Min Hee Jin aurait demandé le droit exclusif de résilier le contrat avec NewJeans K-Sélection
dans ,

Min Hee Jin aurait demandé le droit exclusif de résilier le contrat avec NewJeans

Il a été révélé que Min a demandé le droit exclusif de résilier le contrat du girls band NewJeans sans avoir à passer par le conseil d’administration d’Ador, selon des sources de l’industrie de la K-pop. Cette demande de modification du contrat entre les actionnaires d’Ador a été formulée et adressée au groupe Hybe à travers le cabinet d’avocats de Min en février dernier. La PDG d’Ador détient 20% des parts alors que Hybe 80%.

Cela fait suite à des négociations tendues entre les deux parties à la fin de l’année dernière, notamment sur des questions telles que la modification de l’option de revente des actions détenues par Min à 30 fois leur valeur et l’attribution de l’option de rachat supplémentaire de 5% du capital d’Ador pour Min.

Min Hee Jin aurait demandé le droit exclusif de résilier le contrat avec NewJeans K-Sélection

En terme général, une maison de production considère le droit d’un contrat exclusif avec un artiste comme un actif essentiel pour la société alors que la décision de résiliation doit être approuvée par le conseil d’administration dans le cas des grandes entreprises de l’industrie du divertissement. Des groupes comme Bangtan Boys (BTS) et Blackpink ont annoncé publiquement la conclusion de nouveaux contrats exclusifs via une résolution par le conseil d’administration.

Si la demande de Min est acceptée, alors NewJeans pourra mettre fin à son contrat exclusif uniquement en cas de volonté de Min, sans implication du conseil d’administration d’Ador ou du groupe Hybe, le premier actionnaire d’Ador. Selon les accords actuels passés entre les actionnaires d’Ador, la résiliation des contrats exclusifs des artistes nécessite également l’approbation du conseil d’administration, comme c’est le cas pour les autres grandes entreprises de divertissement. Hybe aurait envoyé une réponse rejetant cette proposition, la jugeant excessive.

Min Hee Jin aurait demandé le droit exclusif de résilier le contrat avec NewJeans K-Sélection

Actuellement, le conseil d’administration d’Ador est composé de trois parties, à savoir Min et ses proches, le vice-président Shin et le directeur Kim, ce qui veut dire que Min exerce son droit de contrôle total du sous-label. Pourtant, Hybe, le premier actionnaire avec 80% du capital, pourrait empêcher une décision unilatérale de Min en convoquant une assemblée générale extraordinaire afin de remplacer les membres du conseil d’administration d’Ador.

Si la demande de Min de disposer d’un pouvoir discrétionnaire pour résilier le contrat exclusif est acceptée, Hybe n’aura aucun moyen d’empêcher le départ des artistes, NewJeans. Par ailleurs, Ador détient pour l’instant un seul groupe sous son label, NewJeans. Hybe soupçonne que cette demande de Min est liée à un complot pour faire d’Ador une coquille vide en résiliant le contrat avec NewJeans comme elle l’a dit dans un message sur KakaoTalk qui a été saisi par un audit interne effectué le mois dernier par le groupe Hybe sur Ador.

Min Hee Jin aurait demandé le droit exclusif de résilier le contrat avec NewJeans K-Sélection

D’après le résultat de l’audit interne publié le 25 avril dernier, un proche de Min a proposé six étapes à prendre pour l’acquisition totale de des participations d’Ador : I. l’exercice d’une option de revente le 2 janvier 2025, II. Ador devient une coquille vide, III. la recherche de nouveaux investisseurs financiers, IV. demander à Hybe de vendre Ador, V. l’acquisition de toutes les participations dans Ador par la PDG Min avec l’argent venant de la revente de l’option détenue par Min.

Côté Min, elle a déclaré lors d’une conférence de presse donnée le 25 avril dernier : «Je n’ai aucun intérêt à détourner le pouvoir, je ne comprends même pas ce que cela signifie vraiment» et «pour NewJeans, il est évident que nous devons (travailler) ensemble». Selon Min, lors d’une réunion en tête-à-tête avec le PDG du groupe Hybe, Park Ji-won, le 25 janvier, elle a demandé le droit exclusif pour les décisions sur les questions importantes, incluant le pouvoir de sélection des sous-traitants et la signature des contrats avec les artistes. Puis, le cabinet d’avocats de Min a envoyé à Hybe un contrat modifié contenant la demande ci-dessus le 16 février dernier.

Min Hee Jin aurait demandé le droit exclusif de résilier le contrat avec NewJeans K-Sélection

En outre, la PDG d’Ador a déclaré que «Hybe a récemment rendu public un message KakaoTalk du PDG adjoint d’Ador prétendant qu’il y a une nécessité d’acquérir le contrôle de la société. […] Mais ce message date du 4 avril et cela ne correspond pas au moment des faits et n’a rien à voir avec l’accusation du groupe Hybe». Min Hee-jin a indiqué que les contenus des messages rendus publics par Hybe étaient des «conversations privées».

Elle a ajouté : «C’est une autre preuve montrant que Hybe déforme la vérité et manipule les informations pour mener une bataille médiatique», «Je n’ai pas l’intention et la volonté d’acquérir le pouvoir de contrôle de la société. […] Il faudra que j’aille ensemble (avec les membres de NewJeans) si je pense au girls band NewJeans.»

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Remark

Elle plombe toute l’entreprise

Mia

Depuis le départ fallait aussi se rendre contre qu’elle n’es pas si innocente même l’interview ou elle disait tout ont pouvait voir qu’elle jouait sur la carte de la pitié elle est en tort tout comme hybe faut pas prendre parti pour quelqu’un c’est pas un fifty fifty 2.0

BIGHIT MUSIC annonce son audition mondiale 2024 (calendrier + les villes) K-Sélection

BIGHIT MUSIC annonce son audition mondiale 2024 (calendrier + les villes)

Le couple Baek Hyun-woo et Hong Hae-in de " Queen of Tears " un récit d'un destin sans précédent

10 K-dramas à regarder après Queen Of Tears de Netflix