dans , ,

‘Itaewon class’ met la lumière sur la discrimination contre les africains et les arabes en Corée

Y a-t-il toujours une discrimination raciale à l’entrée des clubs en Corée?

Beaucoup d’entre nous regardent le drama « Itaewon Class« . C’est le drama le plus en vogue du moment !

Au 8e épisode du drama, Toni (joué par Chris Lyon) se voit refuser l’entrée d’un club en raison de son appartenance ethnique / sa couleur de peau / sa nationalité.

Le videur du club à l’entrée a refusé son entrée lorsqu’il l’a vu. Le videur a déclaré: « Les gens d’Afrique et du Moyen-Orient ne peuvent pas entrer ». Toni est victime d’une discrimination raciale évidente.

itaewon-class-acteur-americain

Si vous ne vivez pas en Corée, vous pouvez vous demander si cette scène peut vraiment se produire en Corée ou non. Oui, cela peut arriver. Tous les groupes ethniques non asiatiques sont visés par cette interdiction aux étrangers, Cependant certaines ethnicités en souffre plus.

Plusieurs expatriés vivant en Corée ont soulevé cette question à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux. Surtout que cela n’est pas illégal car il n’y a pas de loi anti-discrimination – même si les experts des droits de l’homme de l’ONU ont demandé l’adoption de la loi.

Selon une enquête du gouvernement métropolitain de Séoul, «57,3% des personnes interrogées ont déclaré que les Coréens discriminent les étrangers en fonction de leur nationalité et un étranger sur cinq en Corée du Sud souffre de discrimination, principalement en raison de leur nationalité, selon les données du gouvernement. (Statistiques 2018-2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Jimmy Fallon a demandé à BTS d’expliquer l’incident des nouilles aux haricots noirs pour les ARMYs

JYP annule les concerts de TWICE à Séoul en raison de l’épidémie de coronavirus