dans ,

Jungkook révèle le moment où il s’est senti être une célébrité pour la première fois

BTS est sans doute l’un des groupes les plus populaires du moment, mais ils n’ont pas toujours détenu ce titre.

Nous le savons, ils ont commencé il y a plusieurs années et ont dû se construire eux-même, petit à petit, ainsi que la compagnie.

Le 18 décembre, BTS a figuré dans une vidéo avec Vanity Fair, où ils ont discuté de leur carrière musicale – en commençant par leur premier tweet le 17 décembre 2012.

Au moment où ils ont vu le tweet, ils ont été transportés dans le passé et remplis de nostalgie.

J-Hope s’est tourné vers le leader RM et a demandé avec enthousiasme si c’était lui qui l’avait écrit: «Vous souvenez-vous même qui a tweeté cela? C’était vous, RM? » RM a répondu qu’on leur avait probablement dit quoi écrire. 

Jungkook a en outre expliqué le tweet, se rappelant comment ils avaient dû montrer leurs tweets à l’entreprise avant de pouvoir publier quoi que ce soit.

Cela en valait la peine, cependant, car ils ont pu communiquer avec les ARMY: «C’était une période de temps qui était nécessaire pour pouvoir communiquer avec nos fans».

Jungkook s’est rappelé se sentir comme une célébrité pour la première fois à cause de cela et a noté le sentiment incroyable que cela lui procurait: «C’était tellement génial. C’était comme… « Suis-je une célébrité maintenant? »

Dans l’ensemble, il a qualifié l’expérience de «fascinante».

Elle l’a été tout autant pour les ARMYs qui les suivent !

Un commentaire

Répondre
  1. Il s’est toujours senti un peu star,quand même, il n’aime pas perdre ce jeune homme….mais je l’aime bien, je ne l’adore pas,mais je l’apprécie parmi d’autres, je trouve qu’on le médiatise trop…je l’aimais plus ,avant je men suis lassée. Il y a d’autres groupes qui sont aussi au top…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

110 points
Upvote Downvote

Yunho de TVXQ annonce son retour solo

62 personnes infectées dans le nouveau bâtiment de Big Hit, les internautes critiquent l’agence