Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection
dans ,

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur

Les législateurs et les critiques musicaux se débattent autour d’un nouveau projet de loi visant à prévenir l’exploitation des idols mineures.

Le système étouffant de l’industrie de la K-pop suscite une préoccupation à long terme concernant le développement des jeunes idols face à un temps de travail intense. À partir de 2014, la Corée a fixé une limite de temps sur les heures de travail des jeunes artistes. Cependant, les législateurs souhaitent continuer à ajuster et à réglementer cette limite de temps.

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection

Le député Yoo Jung Ju a fait pression en faveur du nouveau projet de loi visant à réviser la Loi sur le développement de l’industrie de la culture populaire et des arts, dans le but de réduire le temps de travail des artistes adolescents et de garantir leurs droits.

Selon la proposition de loi, les heures de travail seraient limitées à six heures par jour et 25 heures par semaine pour les enfants de moins de 12 ans, à sept heures par jour et 30 heures par semaine pour les enfants de moins de 15 ans, et à sept heures par jour et 35 heures par semaine pour les jeunes de moins de 19 ans, l’âge légal en Corée.

newjeans ages

Actuellement, les artistes de moins de 15 ans ont le droit de travailler 35 heures par semaine, tandis que ceux de moins de 19 ans peuvent travailler 40 heures par semaine.

Si la loi est adoptée, les idols mineures auront moins de temps pour répéter les chorégraphies, suivre des cours de chant, se maquiller et se produire sur scène.

Il est courant que les artistes de la 4e génération soient mineurs : la plupart des membres de NewJeans sont des mineurs, à l’exception de Minji (qui a récemment fêté ses 19 ans), la moitié des membres de FIFTY FIFTY et IVE sont mineurs, et six des sept membres de BABYMONSTER n’ont pas encore atteint l’âge légal.

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection

Ils ont déclaré dans un communiqué conjoint : « La proposition qui subdivise arbitrairement les heures de travail en fonction de l’âge est une loi sur le ‘Sous-développement’ de l’industrie de la culture populaire et des arts qui ignore la réalité [de l’industrie]. »

Selon eux, la nouvelle loi empêcherait les jeunes vedettes de poursuivre leur chemin vers la célébrité et compromettrait leur possibilité d’atteindre leur plein potentiel.

De plus, cela aurait un impact sur les choix des producteurs et des chaînes de diffusion, qui pourraient éviter de recruter des artistes mineurs en raison de ces restrictions.

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection

Cependant, la partie concernant la transparence des règlements comptables – qu’il y ait ou non une demande de l’artiste chaque année – est unanimement approuvée. Cela permettrait également au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme d’inspecter les agences de K-pop pour des pratiques injustes.

C’est un signe positif, surtout après les controverses entourant EXO-CBX et LOONA. Le 5 juin, trois membres d’EXO – Chen, Baekhyun et Xiumin – ont déposé une plainte auprès de la Commission du Commerce Equitable pour poursuivre leur entreprise pour les avoir contraints à signer des « contrats d’esclavage ».

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection

Ils ont affirmé que SM n’avait pas divulgué tous les détails et articles concernant leur rémunération lorsqu’ils ont fait leurs débuts en 2012.

Depuis décembre de l’année dernière, LOONA a déposé des demandes d’injonction pour suspendre leurs contrats exclusifs avec Blockberry Creative. Elles étaient soumises à une répartition injuste des profits et étaient soumises à une charge de travail excessive.

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection

Le nouveau projet de loi vise également à garantir le droit des jeunes idols à l’éducation et à les protéger contre les abus verbaux et physiques. Il contient également des clauses sur la prévention des idols par rapport aux normes excessives de beauté imposées par leurs managers et leurs agences.

En discutant de la limite des heures de travail pour les jeunes idols, différentes opinions contradictoires ont été exprimées.

Le critique musical et auteur Park Hee A a déclaré : « Les idols passent facilement deux à trois heures rien que pour le maquillage et les déplacements. Réduire les heures de travail des membres adolescents nécessite plusieurs ajustements supplémentaires, tels que plus de répétitions chorégraphiques pour les autres membres afin qu’ils puissent se déplacer sur scène sans eux. »

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection

Park Hee A a apprécié les efforts des législateurs pour protéger les idols mineures, cependant, il estime que ce changement ignore la « situation sur le terrain » et aura inévitablement un impact sur l’ensemble du personnel.

Cependant, d’autres ont montré leur soutien à ce changement. Seo Jeong Min Gap, un autre critique musical, estime que le changement est nécessaire.

« Les heures de travail intensives ont contribué au succès de la K-pop, mais nous sommes à un stade où nous devons nous demander si cet aspect de l’industrie doit rester impératif et permanent ».

Les législateurs proposent une loi pour limiter les heures de travail des idols mineurs, mais cela pourra affecter leur futur K-Sélection

Il ajoute : « Les associations expriment leur regret quant au fait que les législateurs n’aient pas discuté de la question avec l’industrie, mais je veux leur demander s’ils ont déjà parlé aux parties concernées- les jeunes idols et leurs parents – avant de publier leur déclaration conjointe. »

Seo Jeong a appelé à un changement radical dans l’industrie, qui reconsidère sa vision actuelle du succès et prend en compte le bien-être des idols, en particulier ceux qui sont en pleine période de développement.

Qu’en pensez-vous?

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andréa

Mieux encore ne pas faire débuter des mineurs… Parce que dans un groupe populaire avec beaucoup de promotion 6h par jour c’est très peu…Franchement il y a des périodes très chargée et des périodes très peu chargée. Comme l’a dit karina « elles mettent toutes quand elles disent ne pas avoir de temps libre » Lol :)

RM de BTS évoque son service obligatoire et le futur de BTS K-Sélection

RM de BTS évoque son service obligatoire et le futur de BTS

Chen, Baekhyun et Xiumin resteront avec SM Entertainment, ils s'excusent, les internautes réagissent K-Sélection

Chen, Baekhyun et Xiumin resteront avec SM Entertainment, ils s’excusent, les internautes réagissent