dans

Le président Moon Jae In s’exprime sur les affaires Jang Ja Yeon et Burning Sun

Le président Moon Jae In a récemment abordé les affaires Jang Ja Yeon et Burning Sun et a déclaré: «Pour les crimes qui ont dépassé le délai de prescription, je m’attends à ce que la vérité soit révélée, et pour ceux qui ne l’ont pas dépassé, je demande que les forces de l’ordre prennent des mesures judiciaires. “

En ce qui concerne les soupçons de collusion policière, le président Moon a déclaré: «L’accusation et la police doivent mettre en ligne le sort de leurs organisations et assumer la responsabilité des affaires qui ont été présentées.”

Dans l’après-midi du 18, le président Moon annonça que le ministre de l’Administration publique et de la Sécurité l’avait informé du dossier et déclara: «Je m’attends à ce que le ministre de l’Administration publique et de la Sécurité collabore avec le ministre de la Justice pour enquêter sur les nombreux soupçons qui ont surgi. “

Le président Moon a poursuivi en déclarant: “Il existe des cas extrêmement suspects qui n’ont pourtant pas été exposés ou qui ont été dissimulés pendant une longue période. La caractéristique commune de ces affaires est qu’elles sont apparues dans la classe des privilégiés et qu’il existe des preuves indirectes suggérant des enquêtes intentionnellement négligentes menées par le ministère public et la police, ainsi que des efforts pour dissimuler la vérité.”

Le président Moon a expliqué qu’en conséquence, les citoyens étaient furieux face à des questions telles que “Qu’est-ce qui s’est passé lors des enquêtes précédentes?” Et “Quelle est la raison de la façon dont ils ont mené les enquêtes?”. Il a également souligné, ” Nous ne pouvons parler d’une société juste tant que ne sera pas révélée la vérité sur ce qui s’est passé dans la classe des privilégiés. “

Le président Moon a également souligné qu’outre la vérité qui se cache derrière les cas eux-mêmes, il faut également exposer la vérité sur les soupçons de dissimulation et de traitement préférentiel, et que les victimes de ces cas doivent trembler de peur de ne pas recevoir la protection de la loi.

Le président Moon a souligné: “Si le parquet et la police ne révèlent pas la vérité sur les soupçons de mauvaises enquêtes menées par le passé, ils ne recouvreront jamais la confiance du public en tant qu’organisme d’inspection”.

A propos du scandale Burning Sun, le président Moon a déclaré: “Il s’agit d’un cas hautement suspecté de protection et de traitement préférentiel de la part des autorités pour des actes illégaux tels que la consommation de drogue et les agressions sexuelles perpétrés parmi la classe privilégiée. Si ces soupçons se révèlent vrais, ce sera très choquant. “

Le Président Moon a ajouté: “Des actes illégaux similaires et des collusions de la part de la police auraient pu être commis dans d’autres établissements de divertissement pour adultes, aussi une enquête détaillée doit-elle être menée sur cette affaire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Seungri, Jonghoon, et Jung Joon Young ont révélé connaître l’identité du directeur de la police ‘Yoon’

Daesung et Taeyang ont été récemment aperçus souriants à un évènement militaire, les fans sont rassurés malgré l’affaire Seungri