dans ,

Le maire de Séoul décédé, accusé d’agression sexuelle

Le maire de Séoul, Park Won-soon, a été retrouvé sans vie dans le nord de la capitale quelques heures après que sa famille ait rapporté sa disparition.

Une équipe de recherche de la police a localisé son corps sur une colline boisée du mont Bukak, près de sa résidence officielle, quelques minutes après minuit. Il se serait suicidé. La police va lancer une investigation pour déterminer la cause exacte de son décès.

Selon des rapports, une enquête avait été ouverte sur des allégations d’après lesquelles il aurait commis une agression sexuelle sur une ancienne secrétaire de son bureau qui a déposé plainte avant hier, pour «contact physique» non consenti et textos «inappropriés».

La fille de Park avait alerté la police disant que «son père a quitté la maison il y a quatre ou cinq heures après avoir laissé des mots semblables à un testament et son téléphone est éteint».

Peu de temps après que sa disparition a été signalée, une grande opération de recherche a été lancée dans la zone avec plusieurs centaines de policiers, des drones et des chiens renifleurs.

Park, membre du Parti démocrate, était maire de Séoul depuis 2011 et était perçu comme un candidat potentiel en vue de l’élection présidentielle de 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

france coreen

Les internautes coréens réagissent à l’attaque raciste sur le coréen en France

‘Backstreet Rookie’ révisé par la KOCSC après des plaintes pour « scènes sexuellement suggestives »