Ryu Da-in et Lee Chae-min
dans

Il n’y a aucune échappatoire pour les relations amoureuses des célébrités coréennes

Que ce soit à l’échelle nationale, internationale ou même en ligne, il n’y a nulle part où se cacher, car il y a des regards partout. Il n’existe plus de zone de sécurité pour les relations amoureuses des célébrités.

« Je sais que tu pourrais ne pas le croire, mais j’ai vraiment essayé de le garder caché. Je ne m’attendais jamais à susciter autant d’intérêt. » C’était la réponse de l’actrice Ryu Da-in lors d’une interview où elle a été questionnée sur sa relation amoureuse. Ryu Da-in a récemment admis fréquenter Lee Chae-min, et leurs gestes affectueux en public, comme se promener bras dessus bras dessous dans les rues, capturés en vidéos, ont fait sensation en ligne. Par la suite, les publications sur leurs réseaux sociaux, présentant des photos de leurs sorties, ont alimenté davantage le buzz, allant même jusqu’à populariser le terme « lovestagram ».

Ces derniers temps, les rumeurs de rencontres de célébrités découlent souvent d’observations. Avec le développement des réseaux sociaux, n’importe qui peut partager de l’information et la société est devenue plus encline à recevoir et à diffuser rapidement cette information.

Han So-hee et Ryu Jun-yeol

Même si les agences essaient de garder des secrets, l’agenda d’une star apparaît souvent en premier sur les réseaux sociaux et les relations amoureuses ne font pas exception. Les rencontres privées des stars se propagent grâce aux observations, ce qui alimente les rumeurs de rendez-vous amoureux.


Il n’y a pas d’échappatoire à l’examen international non plus. Avec la popularité croissante des idoles de la K-pop et des K-dramas à travers le monde, le nombre de fans mondiaux a augmenté, tout comme leur observation critique. Les rumeurs de rendez-vous entre Han So-hee et Ryu Jun-yeol ont notamment commencé à Hawaï et c’est un fan japonais qui a d’abord répandu la nouvelle.

Des publications suspectées d’être des « lovestagram » en ligne peuvent également alimenter les rumeurs de rendez-vous. Plus tôt cette année, les couples de célébrités Lee Kang-in et Lee Na-eun, et Seol Young-woo et Yang Ye-na ont également fait face à des soupçons de « lovestagram ». Aussi, des traces de Lee Kang-in et Lee Na-eun voyageant à Bali et de Seol Young-woo et Yang Ye-na utilisant des chapeaux et des coques de téléphone de même design sont restées sur les réseaux sociaux, suscitant des soupçons. Cependant, ces couples ont nié être en relation amoureuse.

Jung Eun-chae et Kim Chung-jae


Le « Lovestagram » de Jung Eun-chae et Kim Chung-jae, qui ont admis être en couple, a été découvert tardivement. En juillet de l’année dernière, une vidéo publiée par Jung Eun-chae est apparue, lui montrait travaillant dans un studio qui s’est avéré être le même endroit que le studio de Kim Chung-jae. Ils ont même été vus portant des tabliers du même design.

Peu importe combien ils essaient de le cacher, l’aura des célébrités et de l’amour, tel un toussotement, ne peut être dissimulée. L’amour trouve toujours un moyen de se révéler.

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Se-ri

C’est normal. Le fait d’être sous les projecteurs et l’évolution des technologies de l’information et de la communication ont rendu impossible tout anonymat.

Avant Internet c’était encore possible même si le risque demeurait car il y a toujours des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et des bouches pour parler. Seulement là où les preuves étaient plus ou moins faciles à détruire et les témoins à corrompre ou à éloigner, la dématérialisation a facilité la propagation des nouvelles à un niveau plus étendu.

Certains aimeraient pouvoir vivre leur amour de manière discrète et c’est légitime, qu’elles que soient leurs raisons.

Le problème ici, outre la violation de la vie privée, est l’incapacité de pouvoir vivre librement sa relation. C’est déjà assez compliqué de la vivre sous les yeux du public mais lorsqu’on est épanoui et soutenu par son partenaire, c’est gérable.

Cependant, lorsqu’ils sont contraints de vivre comme des criminels recherchés par peur des réactions des fans toxiques, on frôle le totalitarisme. Que des adultes doivent jouer la comédie de la pureté et de l’innocence comme des enfants de la maternelle et se prétendre éternellement célibataires, ne pas afficher leur affection en public parce qu’ils « appartiennent aux fans », c’est le délire du siècle.

Ça peut être excitant au début (et encore, juste pour certaines personnes) de vivre cette relation interdite mais à un moment, ça pèse lourd sur la relation. Et même une fois celle-ci révélée, les idols ne s’en sortent pas mieux. Dans un cas comme dans l’autre, ils en souffrent ainsi que leurs partenaires. Mais on s’en fiche, tant que le public suit et que cela permet aux agences de gagner de l’argent.

Remark

C’est vraiment dommage

Amé

En fait, je pense que ils sont beaucoup plus en couple qu’on le croit mais qu’ils font des stratégies de zinzin pour pas se faire prendre. C’est triste de se cacher juste pour ça

Se-ri

En effet, c’est cela.
Ils ne sont pas faits de bois et vivent comme tout le monde, mais doivent le cacher parce que l’hypocrisie et la folie dominent la mentalité de la société coréenne.

Emily_Jin_Jisoo

Il faut vraiment que les fans les laissent tranquille.
Ça commence vraiment à devenir pénible ces histoires.
Ces célébrités n’ont vraiment pas le droit de vivre à leur manière.

Pourquoi les fans de Jang Wonyoung annoncent un boycott avant le retour de IVE ? K-Sélection

Pourquoi les fans de Jang Wonyoung annoncent un boycott avant le retour de IVE ?

Le réalisateur de Parasyte - The Grey s'exprime sur la saison 2 de la série avec Masaki Suda

Le réalisateur de Parasyte : The Grey s’exprime sur la saison 2 de la série avec Masaki Suda