Japon - Un Youtubeur arrêté pour Avoir publié des séquences d'anime sans autorisation 2
dans ,

Japon : Un Youtubeur arrêté pour Avoir publié des séquences d’anime sans autorisation

Un homme de 52 ans, un YouTubeur de la ville de Nagoya au Japon, a été arrêté par la police préfectorale de Miyagi mercredi pour avoir prétendument téléchargé des séquences de gameplay de visual novels et des séquences d’anime en ligne, violant ainsi la loi sur le droit d’auteur.

Selon le rapport de police, le suspect âgé de 52 ans a diffusé des séquences du jeu « Steins; Gate: My Darling’s Embrace » de Nitroplus et a modifié l’anime « Spy×Family » en y ajoutant des sous-titres et des commentaires avant de le télécharger en ligne afin de gagner de l’argent grâce à la monétisation publicitaire de la vidéo.

Spy x Family

La société Kadokawa, détenteur des droits de « Steins; Gate », a révélé que le YouTuber présumé avait téléchargé les séquences de l’anime sur YouTube depuis 2019.

Le contenu qui violait les directives de Kadokawa et Nitoplus avait été visionné plus de 800,000 fois, avec une durée d’environ une heure.

Japon : Un Youtubeur arrêté pour Avoir publié des séquences d'anime sans autorisation K-Sélection

Ces dernières années, de nombreux YouTubers japonais ont résumé des films ou des séries et y ont inséré des sous-titres et des commentaires dans le but de créer du contenu de « films rapides ».

Selon l’Association de distribution de contenu à l’étranger (CODA), c’est la première fois qu’une personne est arrêtée pour avoir téléchargé et diffusé en streaming des séquences de jeu et d’anime au Japon.

CODA

La CODA est une association regroupant les plus grandes sociétés de publication, de médias et de divertissement du Japon, qui vise à réduire l’un des principaux facteurs de risque pour tout contenu, le piratage, en favorisant la distribution internationale du contenu japonais.

Certaines sociétés de production et développeurs de jeux populaires font partie de la CODA, notamment Kodansha, Shueisha, Shogakukan, Aniplex, Kadokawa, Sunrise, Studio Ghibli, Bandai Namco Arts, Pony Canyon et Toei Animation, entre autres.

Japon : Un Youtubeur arrêté pour Avoir publié des séquences d'anime sans autorisation K-Sélection

Treize pays du monde entier ont formé une organisation appelée « International Anti-Piracy Organization (IAPO) » en avril 2022, qui comprend la CODA, l’Association Cinématographique des États-Unis et des membres de la Copyright Society of China, afin de lutter contre le piratage dans l’industrie.

En effet, certaines entreprises interdisent le streaming de certains contenus, voire la capture d’écran ou l’enregistrement de séquences dans le jeu.

Cependant, certaines sociétés de médias et de développeurs de jeux fixent souvent des lignes directrices quant à la quantité de contenu que les créateurs peuvent extraire de leurs séquences pour les télécharger, ainsi que le contenu autorisé à la monétisation, afin de décourager les spoilers et d’empêcher les créateurs de contenu de tirer profit du contenu de l’histoire.

Japon : Un Youtubeur arrêté pour Avoir publié des séquences d'anime sans autorisation K-Sélection

Un excellent exemple est les lignes directrices de Spike Chunsoft, une société d’édition de jeux. Leurs directives pour leurs jeux Danganronpa sont spécifiées, par exemple « jusqu’au premier chapitre » ou « jusqu’à ce que vous ayez votre septième allié ».

En revanche, d’autres sociétés et développeurs de jeux tels que Nintendo et CAPCOM, les créateurs des séries Resident Evil, Monster Hunter et Devil May Cry, ont des directives très flexibles sur les téléchargements de séquences de gameplay et la monétisation.

La seule chose que les créateurs de contenu doivent faire est de faire partie du programme de partenariat YouTube.

Pour renforcer la législation réprimant ceux qui sont conscients de la mise en ligne illégale ou du piratage d’œuvres telles que des mangas, des magazines et même des animes, le parlement japonais a approuvé une loi sur le droit d’auteur révisée en juin 2020.

L’arrestation du YouTuber de 52 ans est un avertissement pour les autres créateurs de contenu afin qu’ils fassent preuve de prudence, en particulier en ce qui concerne le respect des directives sur les droits d’auteur, car la violation de ces lois pourrait les conduire en prison, en particulier s’ils opèrent depuis le Japon.

source

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Se-ri

Le youtubing est devenu un métier à risque…

La vidéo de Jungkook de BTS s'endormant en direct fait le tour du monde et des médias K-Sélection

La vidéo de Jungkook de BTS s’endormant en direct fait le tour du monde et des médias

Yoo Ah In a essayé de s'enfuir en France pour échapper à l'enquête d'usage de stupéfiants K-Sélection

Yoo Ah In a essayé de s’enfuir en France pour échapper à l’enquête d’usage de stupéfiants