nth group
dans ,

Plusieurs hommes essaient de se suicider après leur implication dans le “Nth group chat”

Un homme impliqué dans le scandale du “Nth group chat” prend sa propre vie, et un jeune homme boit du poison après s’être rendu à la police! En plus de cela, il y a eu des cas d’hommes en Corée qui tentent de faire de même ou de fuir pour ne pas faire face aux conséquences du crime qu’ils ont commis.

Un homme dans la quarantaine a mis fin à ses jours le 27 mars. Selon le département de police de Gangnam, l’homme était un employé gouvernemental, et s’est suicidé en sautant dans la rivière Han depuis le pont Yeongdong vers 3 heures du matin le vendredi.

Plusieurs hommes essaient de se suicider après leur implication dans le “Nth group chat”

L’homme aurait mis fin à ses jours lorsqu’il a été invité par le département de la police détenant le cas spécial du « Nth Room » pour enquête. Il ferait partie des 260 000 hommes qui ont participé aux abus et à l’exploitation sexuels des mineures et des femmes.

De plus, il a laissé une note dans son sac qui a été trouvée sur les lieux du crime. Il a écrit: « J’ai mis de l’argent dans le salon de discussion Nth, mais je ne savais pas que le problème grandirait à ce point ».

Le 26 mars, une tentative de suicide a été également signalée. Un homme de 20 ans a bu du poison après s’être rendu à la police.

Plusieurs hommes essaient de se suicider après leur implication dans le “Nth group chat”

Le jeune homme, dont l’identité était cachée sous le pseudonyme de « M. A », a été arrêté par la police de Yeosu après avoir découvert qu’il était l’un des utilisateurs du « Nth Room », et qu’il avait regardé du contenu explicite et illicite où les mineures et les femmes ont été agressées sexuellement. Il n’était pas un membre payant, mais il aurait enregistré des vidéos du salon de discussion, qui peuvent être utilisées pour l’enquête en cours.

nth room crime coree

Cependant, alors que l’enquête se poursuivait, l’homme a soudainement avoué à la police qu’il avait pris une substance toxique en disant: « J’ai bu du poison ».

Lorsque l’homme a montré des signes d’empoisonnement toxique, une ambulance a été appelée immédiatement et l’homme a été transféré dans un hôpital universitaire de Gwangju. L’homme est désormais en sécurité et reçoit des traitements pour son rétablissement rapide.

Les citoyens sud-coréens ont exprimé leur ferme position de punir sévèrement Cho Joo Bin ainsi que les autres personnes qui géraient les salles de chat ainsi que les hommes qui payaient et regardaient les filles mineures victimes d’abus sexuels.

Le gouvernement coréen coopère également pour attraper les autres criminels et décider de la peine à infliger aux personnes impliquées dans cette controverse.

SOURCE 1 2

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jonghun soumis à une période de probation pour distribution d'images de victimes de viol

Jonghun soumis à une période de probation pour distribution d’images de victimes de viol

Hyolyn annonce le nom de son fanclub

Hyolyn annonce le nom de son fanclub