dans ,

One (Jung Jae Won) révèle à quel point il manquait de libre arbitre quand il était à YG Entertainment

One est un artiste de talent malheureusement resté trop de côté.

One ou Jung Jae Won a été découvert du grand public dans l’émission ‘Show Me The Money’. Il est par la suite entré à YG Entertainment, où il a plutôt développé sa carrière d’acteur. 

Il a quitté l’agence en 2019.

Il a révélé qu’il se sentait étouffé comme un idol de K-Pop parce qu’il était forcé d’être quelqu’un qu’il n’était pas, et cela a affecté de nombreux domaines de sa vie.

“Là, je suis passé par une formation encore plus rigoureuse et j’étais encore une fois forcé de rentrer dans un certain moule, ce n’était pas vraiment moi. Cela s’est manifesté de nombreuses façons, comme m’avoir fait créer des chansons qui n’étaient pas fidèles à mon style, de changer mon style de mode en quelque chose qui ne semblait pas naturel.”

Il était le plus gêné par la façon dont il devait prendre des décisions qui n’étaient pas fidèles à qui il était.

“Ce qui me dérangeait le plus, c’était de devoir prendre des décisions qui contredisaient ma propre identité pour apaiser la direction. J’avais l’impression que ces choix me faisaient aller contre qui j’étais vraiment.”

L’insistance de One sur le fait que les artistes ne peuvent pas être formés a attiré l’attention de nombreux lecteurs.

“Le fait que «former des artistes» soit une chose est aussi fou pour moi. Comment pouvez-vous former quelqu’un à devenir artiste? Vous pouvez leur donner des outils et des conseils, mais vous ne pouvez pas former les gens à devenir un artiste.”

Il a poursuivi en disant que les artistes devraient avoir la liberté de créer ce qu’ils veulent.

“Les gens devraient pouvoir créer ce qu’ils veulent créer. De cette façon, ils peuvent se sentir libres, satisfaits et contents d’eux.”

Il a terminé son histoire en racontant comment, après avoir lancé son propre label, il est maintenant fier de lui.

“J’ai commencé mon propre label en tant qu’artiste indépendant pour pouvoir être fier de qui je suis et faire ce que je veux faire. Cette liberté s’est traduite dans ma musique. Je choisis maintenant des choses que je veux vraiment que les gens écoutent, au lieu de penser à comment cela va se classer dans les charts.”

Il n’est plus motivé par la compétition mais par son amour de la musique.

“Mes objectifs et mes passions créatives sont désormais portés par le plaisir que je trouve en musique, par opposition à une compétition avec d’autres artistes. Dans le passé, j’ai toujours eu l’impression de pourchasser quelqu’un. Mais maintenant, je ne poursuis personne sur la même piste, je crée ma propre route.”

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Il a totalement raison ! En plus je ne comprends pas pourquoi la YG veut autant modifier le style artistique de leurs artistes. On aime un artiste pour sa propre identité artistique et non parce que cela plaît au fan ! Et j’ai remarqué ça avec plusieurs idols genre HyunA sa musique flower shower lui ressemble plus et déjà ONE avec son album PRVT1 lui ressemble énormément contrairement à ces musiques à la YG !

LE d’EXID menace un harceleur la photoshoppant nue

Amber révèle qu’elle et Eric Nam ont un pacte de mariage si aucun d’eux ne trouve l’amour