Le taux d'emploi des femmes coréennes dépasse les 60% pour la première fois K-Sélection
dans ,

Le taux d’emploi des femmes coréennes dépasse les 60% pour la première fois

Le taux d’emploi des femmes en 2022 a dépassé la barre des 60% pour la première fois mais elles touchent toujours moins que les hommes.

Le taux d’emploi pour les femmes âgées de 15 à 64 ans a atteint 60% l’année dernière, en hausse de 7,3 points de pourcentage par rapport à 2010, mais plus de 22,8% d’entre elles occupaient des emplois faiblement rémunérés, près du double du taux enregistré chez les hommes, selon les données.

Le taux d'emploi des femmes coréennes dépasse les 60% pour la première fois K-Sélection

46% des femmes avaient un emploi temporaire, soit 15,4 points de pourcentage de plus que les 30,6% des hommes qui occupaient un poste temporaire, ont montré les données.

L’écart salarial entre les sexes demeure palpable alors que les femmes salariées ont touché en moyenne 65,0% du salaire horaire gagné par leurs homologues masculins. En termes de salaire mensuel, les femmes ont reçu 2,68 millions de wons (2.009 dollars) alors que les hommes ont gagné 4,13 millions de wons l’année dernière.

Le taux d'emploi des femmes coréennes dépasse les 60% pour la première fois K-Sélection

Le nombre de femmes qui ont connu une interruption de carrière a atteint 1,39 million à la fin de l’année dernière alors que 17,2% des femmes ont dit avoir quitté leur travail après le mariage ou pour la maternité.

Les femmes ont passé en moyenne deux heures et 17 minutes de plus que les hommes à faire le ménage, mais les hommes ont consacré environ deux heures de plus au travail ou à la recherche d’un travail en 2019.

Le taux d'emploi des femmes coréennes dépasse les 60% pour la première fois K-Sélection

Par ailleurs, le cas de v.iolence au sein des couples a diminué de 7,7% au cours de la période avec près de 11.000 affaires signalées.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Se-ri
Se-ri
5 mois il y a

Le taux d’emploi a peut-être évolué, mais comme l’article l’a précisé ensuite, il s’agit surtout d’emplois faiblement rémunérés par rapport à ceux des hommes et l’inégalité salariale est toujours au beau fixe, comme un peu partout dans le monde.

Et société patriarcale oblige, beaucoup de femmes quittent effectivement le monde de l’emploi après leur mariage et/ou être devenues mères.

Donc c’est une fausse bonne nouvelle parce que dans les faits, elles ne sont toujours logées à la même enseigne que les hommes.

La bonne nouvelle se situe à la fin de l’article, avec la diminution des cas de violence domestique. C’est un petit pas mais c’est toujours mieux que rien et l’on ne peur qu’espérer que ce chiffre augmentera à l’avenir.

Lisa
Lisa
5 mois il y a

Quelqu’un me disait un jour « La France c’est le paradis. Il n’y a que les français pour dire que c’est l’enfer ».
Certes, ce n’est ni le paradis ni l’enfer mais on est quand même bien loti. Quand on se compare on se console.
La durée hebdomadaire du travail est de 52 heures et passera peut-être à 69 heures.

Lisa de BLACKPINK captive l'audience avec son 'grand écart' K-Sélection

Lisa de BLACKPINK captive l’audience avec son ‘grand écart’

Les 10 départs d'idols de Kpop les plus douloureux de tous les temps K-Sélection

Les 10 départs d’idols de Kpop les plus douloureux de tous les temps