caméras-cachées-corée-du-sud
dans ,

Plus de 1 600 clients d’un hôtel victimes de caméras cachées diffusées en direct en Corée du Sud

Des images illégalement obtenues de plus de 1 600 clients d’un hôtel ont été diffusées en ligne.

Le 20 mars, la police a annoncé qu’environ 1 600 personnes ont été secrètement filmées dans leurs chambres d’hôtel en Corée du Sud. Les vidéos obtenues illégalement ont été diffusées en direct sur Internet pour que les clients payants puissent les regarder.

Ces caméras ont été trouvées dans 42 chambres de 30 logements dans 10 villes; les caméras seraient cachées dans les téléviseurs numériques, les prises murales et les porte-sèche-cheveux.

Le site (qui hébergeait les livestreams) comptait plus de 4 000 membres. 97 membres de ces 4 000 ont payé 44,95 $ par mois pour des options supplémentaires, telles que la possibilité de rejouer certains flux en direct.
Il a rapporté un bénéfice de plus de 5000 euros depuis novembre 2018. Jusqu’à présent, deux hommes ont été arrêtés et un autre couple fait actuellement l’objet d’une enquête.

Les cas de tournage illégal étant passés de 2 400 (en 2012) à plus de 6 400 (en 2017), le problème de la caméra espion et du tournage illégal en Corée du Sud est en augmentation constante.


En 2018, les femmes ont protesté contre la pratique croissante en défilant dans les rues de différentes villes avec le slogan «Ma vie n’est pas votre porno».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Seungri aurait eu connaissance de l’entrée d’une mineure dans le ‘Burning Sun’, soudoie la police

Jung Joon Young a été arrêté