le-comité-anti-corruption-commence-son-investigation-sur-hybe (1)
dans ,

Le comité anti-corruption commence son investigation sur HYBE

Le 15 avril, le Comité anti-corruption et des droits civils a annoncé : “Nous avons décidé de mener officiellement une investigation sur HYBE, liée à la tournée [services] gratuite à grande échelle que l’entreprise a menée auprès des médias.”

Le Comité a ajouté: “Si nous détectons des points illégaux, nous demanderons aux unités d’enquête telles que les procureurs et la police d’intervenir.”

Le comité anti-corruption commence son investigation HYBE

HYBE a invité environ 100 journalistes coréens à assister au concert de BTS à Las Vegas du 8 au 9 avril. La société a payé toutes les dépenses, y compris les billets d’avion, l’hébergement, l’allocation alimentaire et les tests PCR.

Plus tôt cette semaine, HYBE a nié avoir enfreint la loi anti-corruption. Le représentant de HYBE a déclaré : “Nous avons envoyé une demande au Comité anti-corruption et des droits civils après avoir consulté les conseillers juridiques. Ils ont répondu que partager des dispositions uniformes pour les événements officiels n’est pas une violation de la loi sur la sollicitation et la corruption inappropriées. En fait, nous n’avons pas « sélectionné » d’invités particuliers pour la tournée et avons soutenu tous les candidats avec les mêmes dispositions.” La Comité a nié avoir donné un accord a HYBE.

Le comité anti-corruption commence son investigation sur HYBE

En vertu de la loi anti-corruption, si un journaliste reçoit d’une personne/entité de l’argent, des biens de valeur ou un parrainage supérieur à 1 million de won/heure (750 euros/heure) ou 3 millions de won/an (​​2259 euros/an), les deux parties recevront une peine de 3 ans d’emprisonnement ou d’une amende de 30 millions de wons.

La position de HYBE est que cette tournée de familiarisation relève de l’exception de la loi. L’article 8, section 3, clause 6 de la loi dispose que « l’argent et les biens, tels que les moyens de transport, l’hébergement, la nourriture, etc., uniformément fournis par l’organisateur aux participants à l’événement dans la fourchette normale, lors d’événements officiels liés aux fonctions des fonctionnaires (y compris les journalistes et les enseignants) est une exception ».

Le comité anti-corruption commence son investigation sur HYBE

On estime que le coût que HYBE fournit aux journalistes est d’au moins 2 millions de won/personne. La question est de savoir si ce montant et ces services peuvent être considérés dans la « fourchette normale » de l’exception de la loi.

Un avocat principal a déclaré: « Compte tenu des objectifs de la loi anti-corruption, si HYBE devait payer les journalistes pour les billets d’avion aller-retour et l’hébergement cela serait très probablement interprété comme en dehors de la » fourchette normale « .

Un autre avocat a déclaré: « Par exemple, dans le cas des » frais de déplacement « tels que prévus à l’article 8, section 3, clause 6 de la loi, il semble probable que le billet d’avion international Incheon – L.A. sera facturé par les agences des médias qui envoient leurs journalistes là-bas. Si HYBE n’a payé que le coût du transport entre l’hôtel et le lieu de représentation, ce ne serait pas illégal. »

SOURCE

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
nabi
nabi
1 mois il y a

Ils vont avoir chaud si c’est vrai

Sarang
Sarang
1 mois il y a

Encore une situation embarrassante

Army.Girl
Army.Girl
1 mois il y a

Donc HYBE est dans une situation critique. J’ai l’impression que depuis que Big Hit est devenu HYBE il n’y a que des ennuis qui leur arrive.

les-dramas-les-plus-en-tendance-en-corée-au-1er-trimestre-de-2022

Les dramas les plus en tendance en Corée au 1er trimestre de 2022

Wonwoo de SEVENTEEN choisi comme l'idol qui porte le mieux des lunettes

Wonwoo de SEVENTEEN choisi comme l’idol qui porte le mieux des lunettes