dans ,

Jung Joon Young et Choi Jonghoon nient les accusations de viol à leur premier procès

Jung Joon Young et Choi Jonghoon ont tous deux nié les accusations de viol aggravé lors de leur premier procès.

Jung Joon Young et Choi Jonghoon ont assisté à leur premier procès dans l’après-midi du 16 juillet devant le tribunal central du district de Séoul pour violation de la loi spéciale sur la répression des infractions sexuelles.

L’avocat de Jung Joon Young a déclaré que, même si Jung Joon Young admettait avoir été coupable de tournage illégal et de relations sexuelles avec la victime, cela s’est fait par consentement mutuel.

“(Jung Joon Young) reconnaît ses accusations de tournage illégal. De plus, il admet avoir des relations sexuelles avec la victime, mais il n’a pas planifié le viol de la femme non précisée avec les autres accusés et la femme n’était pas inconsciente.” –  Avocat de Jung Joon Young

L’avocat de Choi Jonghoon a également nié toutes les accusations, affirmant qu’il ne participait à aucune relation sexuelle avec la victime.

“(Choi Jonghoon) a rencontré la victime mais il n’y a pas eu de harcèlement sexuel. Il n’y a pas eu de relations sexuelles avec la victime et celle-ci n’était pas inconsciente. Même s’il y avait des relations sexuelles, cela ne s’est pas passé dans un état d’inconscience. Nous nous excusons d’avoir provoqué des critiques publiques.” –  avocat de Choi Jonghoon

Pendant ce temps, Jung Joon Young a été arrêté pour violation de la loi spéciale sur la répression des crimes sexuels (tournage illégal) et Choi Jonghoon a été accusé de violation de la loi spéciale sur la répression des crimes sexuels (quasi-viol).

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L’agence de Kang Ji Hwan met fin à son contrat

bts the voice

Les coréens s’accordent pour dire que BTS a une influence positive sur les jeunes