dans ,

Le nombre de Sud-Coréens atteints de trouble bipolaire est en hausse de 20%

Le nombre de personnes coréennes traitées pour un trouble bipolaire a augmenté de plus de 20% entre 2013 et 2017, selon des données publiées le mois dernier.

Selon les données du Service national d’assurance maladie, 86 706 personnes ont été traitées pour un trouble bipolaire en 2017, un chiffre en hausse de 21% par rapport à celui de 71 687 quatre ans plus tôt. Ce chiffre se traduit par un taux de croissance annuel moyen de 4,9% sur cinq ans.

Autrefois appelé maniaco-dépression, le trouble bipolaire se caractérise par des périodes alternées de dépression et une humeur anormalement élevée.

Selon les données basées sur les traitements couverts par le système d’assurance maladie national, l’augmentation sur un an était la plus élevée parmi les patients de 70 ans et plus – à 12,2% – suivie des patients dans la vingtaine avec 8,3% et 60 avec 7,2%.

Le taux de croissance élevé des personnes âgées a été attribué à la mort d’êtres chers ou à diverses maladies. La plupart des personnes âgées de plus de vingt ans ont été traitées, principalement en raison du stress résultant de la difficulté à trouver un emploi.

Le nombre de patientes a augmenté à un taux annuel moyen de 4,8% pour atteindre 50 798 en 2017, tandis que celui des patients de sexe masculin a augmenté de 5% pour atteindre 35 908.

Malgré la forte augmentation du nombre de personnes traitées pour un trouble bipolaire, la prévalence de la maladie mentale se situait entre 2 et 3%, soit moins de 0,2% des 50 millions d’habitants de la Corée du Sud.

Le coût du traitement du trouble bipolaire s’est élevé à 104 milliards de wons (90 millions d’euros) en 2017, en hausse de 19,5% par rapport à 87 milliards de won en 2013, selon les données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Mino des WINNER parle de sa santé mentale et sa façon de s’occuper de lui

Stray Kids prépare un nouvel album