dans

Holland, la première star de K-pop ouvertement gay en Corée a été élu comme l’influenceur culturel le plus important de la jeunesse

Le 26 juin, le magazine de mode et social Dazed a clôturé le vote pour sa liste Dazed 100 et a annoncé le top 5 sur les médias sociaux. La liste des 100 jeunes sélectionnés est choisie par le public qui vote pour la personne qui, selon eux, a le plus d’impact sur la culture des jeunes cette année.

 

Dazed magazine

Le chanteur Holland, première star ouvertement gay de K-pop en Corée du Sud, arrive en première place. Selon le magazine, le public a donné 30 000 voix au chanteur, obtenant facilement sa première place. L’actrice Sadie Sink, le mannequin Sasha Trautvein, le musicien Steve Lacey et la star Strom Reid figurent parmi les cinq premiers.

Le talent émergent de la première star de K-pop ouvertement gay en Corée, qui a amassé une énorme base de fans fidèles.

Holland a fait ses débuts en janvier avec la ballade “Neverland”, qui a permis de surmonter la stigmatisation et de rechercher le bonheur dans une relation entre deux personnes de même sexe. Notamment, le vidéo clip a ouvertement représenté deux hommes amoureux, une première dans la K-pop.

Bien que le chanteur se soit avéré populaire avec “Neverland” accumulant près de 10 millions de vues sur YouTube, le stigmate contre l’homosexualité le trahit encore en Corée du Sud. Malheureusement, le chanteur n’est toujours pas signé et travaille pour produire sa musique, son album et son clip vidéo – s’il décide d’en faire un autre – indépendamment.

Cependant, comme Holland l’a mentionné dans une autre interview, il espère qu’il peut changer cela. En tant que première idole ouvertement gay, il veut être la voix et le visage des autres jeunes LGBTQ +. De plus, il veut être un modèle à suivre pour trouver de la force et de l’aide, des choses que le chanteur a dit avoir manqué en grandissant.

Avant, l’homosexualité était un grand tabou en Corée. Cela était même considéré comme étant une maladie venue des étrangers. Mais aujourd’hui, les choses ont commencé à changer graduellement, même si la société la considère toujours comme un tabou, mais elle est plus tolérante envers la communauté LGBTQ +.
En 2016, L’université de Séoul, la plus prestigieuse en Corée, a élu une étudiante ouvertement lesbienne comme présidente des étudiants. Ironiquement en 2017, le candidat à la présidence Moon Jae-In a déclaré qu’il s’opposait à l’homosexualité, bien qu’il ait par la suite adouci son ton.

 

Photo par Chung Sung-Jun/Getty Images)

Le problème se pose également quant aux personnes gay faisant leur service militaire. En effet, l’homosexualité n’y est pas autorisée. Les relations sexuelles entre deux hommes sont considérées comme des comportements “honteux, semblables à des agressions sexuelles”. Des soldats prouvés être homosexuels peuvent craindre 2 ans d’emprisonnement.

Le gouvernement sud-coréen semble plutôt ignorer le sujet tous ensemble; il considère le sujet comme un non-sujet et cela a été très clair lorsque le Korea Queer Festival, qui a lieu le 15 juin de chaque année, a été refusé à plusieurs reprises par la mairie de Séoul en 2017, tandis qu’une manifestation organisée contre le report du Korea Queer Festival a été immédiatement approuvée par cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Junoflo

Junoflo, une star montante du Hip-Hop coréen à découvrir absolument

indigo music

Indigo Music sort le clip vidéo de “Work Out”