Les actions en justice de HYBE ne font que tomber à plat, et ce malgré les moqueries très répandues à l'encontre de BTS et de NewJeans K-Sélection
dans , , ,

Les actions en justice de HYBE ne font que tomber à plat, et ce malgré les moqueries très répandues à l’encontre de BTS et de NewJeans

L’agence de divertissement HYBE a connu des revers à plusieurs reprises dans ses actions en justice contre des « cybernautes » qui répandent des rumeurs sur ses artistes. Comme l’a indiqué les milieux juridiques, le 28 juin, la demande de divulgation  présentée par HYBE au tribunal de district des États-Unis pour le district nord de la Californie a été rejetée.

En effet, le juge Vince Chhabria a reconnu que la demande de HYBE répondait aux exigences de base de la section 1782, sans toutefois accéder à la demande de divulgation. Le tribunal a considéré que l’utilisation du système juridique américain par des particuliers pour obtenir des informations personnelles constituait un abus du système.

Le juge Chhabria a noté que ce sont habituellement les organismes d’enquête qui mènent les enquêtes, et non les victimes, tout en soulignant la passivité de la police coréenne à l’égard de la plainte déposée par HYBE. Il a également ajouté que si les autorités d’enquête coréennes avaient demandé la divulgation d’informations, elles auraient pu le faire conformément au traité conclu entre les États-Unis et la Corée.

Les actions en justice de HYBE ne font que tomber à plat, et ce malgré les moqueries très répandues à l'encontre de BTS et de NewJeans K-Sélection

Rappelons que HYBE a déjà annoncé son intention de prendre des mesures juridiques à grande échelle à l’encontre des cybercriminels qui diffusent de fausses informations et des rumeurs au sujet de ses artistes. Cette requête de divulgation particulière visait un utilisateur de X portant l’identifiant « Guilty Archive », qui avait publié des commentaires défavorables à l’égard de BTS.

En mai dernier, HYBE a déposé une plainte auprès du commissariat de police de Séoul Yongsan contre Guilty Archive, l’accusant de diffuser de fausses informations sur l’implication présumée de BTS avec Dahnworld ainsi que sur la dissolution et le processus de lancement du groupe féminin GFRIEND. La question de savoir si les commentaires de Guilty Archive constituent de fausses informations ou des critiques légitimes a alors fait l’objet d’un débat.

Les actions en justice de HYBE ne font que tomber à plat, et ce malgré les moqueries très répandues à l'encontre de BTS et de NewJeans K-Sélection

Il est important de noter que les demandes de divulgation similaires de HYBE relatives aux chaînes YouTube « Issue Feed » et « Short Chajang » ont également été rejetées le 5 juin pour des raisons similaires à celles de l’affaire Guilty Archive. Toutefois, l’action en justice contre les cyber-démolisseurs qui ont calomnié le groupe NewJeans a été maintenue, bien qu’elle soit confrontée à des difficultés. En attendant, les affaires juridiques d’ADOR sont gérées par HYBE.

La communauté juridique a indiqué que HYBE avait demandé des informations à Google concernant la chaîne YouTube « 7th Grade Middle School », ce que Google avait refusé de faire. L’opérateur du « 7th Grade Middle School » s’est précédemment moqué de HYBE, en affirmant qu’il n’utilisait que l’IP d’une société de télécommunications et qu’il ne vivait pas à l’adresse enregistrée au cours de la période demandée en octobre de l’année dernière.

Ils avaient laissé entendre qu’ils pourraient ne pas être détectés avec l’aide de Google. Après avoir posté des commentaires moqueurs sur HYBE, « 7th Grade Middle School » a supprimé la chaîne de son plein gré, sans que cela ne résulte d’une quelconque décision de justice. Il semblerait en outre que le document soumis à la Cour fédérale américaine soit presque une copie directe de la demande de divulgation d’informations de « Sojang ».

Les actions en justice de HYBE ne font que tomber à plat, et ce malgré les moqueries très répandues à l'encontre de BTS et de NewJeans K-Sélection

Les échecs successifs de HYBE dans ses actions en justice n’ont pas plu à certains fandoms, dont l’ARMY, le fandom de BTS, qui a récemment fait part de sa frustration.

Une fan a en effet déclaré : «  Malgré les innombrables heures que les fans ont consacrées à l’envoi de milliers de PDF, l’agence n’a jamais mentionné la DC Inside BTS Gallery dans ses notes juridiques. Au bout de plus de 10 ans de « procès verbaux », ni les fans ni de nombreux antis ne croient aux avis juridiques de l’agence, ce qui conduit à une propagation croissante des rumeurs sur les membres. »

L’avocat Jung Kyung-seok du cabinet LIWU Law Firm, qui a réussi à identifier le responsable de la chaîne « Sojang », a déclaré : « Les demandes de divulgation présentées aux tribunaux américains par des étrangers sont étroitement liées aux procès nationaux et même si toutes les conditions légales sont remplies, le juge dispose toujours d’un pouvoir discrétionnaire ; ce qui impose d’adopter une approche prudente. Il existe de nombreuses variables et considérations, telles que le changement ou la suppression du nom de la chaîne avant et après la présentation de la demande de divulgation, ce qui rend la procédure très ardue. »

Les actions en justice de HYBE ne font que tomber à plat, et ce malgré les moqueries très répandues à l'encontre de BTS et de NewJeans K-Sélection

Quel est votre avis sur ces échecs successifs des actions de HYBE ?

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
오렐리

hybe fond tout leur possible pour protéger bts il y a pas de honte à essayer de les protéger un jours un juge leur dira enfin oui et la tous se qui s’en son pris à bts devront payer pour le mal qu’ils fond on défendra toujours bts quoiqu’il arrive

Toutoune

Hybe fait ce qu’il peut il demande et comme on le dit il y a bien eu diffamation mais pour le nom de la personne c’est à la discrétion du juge qui a décidé que si c’était la police coréenne qui le demandait sans doute que oui mais Hybe est un particulier d’où le non. Et alors il n’y a pas de honte à essayé de sécuriser la réputation de ces artistes et c’est qu’il essaye de faire. Si c’était Hybe qui décidait l’affaire serait plié mais ce n’est pas le cas mais il n’en sera pas toujours ainsi un jour un juge quelconque dira oui et celui qui sera dans le collimateur peaira pour tous les autres à titre d’exemple. La patience et la persévérance sont maîtresses de réussite. Hybe fighting

Iris

Et?!…si ça tombe a plat ne vous inquiétez pas l’ARMY sait comment travailler pour couler ses haineux…BTS ne sont pas seul, on est des millions a leurs côtés.

5 Kdramas de CJ ENM figurent dans " Les 10 meilleurs K-dramas de 2024 par le magazine américain NME K-Sélection

5 Kdramas de CJ ENM figurent dans  » Les 10 meilleurs K-dramas de 2024 par le magazine américain NME

La R&B influence de plus en plus la K-Pop - Voici les 7 meilleurs titres à découvrir K-Sélection

La R&B influence de plus en plus la K-Pop – Voici les 7 meilleurs titres à découvrir