyung ont intégré la liste des 500 personnalités les plus influentes dans le domaine de l’industrie mondiale des médias et du divertissement.

Big Hit Entertainment a fait savoir que Bang PD a été reconnu pour le succès record du groupe de K-pop BTS dans des classements musicaux mondiaux et pour ses décisions commerciales audacieuses dans la liste.

«Il travaille dur pour se diversifier et se tourne vers les technologies avec des applications comme Weverse, ainsi que vers des acquisitions de Pledis, Source Music et la société de jeux Superb
«Au cours du premier semestre de 2020, 40% des ventes des 100 albums les mieux vendus en Corée du Sud appartiennent aux artistes de Big Hit, et son introduction en bourse en octobre a été évaluée à 840 millions de dollars», a ajouté le magazine.

Lee, vice-présidente du groupe CJ, a également fait partie des 500 personnalités les plus influentes.

Le magazine a cité son rôle clé pour aider le réalisateur Bong Joon ho à diriger la production de «Parasite», le premier film international à remporter le prix du meilleur film aux Academy Awards et sa contribution dans la promotion de la musique, du cinéma et de la culture du pays du Matin-Clair dans le monde.

Bong et Oh Seok-geun, président du Conseil du film coréen (KOFIC), ont aussi figuré sur la liste pour la troisième année consécutive. Le fondateur de SM Entertainment Lee Soo-man, producteur en chef d’artistes populaires de la K-pop tels que Super M, Exo, NCT, pour la quatrième année consécutive.


A propos de Bong, Variety a souligné son exploit réalisé aux Oscars avec son film à succès «Parasite». Le magazine l’a décrit comme une «icône du cinéma coréen» reconnue pour traduire les questions sociales en un drame personnel.

Oh a été mis à l’honneur pour son rôle dans le rétablissement du KOFIC qui a été affecté par son adhésion à une politique ministérielle d’établissement d’une liste noire de talents artistiques sous l’administration de la présidente déchue Park Geun-hye (2013-2017).


Le fondateur de SM Entertainment a été loué comme le «pionnier du management K-pop contemporain» qui «reste puissant et continue à élargir l’univers SM».

Un commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

‘Map of The Soul: 7’ de BTS élu album favori 2020 des fans de Billboard

Les fans de BLACKPINK demandent des excuses à TC Candler pour avoir « manqué de respect à Jisoo »