dans , , ,

La controverse monte sur la sexualisation des idols masculins de K-pop dans la fan fiction

La fan fiction fait référence à des œuvres non officielles écrites par des fans impliquant de vraies personnes ou des personnages fictifs, les chanteurs de K-pop étant un sujet fréquent.

Les personnes impliquées dans la production et la consommation de fanfictions sont généralement considérées comme des adolescents.

Une pétition présidentielle appelant à une punition sévère pour ceux qui créent une fan fiction appelée «real person slash» sexualisant des idols masculins mineurs a commencé à recueillir du soutien mercredi, suscitant des questions quant à savoir si elle peut être considérée comme une forme de culture d’idols ou si elle constitue un crime sexuel numérique .

«Le real person slash est une culture du crime sexuel, qui met en scène de vrais idols masculins et décrit les rapports sexuels et le viol de type pervers d’une manière indiciblement explicite, et d’innombrables célébrités masculines ont été sexualisées à travers cette culture», a déclaré le pétitionnaire.

Le real person slash, un genre de fiction impliquant de vraies personnes similaires à la fan fiction, implique des relations homosexuelles et des actes sexuels, souvent entre des idoles de la K-pop. Le contenu peut être très graphique et, dans certains cas, inclure des scènes de viol et d’autres crimes sexuels. Ces œuvres sont accessibles via les réseaux sociaux, dans de nombreux cas gratuitement, ou sur Postype, une plateforme payante de contenu créatif.

Le pétitionnaire a qualifié ceux qui produisent et consomment du real person slash comme des auteurs de crimes sexuels, profitant des positions vulnérables des jeunes idols masculins, qui dépendent de l’amour et de l’attention des fans.

«Que la victime soit une femme ou un homme, qu’elle ait le pouvoir ou non, personne ne devrait être soumis à la culture de la criminalité sexuelle», a déclaré le pétitionnaire, exhortant le gouvernement à punir ceux qui consomment ce contenu et à élaborer des mesures pour réglementer la distribution d’une telle fiction.

La pétition, enregistrée lundi, avait reçu plus de 163 000 signatures à 10 heures mercredi 13 janvier.

Qu’en pensez-vous ?

7 Commentaires

Répondre
  1. La fan-fiction est un ensemble de récits mettant en scène des personnes réelles et connues comme les célébrités mais pas que, ou des personnages imaginaires appartenant à d’autres auteurs que celui qui écrit. Les auteurs sont des amateurs qui laissent libre court à leur imagination pour continuer les aventures de leurs personnages préférés dans le cas des FF sur les personnages imaginaires ou pour faire vivre des histoires passionnantes à des personnages auxquels l’auteur va emprunter les traits d’une personne réelle.
    Et ce qu’on y lit n’est pas plus malsain qu’un roman des éditions Harlequin, que bon nombres de romans érotiques, que « 50 nuances de gris » ou la série sur Netflix encensant le kidnapping, la séquestration et le lavage de cerveau d’une femme par un mec sous prétexte qu’il est beau et riche (oui je vise « 365 DNI »).
    De plus la FF n’est pas apparue avec la kpop ni les idoles. Elle existe depuis bien plus longtemps que cela. Ses auteurs amateurs vivent partout dans le monde. Et elle englobe bien plus que des récits homosexuels de viols entre deux idoles masculines. Ces histoires ne sont que minoritaires.
    Si la loi passe, elle n’affectera que le pays où elle est à savoir la Corée du Sud. Ao3 et Wattpad n’en seront pas touchés pour ne citer que ces deux gros géants. Je pense que Wattpad dépend de la loi américaine et Ao3 d’aucune vu qu’aucune loi ne régit encore la jungle nauséabonde qu’est internet.
    Enfin pour le moment ce n’est qu’une pétition visant un type très restreint de fan-fiction.
    Je comprends parfaitement ce qui dérange les fans coréennes l’ayant mis en place. Mais elles devraient réfléchir avant tout à cette industrie qui gouverne autant la vie de ses célébrités contrôlant leurs relations, leurs alimentation, leurs physiques et leurs images pour répondre aux fantasmes midinettes aux hormones bouillonnants. Elles s’inquiètent du fait que cela fait passer des êtres humains pour des objets ? Pourtant elles y participent abondamment en cautionnant les groupes de divertissement. Pour ces derniers les idoles ne sont que des produits. Mais en achetant la musique et surtout tous les produits dérivés elle participe à cet état de fait.
    Pour moi c’est encore un combat à l’envers. Il y a beaucoup de faits à changer avant ça. Mais les FF ne produisent pas d’argent donc il est bien plus facile de s’attaquer à de pauvres auteurs amateurs à l’imagination perverse.
    Voila ce que j’en pense, de la poudre aux yeux pour éviter de s’attaquer aux vrais problèmes dans une société conservatrice et ultre libérale.

    • Franchement, bravo à toi Guylaine tu n’as raconté que la stricte vérité et c’était si bien écrit que j’en pleure XD. C’est quand même pas croyable toutes ces personnes choquées à cause des FF tandis que pour des choses beaucoup plus graves (qui, contrairement aux fans-fictions affectent directement la vie des idoles), elles trouvent ça complètement normal… C’est triste de voir comment les gens se voilent la face.

  2. D’un certain côté, ils n’ont pas tort. Mais d’un autre, s’ils veulent interdire les lemons pour « sexualisation des idoles », ils devraient également interdire un paquet d’autres choses avec. Je veux dire par là que nous savons à peu près tous que le but de base d’un(e) idole, c’est de faire fantasmer les gens (majoritairement le peuple Sud-Coréen) sur eux. Et c’est pour ça qu’un nombre incalculable d’agences font subir aux idoles des dating ban, leur demandent d’être parfaits face à n’importe quelle situation ou je ne sais quoi d’autre… Et mine de rien, rien que ça c’est déjà de la sexualisation. Les idoles sont des êtres humains, pas des objets de plaisir alors que les gens soient outrés à cause des lemons et signent des pétitions pour les interdire, c’est bien. Mais ces mêmes personnes devraient également pétitionner contre les pratiques douteuses des agences sur leurs artistes…

  3. En faite je ne sais pas trop quoi penser de ceux-là, personnellement et comme beaucoup de fan je pense, je lis des fanfictions, pas celle basée sur du sexe et du viol, bien sur, plus des petites histoires qui font passer le temps….. mais je ne comprends pas vraiment, la pétition est pour quoi finalement ? Pour arrêter les fanfictions ? Les fanfictions violentes ? Les fanfictions où il y a des scènes parfois sexuelles sans rien de vraiment méchant ? Les fanfictions où sont mis en jeu des idoles mineures ? Maintenant que j’y pense je me demande réellement si il est bien et juste de lire des fanfictions…
    Le fait est que la fanfiction fait partie intégrante du « fangirlisme » si on peut dire, tout comme lorsque l’on regarde des photos de nos idoles préférées…. bref je ne sais pas vraiment quoi penser de ceux-ci, si ce n’est que je suis daccord avec le fait que les idoles sont trop sexualisé dans ce genre d’écrits et que ce n’est pas forcément bien… surtout si ils sont mineurs et donc assez innocent… ^^
    S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Suga révèle qu’il a encore le collier d’amitié acheté avec V

bts and grey bts

YuSuKe et Nive s’excusent d’avoir mal introduit «Blue & Gray» de BTS