La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2
dans

La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2

Gyeongseong Creature se déroule dans une Corée occupée par les japonais, dans laquelle Tae-sang et Chae-ok unissent leurs forces dans le but de retrouver des personnes disparues. Entre la découverte des expériences, des najins, de la réelle identité du monstre mais aussi de leurs propres sentiments, l’histoire est loin de s’arrêter.

Il a été annoncé que la série avait reçu le feu vert pour une saison 2 avant même la diffusion de la partie 2 sur Netflix. Et la scène de fin de Gyeongseong Creature montre déjà le monde nouveau, mais familier qu’explorera le prochain chapitre. Chae-ok et Tae-sang ont été mis à rude épreuve lors des révélations sur les atrocités de l’Hôpital d’Onseong et la vérité derrière son monstre. Leur périple a été marqué par de nombreuses blessures, des chagrins d’amour et pas mal de cascades périlleuses.

  • Qui est l’homme dans la scène précédant le générique ?

La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection

Dans la Corée moderne, un homme portant des vêtements en jeans arbore une large cicatrice dans la nuque. Bien qu’appelé par un autre nom, cet homme s’avère être Tae-sang, ou du moins son sosie.

La deuxième partie de Gyeongseong Creature prend un tournant unique et laisse les fans perplexes face à un suspense haletant. Après avoir appris que Chae-ok était encore en vie suite au transfert du najin de sa mère, le K-drama s’assombrit avant de montrer une scène précédant le générique.

La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection

Sur un petit téléviseur, on voit des archives de l’époque où la Corée a été libérée de l’occupation japonaise. Des avancées dans le gouvernement coréen, des matches de la Coupe du Monde, et des hommes en combinaisons blanches de protection pulvérisant ce qui semble être un désinfectant. On voit aussi le lancement d’un missile et des stars de K-pop.

La caméra recule ensuite pour montrer la nuque d’un homme portant une imposante cicatrice. Il ouvre la fenêtre pour révéler une Corée moderne, prête à lancer une fusée. Soudain, un homme l’appelle Ho-jae. L’inconnu se retourne et on déocuvre qu’il s’agit de nul autre que Tae-sang. Ou du moins, une version de Tae-sang.

La scène précédant le générique est un peu déroutante. Le K-drama se passant en 1945 et le poste de télévision montrant un long écoulement du temps par des événements historiques, on comprend que la série a amorcé une longue ellipse temporelle. Pourtant, le héros semble avoir le même âge que lors du récit de l’hôpital d’Onseong. Comment est-ce possible ?

La cicatrice à l’arrière du cou est également sujette à question. D’autant plus que les fans le savent, les personnes à avoir ingéré le najin se comptent sur les doigts de la main : Chae-ok, sa mère, Akiko, et probablement aussi Mme Maeda après la visite d’un vieil ami.

La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection

Tae-sang serait-il lui aussi entré dans le club prisé des mutants ? Quand on sait que le najin se dirige vers le cerveau pour mieux parasiter son hôte, on peut supposer que la cicatrice a été un moyen de s’en débarrasser. Mais il reste toujours la question du moment de l’ingestion. Si elle a eu lieu durant la série, alors il faut chercher les moments où Tae-sang a bu quelque chose. Et la seule scène réunissant les conditions est celle où il boit un verre en compagnie de son ami de longue date, Joon-taek.

Bien entendu, Tae-sang peut très bien avoir ingéré le najin dans des événements qui seront révélés dans la saison 2. Il peut aussi avoir trouvé une autre solution pour se régénérer et traverser les époques. Enfin, rien ne dit qu’il s’agit véritablement du maître de la Maison des Trésors.

  • À quoi s’attendre dans la saison 2 ?

La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection

La naissance d’un enfant najin et le retour de Mme Maeda
Tout au long des deux parties de Gyeongseong Creature, Akiko porte le futur enfant d’Ishikawa. Juste avant sa mort, l’enfant est né et s’avère être infecté par le najin. De la même manière, Maeda-sama est invitée à boire une eau probablement infectée par le najin.

À la fin de la partie 1, on apprenait que la personne qui avait bu le verre d’eau allait être infecté par le najin. Mais surtout qu’il s’agissait d’Akiko, alors enceinte d’Ishikawa. Dans la partie 2, la jeune femme parvient à peine à résister au parasite, tuant de nombreux innocents avant d’être de nouveau capturée par les soldats de l’hôpital. Elle y est ramenée, mais l’accouchement se déclenche lors de l’attentat orchestré par les rebelles.

La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection

Kato la retrouve, et “l’aide” à mettre au monde l’enfant – en tuant la mère dans le processus. Et alors qu’il observe le nouveau-né, il comprend que le najin est passé dans son organisme. Lorsque le bébé ouvre les yeux, ils sont d’un vert éclatant, dérangeant : le petit n’est pas tout à fait humain.

La scène pré-générique nous dévoile un grand saut dans le temps, amenant l’intrigue dans une Corée plus contemporaine. Il est donc fortement probable que l’enfant apparaisse comme un adulte à part entière dans la saison 2, et qu’il ait développé des pouvoirs similaires à ceux de Seishin.

Quant à Mme Maeda, Kato lui rend visite après l’attentat de la fin de la partie 2. On la découvre brûlée, mais bien en vie. Et alors que le sujet du retour au Japon est abordé, le militaire suggère à la femme d’explorer de nouvelles voies, tout en la laissant seule avec… un verre d’eau. Connaissant les habitudes de Kato, le message est clair : cette eau contient l’un des najins.

Chae-ok est toujours en vie à la fin de Gyeongseong Creature

La fin de la partie 2 n’aura pas laissé les spectateurs indifférents : après s’être sacrifiée pour Tae-sang, lui offrant une ultime déclaration, Chae-ok s’éteignait dans ses bras. Du moins, jusqu’à une séquence se passant sous l’eau avec sa mère qui lui transmet son najin. Le K-drama propose alors un parallèle intéressant entre la transition de Seishin à Chae-ok, avec celui d’Akiko et son bébé, l’eau rappelant le ventre de la mère. C’est donc confirmé : le najin peut être transmis, et en l’obtenant, Chae-ok pourra peut-être même réussir à le maîtriser ou débloquer les mêmes capacités que sa mère sans avoir à subir l’anthrax.

La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection La fin de Gyeongseong Creature expliquée + la saison 2 K-Sélection

Les fans ont partagé des photos du tournage de la saison 2 de Gyeongseong Creature montrant Han So-hee et Park Seo-joon. Les acteurs semblent reprendre leurs rôles, mais dans une Corée moderne. Chae-ok pourrait donc bien avoir obtenu l’immortalité avec le najin de sa mère.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Carmen
Carmen
3 mois il y a

J ai hâte de connaître la suite… J ai littéralement dévoré les 8 episodes…

Ninja
Ninja
3 mois il y a

Vivement la suite!La première partie est trés bien tournée, les effets spéciaux super et c’est trés triste aussi de voir tous ces pauvres gens et avant la fin,.La suite, pourra être trés intéressante.

Pourquoi Dispatch n'a-t-il pas annoncé le "couple du Nouvel An 2024" ? K-Sélection

Pourquoi Dispatch n’a-t-il pas annoncé le « couple du Nouvel An 2024 » ?

5 K-dramas à twists qui vont vous retourner le cerveau K-Sélection

5 K-dramas à twists qui vont vous retourner le cerveau