dans ,

Le ratio de bébés garçons était au plus bas en 2020, montrant un changement de mentalité

La Corée du Sud est un pays qui pendant longtemps privilégiait la naissance d’enfants de sexe masculin, principalement basé sur le concept du confucianisme.

Toutefois, la tendance change, et cela se reflète dans les statistiques.

Les données de Statistics Korea de lundi 1er mars ont montré que le ratio des hommes à la naissance en Corée du Sud était tombé au niveau le plus bas l’année dernière, ce qui impliquerait la fin de la tradition de longue date du pays en matière de préférence pour les garçons.

Le rapport entre les sexes à la naissance, ou le nombre de bébés garçons pour 100 bébés filles nées, était de 104,9 en 2020 – le plus bas depuis que l’institution a commencé à collecter des données connexes en 1990. Ce chiffre est proche du niveau naturel observé dans le monde entier qui est d’environ 105 garçons pour 100 filles.

Cela représente une baisse significative par rapport au sommet de 116,6 bébés garçons en 1990, alors que la préférence pour les fils dominait toujours. À cette époque, le déséquilibre entre les sexes était plus prononcé pour les troisième et quatrième enfants d’une famille. En 1993, le sex-ratio à la naissance du troisième enfant atteignait 209,7.

Le taux de nourrissons de sexe masculin a commencé à baisser au milieu des années 90, revenant à 110,1 en 2000 et à 106,2 en 2007. Ce chiffre est légèrement remonté à 106,9 en 2010, mais a poursuivi sa spirale descendante pour atteindre le niveau le plus bas l’année dernière.

Le ratio du troisième enfant a également continué de baisser au cours de la période. La part des nourrissons de sexe masculin a poursuivi sa tendance à la baisse pour s’établir à 143,6 garçons nés pour 100 filles nées en 2000 et 110,9 en 2010. L’année dernière, le ratio a atteint 106,7.

Le chiffre avait chuté à 103,2 en 2019, tombant en dessous du ratio global à la naissance de l’année de 105,5 pour la première fois depuis que le pays a collecté des données connexes.

L’agence de statistique a déclaré que les données témoignent du changement des valeurs familiales, alors que la Corée se sépare de l’héritage d’une société agricole fondée sur les croyances du confucianisme qui valorisait le travail masculin et imposait la responsabilité filiale principalement aux fils.

D’autre part, Statistics Korea prévoit que les femmes seront plus nombreuses que les hommes en Corée d’ici 2029.

Le nombre d’hommes pour 100 femmes atteindrait 99,9 en 2029, selon la projection démographique à long terme de l’agence. Le rapport a ajouté que le nombre d’hommes pour 100 femmes continuerait de baisser chaque année pour atteindre 98,3 en 2047.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Yeri de Red Velvet critiquée pour « sexualisation des infirmières » dans «Drama Stage 2021-Mint Condition»

La lecture dramatique par George Clooney de «Dynamite» de BTS enchante les fans