dans ,

Lia d’ITZY accusée d’intimidation, JYP répond

Récemment, une membre d’un groupe de filles née en 2000 est accusée d’être une brute à l’école, certaines affirmant qu’il s’agit de Lia d’ITZY. Les accusations, bien sûr, ont atteint JYP Entertainment et la société a maintenant publié sa position officielle.

Au milieu des nombreuses controverses sur l’intimidation à l’école qui ont lieu dans l’industrie du divertissement en Corée du Sud, une autre révélation a surgi et cette fois, il s’agit d’une membre d’un groupe de filles née en 2000, dont l’identité est restée un mystère.

Le 22 février, un rapport exclusif publié par le média coréen OSEN a parlé d’un message populaire d’une communauté en ligne intitulé « une membre idol née en 2000 qui est auteure de violence scolaire. »

Selon le rapport, l’accusatrice a déclaré que la harceleuse de l’école qu’elle connaissait avait fait ses débuts il y a environ deux ou trois ans. De plus, l’idol féminine aurait les épaules très pointues.

La personne anonyme a poursuivi en affirmant que l’idol féminine actuelle l’avait agressée verbalement avec des mots sexuels après avoir découvert qu’elle était en couple avec son ami proche. Et bien que la victime d’intimidation présumée ait rompu avec son petit ami, elle a quand même été victime d’intimidation verbale et physique de la part de la membre du groupe de filles.

Pour prouver ses affirmations, l’internaute a téléchargé un album de fin d’études de Gokban Middle School, révélant que l’idol féminine fréquentait cette école. Étant donné que la star de la K-pop n’a pas été nommée et compte tenu des détails fournis par l’accusatrice, certaines personnes ont affirmé que la personne en question était ITZY Lia.

Suite aux accusations, JYP Entertainment, l’agence de gestion d’ITZY, a rapidement abordé le problème.

Dans un communiqué officiel, la société a déclaré: « Cette affaire est une enquête en cours après que nous ayons poursuivi l’auteure l’an dernier pour diffamation et diffusion de fausses informations. Nous tenons à vous informer que nous attendons toujours les résultats, selon la procédure. »

Le label a poursuivi: « Le contenu est complètement faux et nous prévoyons d’intenter des poursuites judiciaires contre les publications malveillantes, les fausses rumeurs et autres contenus visant à ruiner la réputation et l’image de nos artistes, ainsi qu’à entraver leurs activités. Nous ferons renforcer nos mesures de réponse juridique en conséquence. « 

ITZY Lia devient maintenant la deuxième artiste de JYP Entertainment à être accusée d’intimidation à l’école, après Hyunjin de Stray Kids.

4 Commentaires

Répondre
  1. Mais c’est incroyable cette mode !
    En même temps c’est assez difficile de différencier le vrai du faux.
    Dans le cas de Lia, JYP a tout de suite engagé des poursuites donc ce sera impossible pour nous de savoir si cette personne mentait ou non.

  2. Ça recommence. Les personnes qui crée c’est rumeurs n’ont rien à faire ou quoi ! J’ai l’impression que c’est tous le temps la même personne qui crée c’est scandale

    • En plus on peut pas savoir si c’est vrai ou si c’est juste pour impacter la carrière des artistes.

      Là c’est Lia et on sait qu’elle a déjà été victime de mauvais commentaires et tout donc peut être que la personne qui l’accuse fait juste ça pour saouler, on sait pas .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Violence Scolaire, Où est la vérité? Les accusations se répandent dans l’industrie du divertissement coréen

Chanyeol d’EXO revient après quatre mois avec une lettre pour les fans