dans , ,

L’annulation de «Joseon Exorcist» fait perdre 70 milliards de wons en actions de YG et SBS

Le drama «Joseon Exorcist» qui a été retiré de la chaîne de télévision après seulement deux épisodes en raison de protestations enflammées contre une distorsion exagérée de l’histoire coréenne et une exposition excessive des accessoires chinois a causé des pertes de plusieurs millions d’euros à ses producteurs et a négativement impacté les actions en bourse qui y sont liées.

YG Entertainment, le parent du producteur de l’émission YG Studioplex, et le réseau de télévision SBS qui a accueilli le drama, jusqu’à présent, ont vu 71,6 milliards de wons (53,2 millions d’euros) effacés de leur capitalisation boursière combinée au cours de la semaine dernière.

Leur valeur combinée, qui était de 1,3 billion de wons le 22 mars lors de la première du drama, est tombée à 1,2 billion de wons le 26 mars. Au cours de la période, les actions de YG Entertainment ont chuté de 5,63% et SBS de 5,24%. La filiale de YG, YG Plus, a également chuté de 2,64% au cours de la même période, entraînant une diminution de 10,1 milliards de wons de la capitalisation boursière. En revanche, les concurrents de YG dans le domaine du divertissement, Big Hit Entertainment, ont gagné 5,22% et JYP Entertainment 0,85% au cours de la même période.

Le drama fantastique qui se déroule au début de la dynastie Joseon a suscité des critiques et un mouvement de boycott depuis le premier épisode. L’intensification de la controverse a conduit à une ruée vers les annulations de parrainages et de publicités, obligeant SBS à le retirer entièrement. On estime que le drama, déjà achevé à 80%, a subi une perte d’environ 32 milliards de wons (environ 24 millions d’euros).

La fin de l’émission devrait affecter de nouvelles émissions de télévision historiques telles que «Snowdrop», le prochain drama de JTBC. L’émission a été critiquée pour avoir dénigré le mouvement démocratique du pays dans les années 80, suscitant des inquiétudes quant au boycott des consommateurs. Les critiques pointent également du doigt le fait que l’émission a reçu environ 100 milliards de won d’investissements de la part de la société chinoise Tencent.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sunwoo de THE BOYZ accusé de harcèlement sexuel et de violence à l’école, son agence répond

Le magasin Shinsegae Duty Free supprime Jackson de GOT7 de ses réseaux sociaux