dans ,

MBC rapporte des détails horribles sur ce qui s’est passé dans les coulisses de clubs comme le Burning Sun

AVERTISSEMENT: le contenu suivant peut choquer les personnes sensibles.

MBC a rapporté des détails horribles sur des crimes commis dans les coulisses de clubs tels que Burning Sun ou Arena.

Selon le programme d’exploration de MBC, les clubs Straight, Arena et Burning Sun ont mis en place des bureaux équipés comme un bar-salon à proximité des VVIP où ils commettaient des crimes comme la prise de drogue, des violences sexuelles sadiques et des tournages illégaux.

straight

Il a également été rapporté que les clubs utilisaient une équipe d’incinérateurs, qui nettoieraient les dégâts dans ces espaces.

Selon les SMS analysés, la tâche principale de ces «incinérateurs» consistait à éliminer les taches de sang. Ils auraient même transporté des réactifs dans les coffres des voitures appartenant à des clubs et avaient reçu une formation professionnelle pour effacer les traces de sang qui constituaient la preuve du crime commis par les VVIP.

straight2

Un ancien membre de cette équipe d’incinérateurs a expliqué une rencontre dans l’un de ces officets. La personne était entrée dans une pièce vers 6 heures du matin pour nettoyer l’endroit, mais la «fête» n’était apparemment pas terminée. Une femme a été attachée et les hommes la faisaient saigner tout en restant inconsciente. La personne a également révélé que l’un des hommes impliqués dans les actes semblait être un médecin.

“Une femme a été ligotée et mise à saigner (volontairement). Dans son état d’inconscience, il semblait que le visage de la femme avait des convulsions. Ils étaient en train de filmer ça et on aurait dit que l’un d’entre eux était un docteur. Il a arrêté le saignement et a fait des transfusions sanguines. J’étais confus.” ㅡ Source

En outre, Straight a signalé que le trafic sexuel de mineurs était courant, la plupart des filles étant des fugueuses. Le pasteur Joo Won Kyu, qui aurait été déguisé pour entrer au club, a expliqué que deux filles qui avaient réussi à s’évader du club étaient traumatisées émotionnellement et physiquement.

“2 des filles en fuite ont pu s’échapper. L’une d’elles souffre d’un traumatisme dont souffrent les soldats qui ont participé aux guerres et est soignée dans un hôpital psychiatrique. L’autre fille a eu trop d’avortements et son utérus a subi beaucoup de dommages. Elle a donc été abandonnée après qu’on lui ait dit qu’elle n’était plus utile.” ㅡ Pasteur Joo Won Kyu

Le pasteur a ajouté que tout cela était tenu secret en dépit de la gravité des crimes commis et que la police qui s’était rendue sur les lieux après avoir reçu des informations n’était même pas entrée dans le club pour enquêter.

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

BTS fait l’histoire du Hot 100 de Billboard depuis les Beatles

Yoochun des JYJ annonce son départ de l’industrie du divertissement