dans ,

L’indice synthétique de fécondité en Corée tombe en dessous de 1; le plus bas au monde

En dépit d’innombrables programmes gouvernementaux visant à encourager les gens à avoir des enfants, la Corée est devenu le seul pays au monde à afficher un taux de fécondité total inférieur à 1.

Le taux de fécondité est exceptionnellement bas à Séoul.

Selon Statistics Korea (28 août), le taux de fécondité total du pays était de 0,98 l’année dernière, une baisse par rapport à 1,05 en 2017 et le taux le plus bas depuis que des données connexes ont été compilées depuis 1970.

L’indice synthétique de fécondité est le nombre moyen d’enfants que les femmes âgées de 15 à 49 ans portent.

coree enfant

En 2017, la Corée est devenu le pays où le taux de fécondité total est le plus faible au monde.

Le taux de fécondité de Macao est inférieur à celui de la Corée (0,92), mais il s’agit d’une région administrative spéciale de la Chine et non d’un pays.

En comparaison, le taux de fécondité à Taiwan est de 1,06, 1,07 à Hong Kong, 1,14 à Singapour et 1,42 au Japon. Le taux de fécondité moyen des pays membres de l’OCDE est de 1,68.

Pour maintenir sa population actuelle, le taux de fécondité en Corée doit être de 2,1 ou plus.

Alors que le taux de fécondité a baissé dans toutes les régions du pays, Séoul était la plus faible (0,76), une baisse par rapport à 0,84 l’an dernier. Le deuxième plus bas a été Busan, qui est tombé de 0,98 en 2017 à 0,9. Les taux de fécondité des autres régions étaient supérieurs à 1, Sejong ayant le taux le plus élevé (1,57).

Le faible taux de fécondité indique que les femmes coréennes sont moins enclines à se marier ou à avoir des enfants, en particulier les femmes qui travaillent et vivent dans les villes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Kang Daniel révèle le nom officiel de son fanclub

La date d’enrôlement militaire de Seungri reste toujours inconnue