dans ,

La note de suicide de la star sud-coréenne Jang Jayeon a affirmé qu’elle avait été agressée sexuellement

En 2009, l’actrice sud-coréenne populaire Jang Jayeon s’est suicidée après avoir affirmé que son agence l’avait forcée à avoir des relations sexuelles avec un groupe d’hommes très connus.

Alors âgée de 29 ans, elle a joué un second rôle dans la série télévisée coréenne « Boys over Flowers ». Elle a laissé une note affirmant qu’elle avait été agressée sexuellement par des personnalités de l’industrie du divertissement. Cinq affaires dont celle-ci ont été rouvertes lundi dernier par le ministère.

Dans sa note de suicide, elle a identifié par exemple des sponsors qui aident les talents à jouer des rôles dans des séries télévisées et des films populaires. Sa lettre de sept pages énumérait au moins 31 noms de dirigeants d’entreprise, de représentants de journaux importants et de directeurs avec qui elle explique avoir été forcée d’avoir des rapports sexuels.

 

Lorsque l’affaire a fait l’objet d’une enquête il y a neuf ans, l’accusation n’a inculpé que le chef de la direction de l’agence de Jang et son directeur pour les accusations de violence et de diffamation. Dix autres personnes sur la liste ont été examinées, mais pas inculpées. L’enquête a conclu que Jang souffrait de dépression et a prononcé sa mort comme étant simplement un suicide.

Alors que le mouvement #MeToo a pris de l’ampleur en Corée, les groupes de femmes ont insisté sur le réexamen de l’affaire. Une pétition demandant au gouvernement de rouvrir le dossier a reçu quelques 200 000 signatures
Le ministère de la Justice du pays en a pris connaissance et a donc appelé les procureurs à réexaminer l’affaire.

Si leurs demandes sont entendues, cela pourrait finalement conduire à une justice pour Jang.

Malheureusement, l’industrie du divertissement en Corée du Sud, et en particulier l’industrie de la K-pop, a une terrible réputation pour l’exploitation de ses jeunes stars.

En décembre 2017, la star de K-pop Kim Jonghyun s’est enlevé la vie à l’âge de 27 ans, laissant derrière lui une note détaillant sa santé mentale déclinante que l’on croit être causée par les pressions intenses de l’industrie.

J’étais brisé de l’intérieur. La dépression qui me dévorait lentement me consumait enfin … la vie de gloire ne m’était jamais destinée. Que puis-je dire de plus? Dis-moi que j’ai bien fait. Que c’est assez. Que j’ai travaillé dur. Même si tu ne peux pas sourire, ne me blâme pas sur mon chemin “dit la note.

 

En 1996, le chanteur américano-coréen Charles Park, également connu sous le nom de Seo Ji-won, s’est suicidé à l’âge de 19 ans.

Le chanteur de rock folk Kim Kwangseok s’est également suicidé la même année, à l’âge de 31 ans.

En 2005, l’actrice Lee Eunjoo s’est suicidé à l’âge de 25 ans, suivi par l’actrice et chanteuse Yuni âgé de 26 ans en 2007, et l’actrice Jeong Dabin la même année.

 

La star de la télévision Choi Jinsil a pris sa vie en 2008, suivie par son frère et co-acteur Choi Jinyeong en 2010.

 

Le chanteur Chae DongHa, ancien membre du groupe SG Wannabe, s’est enlevé la vie en 2011.

La Corée du Sud a le deuxième taux de suicide le plus élevé au monde selon l’Organisation mondiale de la santé, et le taux le plus élevé parmi les pays de l’OCDE. En 2015, le pays a signalé 37 suicides par jour.

 

Ne ratez plus rien ! Suivez-nous sur Facebook , Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Rascal reçoit une invitation de BigHit Entertainment pour rejoindre BTS

Shin Se-kyung parle sur ses scènes préférées de ‘Black Knight’