la-course-des-big4-aux-plateformes-de-k-pop-continue
dans ,

La course des BIG4 aux plateformes de K-pop continue

Les agences du Big4 de la K-pop ont déjà créé des communautés virtuelles réunissant un très grand nombre de fans !

Hybe gère la plateforme de communauté de fans en ligne Weverse, où elle propose un contenu exclusif de ses artistes ainsi que de certains groupes coréens et non coréens gérés par d’autres agences, comme CL, Sunmi et Gracie Abrams.

cl weverse

La société a également lancé une série de livres d’apprentissage de la langue coréenne, ciblant les fans désireux d’apprendre la langue maternelle de leurs artistes préférés.

Lysn sm kpop

SM Entertainment gère la communauté de fans Lysn, tandis que JYP Entertainment a lancé une application basée sur Lysn, appelée «BUBBLE for JYPnation», qui permet aux abonnés d’envoyer et de recevoir des chats individuels avec des artistes comme Stray Kids.

bubble for JYPnation

La course aux plateformes de K-pop devrait se poursuivre, les ventes provenant d’activités indirectes des artistes, telles que le merchandising et le licensing, étant de plus en plus importantes.

Les ventes provenant de ces activités représentaient 47,8% du revenu total de Big Hit au premier semestre 2020, contre 31,2% en 2018, selon des données du secteur.

Les estimations montrent qu’il y a plus de 100 millions de fans de la «hallyu», ou vague coréenne, dans le monde. Le nombre de membres des fanclubs hallyu dans 109 pays du monde, à l’exclusion de la Corée du Sud, est passé à 104.770.000 en septembre de l’année dernière, marquant une hausse en glissement annuel de 5,5%, soit 5,4 millions, selon la Korea Foundation, une organisation de diplomatie publique basée à Séoul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Une victime d’abus sexuelle s’est suicidée apres que l'armée l’aurait persuadée d'abandonner sa plainte

Une victime d’abus sexuelle s’est suicidée apres que l’armée l’aurait persuadée d’abandonner sa plainte

‘Next Level’ d’aespa « interdite » aux étudiants pendant les examens d’entrée à l’université