netflix-coreen
dans , ,

Netflix sortira plus de dramas et contenus coréens 

La réponse des téléspectateurs au contenu coréen sur la plateforme de streaming Netflix augmente à grande échelle!

Le contenu coréen se dirige maintenant à plein régime sur Netflix dans le monde entier, car « Time to Hunt » sera diffusé fin avril. Récemment, Netflix a produit plusieurs projets de réalisateurs et acteurs coréens célèbres en vue d’une sortie prochaine et a signé un nouveau partenariat avec CJ ENM et Studio Dragon.

Lee Jae-Kyoo

all-of-us-are-dead

La dernière sortie du réalisateur Lee Jae-Kyoo sur Netflix était en 2018, avec « Intimate Strangers ». Maintenant, il revient avec un autre drama original de Netflix, « All of Us Are Dead », un remake coréen du webtoon à succès intitulé « Now Our School ».

L’histoire tourne autour des lycéens essayant de survivre au milieu d’une invasion de zombies. Lee Jae-Kyoo  est connu pour ses travaux précédents y compris « Damo » (2003), « Beethoven’s Virus » (2008) et « The Fatal Encounter ».

Lee Eung-Bok

sweet_home

Un autre contenu original de Netflix qui sera bientôt diffusé est « Sweet Home » du réalisateur Lee Eung-Bok. Il raconte l’histoire d’un étudiant qui rencontre des événements horribles après son déménagement dans un nouvel appartement. Le drama est également un remake de webtoon coréen du même titre. Le réalisateur Lee Eung-Bok a réalisé le drama, « Goblin: The Lonely and Great God » (2016), et « Mr.Sunshine » (2018).

Hwang Dong-Hyuk

round six netflix

Le réalisateur primé Hwang Dong-Hyuk s’est associé à Netflix pour le contenu coréen original « Round Six ». « Round Six » est un drama autour d’un jeu de survie dans lequel la dernière personne à rester en vie reçoit 10 millions de dollars. Hwang et Netflix ont signé pour plus de contenu coréen. Hwang a reçu le titre du meilleur scénariste aux Blue Dragon Awards avec « The Fortress ».

Choi Hang-Yong

the silent sea

Une autre aventure pour l’acteur Jung Woo-Sung en tant que producteur exécutif de la série thriller/Sci-fi originale de Netflix « The Silent Sea », réalisé par Choi Hang-Yong. La série se déroule dans un avenir précaire où la Terre manque d’eau. Il suit un groupe de scientifiques d’élite qui ont fait la conquête de la Lune pour récupérer des échantillons inconnus d’une station de recherche abandonnée.

Lee Young-Mi

school nurse files

Un drama fantastique « The School Nurse Files », dirigée par Lee Young-Mi, sera bientôt sortie sur Netflix cette année. Il est basé sur un roman qui raconte l’histoire d’une infirmière du secondaire qui a des capacités surnaturelles pour résoudre des événements mystérieux. Jung Yu-Mi et Nam Joo Hyuk joueront dans le drama.

La plateforme de streaming américaine tente d’élargir son marché en tant que partenaires avec des cinéastes et des stars coréennes populaires. De nombreuses régions du monde, apprécient les dramas sud-coréens. Netflix a confirmé son partenariat avec CJ ENM pour les créateurs de contenu sud-coréens.

« CJ ENM et Studio Dragon représentent la référence en matière de divertissement coréen, et nous sommes ravis et honorés de travailler avec eux. Ce partenariat avec CJ ENM et Studio Dragon démontre notre engagement envers le divertissement coréen et nous permet d’apporter plus de dramas coréens de haut niveau aux membres de Netflix en Corée et dans le monde entier », a expliqué Ted Sarandos, directeur du contenu, Netflix.

SOURCE

2 Commentaires

Répondre
  1. je délore de ne pas voir certaines series annoncées comme RUHAL – MOON LOVERS et THE KING : eternal monarch en sous titrés FRANCAIS elles etaient annoncées sur Netflix mais mois je ne vois rien arriver pourquoi ?

    • Tout dépend le pays.
      Netflix cible la distribution de série / film par un algorithme par pays.
      Y a des séries films que les français ont et pas en Belgique et inversement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Des photos en meilleure qualité de Jungkook bébé font fondre les ARMYs

lee minho the king

Le nouveau drama de Lee Minho ‘The King: Eternal Monarch’ enregistre une faible croissance d’audience