Single's Inferno controverse
dans ,

Netflix blâme les traducteurs pour la controverse sur la couleur de peau de « Single’s Inferno”

Le vice-président de Netflix a parlé de la controverse sur la couleur de peau de « Single’s Inferno”.

Lors de la conférence de presse de Netflix Korea tenue le 19 janvier, le vice-président du contenu de Netflix pour la Corée, Kang Dong-han, a parlé de la controverse suite à des différences culturelles.

Récemment, l’émission de divertissement coréenne de Netflix « Single’s Inferno » a été critiquée par certains téléspectateurs étrangers pour les remarques des participants masculins, dont Se hoon qui a déclaré « Elle a l’air blanche et pure » en regardant la peau d’une candidate. Cette déclaration a été accusée de suprématie blanche, mais c’était plutôt des différences culturelles.

Netflix blâme les traducteurs pour la controverse sur la couleur de peau de Single's Inferno”

La controverse semble provenir d’une combinaison de facteurs, notamment un manque de compréhension des normes de beauté traditionnelles de la Corée et une traduction moins que parfaite.

Dans un épisode, les candidats masculins se réunissent après avoir rencontré leurs homologues féminines pour la première fois et ont partagé leurs premières impressions.

La remarque d’un concurrent se traduit par « Elle est si blanche. Ma première impression d’elle était qu’elle était très blanche.”

peau blanche sauve qui pecho

Un autre concurrent est intervenu en disant: « Elle est si blanche. J’aime les gens à la peau blanche.”
Les deux commentaires ont déclenché des réactions de colère de la part des téléspectateurs, le couple recevant des critiques sur leur «obsession» pour la couleur de peau. La façon dont les commentaires ont été traduits a peut-être aidé à attiser les critiques.

Alors que le commentaire du concurrent masculin portait sur « l’ampleur de la brillance et de l’impeccabilité de la peau de la concurrente féminine, le mot traduit « blanc » pourrait faire allusion à la race ou refléter le colorisme.”

Selon l’Administration du patrimoine culturel, l’histoire de la préférence des Coréens pour la « peau blanche » remonte à des milliers d’années.

peau blanche coree du sud

« La peau blanche et brillante symbolisait un milieu aisé, ce qui motivait les gens – hommes et femmes – à rendre leur peau blanche. Cela est indiqué par la préférence de nos ancêtres pour le bain ou l’utilisation de produits cosmétiques à base d’ingrédients naturels », a écrit l’agence publique dans un article de 2014 de son magazine mensuel l’amour des biens culturels.

Dans le conte folklorique « Chunhyangjeon », l’intérêt amoureux de la protagoniste Chunhyang, Mongryong, se maquille pour rendre son visage plus blanc avant de la rencontrer, indiquant que la peau blanche était préférée dès le 17ème siècle.

Autre point intéressant, les Occidentaux n’étaient pas considérés comme « blancs » à cette époque.

Alors que les personnes d’origine européenne sont souvent décrites comme blanches, y compris dans la Corée moderne, les archives montrent que les Asiatiques d’Extrême-Orient ne les percevaient pas comme ayant la peau blanche. Pendant la dynastie Yuan – fondée par les Mongols et occupant la majeure partie de la Chine – les Occidentaux étaient appelés « saekmok-in », ce qui se traduit directement par « personnes aux yeux de couleur« .

Le Néerlandais Hendrick Hamel, l’un des rares Occidentaux connus à avoir débarqué sur la péninsule coréenne, a passé 13 ans à Joseon au XVIIe siècle et a écrit un récit détaillé du pays. Il a dit que les Occidentaux étaient appelés « 면철 », ce qui se traduit directement par « visage de fer » et en pratique utilisé pour désigner un teint rougeâtre et rouillé.

Bien que la préférence pour la peau blanche ou pâle remonte à au moins des siècles, on ne sait pas exactement pourquoi. Il est clair qu’il ne vient pas de l’Occident. Mais la plupart des gens pensent que cela est dû au fait que la péninsule coréenne a eu une économie basée sur l’agriculture tout au long de son histoire. Puisque les nobles et les riches étaient épargnés du fardeau du travail quotidien sous le soleil, la peau pâle et blanche était considérée comme un symbole de richesse.

kim-and-song sauve qui pecho

De retour à « Single’s Inferno », certains téléspectateurs coréens ont trouvé étrange que les téléspectateurs étrangers aient été si profondément offensés par les commentaires sur la peau blanche, en particulier lorsqu’il y avait une autre scène dans laquelle un autre participant complimentait une personne à la peau bronzée.

« Wow, ils ne respectent vraiment pas les préférences personnelles », a écrit un spectateur. Un autre a déclaré : « La peau blanche est un standard de beauté depuis des lustres dans notre pays, de quoi s’agit-il ? De quels « Caucasiens » parlent-ils ? »

Comme Netflix est desservi dans plus de 190 pays, les contenus coréens sont introduits sur le marché mondial, et il y a eu des cas où les programmes ont reçu des critiques inattendues de la part des téléspectateurs du monde entier. Le vice-président général Kang Dong-han a déclaré: “En fait, il y a beaucoup de préoccupations comme celle-ci. Si vous y réfléchissez, cela ne fait pas longtemps que Netflix a commencé à diffuser dans le monde entier. Dans le processus, il y a de nouvelles choses chaque jour. Surtout sur le plan culturel.”

Il a partagé: “C’est accepté en Corée, mais pas beaucoup dans d’autres pays. Parfois, c’est accepté dans d’autres pays, mais pas en Corée. Cette partie est considérée comme très importante et sérieuse.” Il a ensuite ajouté: “Nous faisons souvent des traductions et des sous-titres nous-mêmes, mais nous collaborons avec des partenaires tiers dans de nombreuses parties [du programme]. Chaque cas est une opportunité de développement, nous apprenons donc avec humilité.”

Dans une société relativement homogène qu’a longtemps été la Corée, commenter la couleur de peau de quelqu’un n’a peut-être pas été une question raciale sensible, mettant de côté la question du lookisme. Mais lorsqu’ils les présentent à un public mondial, les créateurs devraient être plus sensibles. D’autant plus que la Corée, elle aussi, est devenue plus multiculturelle.

Qu’en pensez-vous?

SOURCE

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gayoule
Gayoule
5 mois il y a

Qd je parle d’accepter les différences, je précise que je ne cautionne pas la violence, ni les méchancetés gratuites…. je sais que cela peut être culturel mais on peut aussi dire stop ou modifier ces habitudes en mieux. Nous ne sommes pas ts parfaits loin de là, moi la 1ere, mais on peut apprendre de nos erreurs. Merci pour votre écoute

Gayoule
Gayoule
5 mois il y a

Bjr à ts, 1 des préoccupations actuelles est tellemt accès sur le racisme que cela entraîne de la paranoïa dès qu’1 terme ou 1 expression sont mentionnés, utilisés ou ecrits et qui ne posaient pas de questions auparavant. Je suis d’accord lsqu’il y a des abus ms il faut aussi accepter LES DIFFÉRENCES dans ttes les cultures mondiales!! Ns avs des connaisces, des façons de vivre, des goûts différents!!! Si l’on veut parler « du vivre ensemble », il faut commencer par là! Je déteste les injustices et les gens qui critiqut ss se renseigner avant. Apprenons des autres mm si on nest pas d’accor

Flo
Flo
5 mois il y a

Je vois pas en quoi c’est autant critiqué quoi fin il faut juste se renseigner sur la culture coréenne mais cela vaut également pour d’autres cultures, avant de critiquer quoi que ce soit.

Money Heist coree Joint Economic Area

Le remake coréen de « Money Heist » de Netflix confirme son titre et sort un teaser

tous-les-kdramas-originaux-de-netflix-qui-sortiront-en-2022

Tous les KDramas originaux de Netflix qui sortiront en 2022