La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection
dans

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview]

Si vous avez déjà visité la Corée du Sud, vous aurez sûrement remarqué le grand nombre de couples qui peuvent être vus dans les rues, les cafés, restaurants, et plus encore. L’amour et particulièrement le couple, est un aspect très important de la vie en Corée du Sud.

Les relations amoureuses sont valorisées et les gens passent souvent beaucoup de temps et d’efforts à trouver un partenaire convenable. La culture du couple en Corée a son propre ensemble de règles d’attentes et peut être très différente de ce à quoi vous êtes habitué, en particulier si vous n’êtes pas originaire d’un pays asiatique.

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection

Dans cet article, nous avons interviewé quatre coréens, deux hommes et deux femmes, afin d’en découvrir un peu plus sur la culture du couple en Corée. Les personnes interviewées sont Jaejun (Homme, 33 ans, marié à une étrangère), Hansol (Homme, 28 ans, célibataire), Jiwon (Femme, 26 ans, en couple) et Yuna (Femme, 30 ans, célibataire).

  • Q : Que pensez-vous de la culture du couple en Corée en général ?

Jaejun : « Personnellement, je n’aime pas cette culture. Je l’ai suivie longtemps car c’est tout ce que je connaissais, jusqu’à ce que je rencontre ma femme, qui est européenne. Dès que je l’ai rencontrée, je ne pouvais pas m’imaginer sortir avec une coréenne à nouveau. »

Yuna : « J’aime le fait que ce soit très romantique. On dit que Paris est la ville de l’amour, mais en fait je pense que c’est Séoul. Tout tourne autour des couples. »

drama coreen 6play

  • Q : Comment se rencontrent les couples ?

Jiwon : « En général, les couples se rencontrent à l’école ou au travail, même si c’est plus rare. Il y a aussi beaucoup de rencontres arrangées (sogaeting). Elles peuvent être arrangées par des amis ou des membres de la famille. Parfois, certaines universités organisent des rencontres. »

Yuna : « Oui. J’étais élève à Ewha, une université pour femmes. Il y avait régulièrement des rencontres avec des élèves masculins d’autres universités organisées par les institutions elles-mêmes. »

Hansol : « Je pense que les rencontres arrangées se font vraiment beaucoup. Il y a aussi les bars et clubs, mais en général, c’est moins sérieux. »

choix de carrière corée du sud developer

  • Q : Pour les deux personnes ici qui sont en couple, comment avez-vous rencontré vos partenaires ?

Jaejun : « J’ai rencontré ma femme dans un bar. Je n’y allais jamais mais mon ami, dont c’était l’anniversaire, voulait absolument aller à ce bar-là. Au début, je croyais qu’elle m’avait volé ma chaise, alors j’étais énervé. Elle m’a expliqué qu’elle avait demandé la permission à mon ami, qui avait eu peur de refuser à une étrangère (rires). Elle s’est excusée et j’étais étonné qu’elle parle coréen. Le courant est passé tout de suite… et voilà ! »

Jiwon : « Pour moi, c’était un sogaeting… Je n’arrivais pas à trouver quelqu’un qui me plaise, alors j’ai demandé à mes amis de me présenter à des gens qui pourraient me convenir. Le premier rendez-vous est toujours un peu bizarre, mais il a réussi à me mettre à l’aise, et nous avons décidé de nous voir plus souvent et nous mettre en couple. »

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection

  • Q : Y a-t-il des règles à suivre dans les rencontres ?

Hansol : « Je ne sais pas si on peut parler de règles, mais il y a beaucoup d’exigences… Le travail, la position sociale, l’argent, l’éducation… sans parler du physique. La plupart des coréens considèrent qu’il faut être avec quelqu’un du même niveau. »

Jaejun : « C’est vrai, et je suis reconnaissant envers ma femme. Mon père a quitté notre famille quand j’étais enfant, nous laissant endettés. J’ai décidé de travailler dès la fin du lycée, abandonnant l’idée de l’université. J’ai aussi des dettes.

J’ai fait tout ça pour aider ma famille à l’époque. Pour être honnête, les femmes coréennes me tournaient le dos à cause de cela. Elles considèrent que je ne suis pas ‘bon à marier’, puisque je ne peux pas leur donner une situation stable (dans leurs critères), n’ayant pas de diplôme universitaire et payant encore les dettes de mon père.»

Sad man who suffers from mental health illness is sitting on the floor. Boy surrounded by symptoms of depression disorder: anxiety, crisis, tears, exhaustion, loss, overworked, tired.

Yuna : « Je dois avouer que je veux rencontrer quelqu’un de mon niveau. J’ai un master, un très bon travail, et je ne veux pas rencontrer quelqu’un qui gagne moins que moi. »

Jiwon : « Je suis moins exigeante, mais j’avoue que je préfère aussi avoir quelqu’un qui me corresponde d’un point de vue éducatif. »

Les étudiants coréens se prépareraient pour leurs BACs dès le collège après le changement du système de notation 3

  • Q : Qu’en est-il des signes d’affection en public ? Est-ce okay en Corée ?

Yuna : « Un jour, j’ai vu un couple d’étrangers s’embrasser avec la langue dans la rue, j’étais très choquée. On ne voit pas ça avec les coréens, ou presque. »

Jiwon : « Oh non ! (rires). C’est dégoûtant ! Se faire un petit bisou, se tenir la main, ces choses-là sont okay. Mais plus… non. Quand j’étais en Europe, j’étais très choquée en voyant certains couples… »

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection

Hansol : « Aussi, si votre petit ami porte l’uniforme m.ilitaire, vous ne pouvez pas montrer de signes d’affection, puisque vous représentez votre pays avec cet uniforme. Cela blesse parfois les femmes. »

  • Q : Pour nos deux amis célibataires ici, utilisez-vous les applications de rencontre ?

Hansol : « Ah… (rire gêné). Oui, j’en utilise. Mais pour être honnête, en Corée, les applications ne sont pas pour des rencontres à long terme, si vous voyez ce que je veux dire… (rires). Mais je n’ai pas non plus de diplôme universitaire, alors j’ai du mal à trouver quelqu’un… Je me sens très seul, vous voyez… »

Yuna : « J’ai essayé un peu, mais j’ai vite compris que ça ne m’apporterait pas ce que je voulais, alors j’ai arrêté. Maintenant, je fais surtout des sogaeting. »

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection

  • Q: Enfin, que pensez-vous des couples internationaux ?

Jaejun : « Je veux dire, ma femme est étrangère, alors forcément, je ne peux pas être contre ! (rires). Je suis le plus heureux avec ma femme, et je peux vous dire que j’avais été en rendez-vous avec de nombreuses femmes coréennes auparavant… Juste rendez-vous ! Mais ça ne collait pas avec moi…

Ma famille est aussi très ouverte. Ma sœur vit au Japon, son mari est japonais. Ma mère avait vécu en collocation avec une américaine donc n’avait aucune objection. Et puis, ma femme est vraiment la meilleure ! 

Mais je ne sais pas si cela peut convenir à tous les coréens… Beaucoup ont encore l’esprit très conservateur, et même s’ils sortent avec des étrangers, ils préfèreront se marier avec des coréens. Je trouve ça dommage. »

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection

Hansol : « Je n’ai rien contre les étrangères, mais je ne me vois pas avec une autre femme qu’une coréenne. Nous avons une culture si particulière, je ne sais pas si j’arriverais à m’adapter à quelqu’un d’autre. Oui… je recherche uniquement une coréenne. »

Jiwon : « Mon petit-ami est coréen, mais j’ai vécu à l’étranger, et j’avais un petit-ami français à une époque. Je ne vois aucun problème à cela. L’important, c’est les sentiments ! Si on s’aime, je pense qu’on peut surpasser n’importe quoi. »

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection

Yuna : « Je n’y vois pas de problème non plus. Je pense comme Jiwon. L’important, c’est les sentiments ! Les familles sont de plus en plus acceptantes également. Je pense que le monde change, et qu’on doit évoluer en même temps. »

Merci à Jaejun, Hansol, Jiwon et Yuna pour cette interview.

Si vous avez aimé ce nouveau format, laissez un commentaire ! Si nous avons des retours positifs, nous ferons plus d’interviews de ce genre. Aussi, n’hésitez pas à nous dire les questions que vous aimeriez poser à des coréens.

La culture du couple en Corée vue par des coréens [Interview] K-Sélection

S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Falbala
Falbala
3 mois il y a

Quel bel éclairage sur la culture coréenne. J’ai beaucoup aimé lire et article. Il n’est pas toujours facile de comprendre l’importance pour la majorité des coréens d’avoir un partenaire de même niveau social, avec une situation stable voire aisée… De mon point de vue d’europèenne je trouve cela très restrictif, avec une nette pression sociétale à remplir les divers critères. A trop rechercher la perfection, beaucoup sont malheureux ! Heureusement, l’ouverture au monde et à d’autres cultures va faire évoluer les attitudes, attentes.

Zimmermann
Zimmermann
3 mois il y a

En ce qui me concerne j’aurais beaucoup aimé me marier avec un coréen car ils sont très romantiques et très beaux en général aussi ☺️

Scottyloki
Scottyloki
3 mois il y a

Très bon format, j’aime beaucoup ce type d’article continuez bravo

Laulau
Laulau
3 mois il y a

Merci pour cet article très intéressant. Je me suis abonnée à une revue coréenne et j’ai lu que Noël là bas était surtout fêté par les couples amoureux, comme un peu la St Valentin. Je suis née un 14 février et je suis hyper romantique et j’avoue que la culture et les relations coréennes me plaisent bien. Ce respect, cette attention et cette séduction qu’ont les couples correspondent avec mon tempérament. J’aurai adoré rencontrer un jour un coréen pour connaître cette expérience

tamini queen
tamini queen
3 mois il y a

très instructif vraiment . Continuez ainsi

Maryse
Maryse
3 mois il y a

Lors de mon séjour touristique en octobre dans ce beau pays, j’ai vu beaucoup de jeunes couples vêtus de hanboks , se promener et avoir des gestes attentionnés l’un envers l’autre , alors je suis d’accord avec Yuna pour dire que Séoul est une ville bien plus romantique que Paris . Si vous allez à la Séoul Tower, vous remarquerez ces innombrables portes clés en forme de coeur que les amoureux accrochent à des barrières .

FloZindagiKorea
FloZindagiKorea
3 mois il y a

Très bon article. Ça serait super d’avoir d’autres articles sur d’autres aspect du couple et de la culture coréenne en générale même.

Personnellement, après avoir lu les commentaires précédents au mien, je pourrai laisser la France et sa culture pour un homme coréen (ou même japonais,chinois, vietnamien…) Du moment que c’est quelqu’un de bien avec qui je me sens vraiment connecté.

J’ai prévu d’aller faire plusieurs voyages en Asie sous peu, qui sait si je rencontrerai quelqu’un mais je serai peut être un peu plus distante face a ce genre de relation car j’ai pour but après mes voyages de décider dans quel pays j’irai alors une fois installée en Asie dans le pays de mon choix je verrai bien peut être que ça permettra de prendre plus le temps pour des rencontres. Mais quoi qu’il en soit malgré le fait que j’aime énormément BTS, les dramas etc je ne partirai jamais avec un regard complètement naïf sur les hommes qui sont là bas ils sont comme nous, certains sont serieux d’autres non .

Mais je penses que malgré l’ouverture face au monde la Corée et les Coréens ne sont pas encore complètement ouvert aux mélanges d’ethnies sauf si c’est des personnes qui ont deja vécu a l’étranger avant etc.
La Corée n’est pas encore tout a fait prête à recevoir ce type de couples malgré les grandes vagues d’immigration dans leur pays.

Lnkel
Lnkel
3 mois il y a

Très intéressant merci

Dorisatt
Dorisatt
3 mois il y a

Je ne connais pas encore la Corée du Sud mais je compte m »y rendre l’année prochaine avec toute ma famille, je suis réunionnaise départements français vivant sur une Île à 10 000km de l’hexagone. Ma fille a fait une expatrion pour 1 an en Corée à l’université de myongy « pas sûre de l’orthographe  » . Malgré ce que j’entends sur les coréens ce pays m’attire je ne sais pas pourquoi. J’espère que je ne serais pas déçue.

Tamara army
Tamara army
3 mois il y a

Merci pour cet excellent interview ! Good job

Heroscha
Heroscha
3 mois il y a

Une très belle interview

Cécé
Cécé
3 mois il y a

Je vote pour plus d’interview. Toujours intéressant et immersif d’avoir le retour de coréens sur leur point de vue et société.

Widgemar
Widgemar
3 mois il y a

Waww être en couple en Corée est compliqué‍♀️ mais, lorsque les coréens se marient avec des étrangères, est ce que cela ne cause pas des problèmes de culture? L’un ou l’une laisse tomber sa culture pour l’autre ou est ce que les deux acceptent en même temps leurs différentes cultures?

Chris
Chris
3 mois il y a

Très bonne interview. Ça donne une vision différente par témoignage. Ça montre aussi que la culture asiatique a ses propres codes.

Moune
Moune
3 mois il y a

J adore ! C est intéressant d avoir le point de vue de personnes qui vivent en Corée et nous aident à comprendre leurs usages et coutumes .

Elsa
Elsa
3 mois il y a

Je trouve ce format trés intéressant surtout que nous avons des avis de profils variés. Bravo à l’équipe de k-selection pour ce bel article ! Hâte de lire d’autres interviews sur d’autres sujets 😉

V de BTS a gagné 6 milliards de wons juste avant son enrôlement K-Sélection

V de BTS a gagné 6 milliards de wons juste avant son enrôlement

Netflix-dévoile-une-nouvelle-bande-annonce-de-«-Sweet-Home-2-»_ (1)

Quoi regarder après Sweet Home de Netflix?