dans

Grace raconte les règles strictes de la vie d’idols

Les relations personnelles sont étroitement surveillées et contrôlées

Il est interdit d’avoir un petit copain, surtout pour les groupes de filles (cette règle semble un peu plus laxiste pour les idols hommes).
La première raison est que les idoles filles se doivent de garder une image pure et innocente.
La seconde raison est qu’il y a eu certains cas de grossesses, d’abandon de rêves de gloire afin de vivre son histoire d’amour, se marier…
Grace raconte qu’elle voyait son “copain” à deux heures de Séoul pour éviter de croiser quelqu’un qui pouvait éventuellement la reconnaître.
La pire punition peut être le licenciement, ou bien une réduction drastique des parties d’une chanson.

Interdiction de parler aux membres du sexe opposé appartenant à la même compagnie

Crazy Grace YT

Les emplois du temps sont arrangés afin de ne pas voir d’apprentis ou idols de sexe opposé se croiser. Bien évidemment il était possible de se saluer poliment les uns les autres mais si il en arrivait à ce qu’un garçon et une fille trainee ou idole soit en train de parler ensembles ils étaient immédiatement séparés. Cependant puisqu’il est tentant d’enfreindre les règles il arrivait que les trainee de sexe opposés se rencontrent la nuit pour boire ensemble (bien que cela reste difficile avec les longues heures d’entraînement).

Le contrôle sur les idols est au point qu’à n’importe quel moment les managers peuvent demander à regarder les téléphones et allaient même jusqu’à vérifier le moments où les filles allaient le chercher en ne leur laissant que 10 secondes à peine. Il leur arrivait de parler à des garçons bien sûr mais chaque matin avant d’aller à la compagnie une séance de suppression de messages avait lieux. Grace raconte que si l’une d’entre elle était attrapée à parler avec un apprenti ou un idol mâle (ou même un garçon extérieur) l’ensemble du groupe se voyait punir en se faisant passer un savon par les managers et en étant convoqué le dimanche aussi afin de s’entraîner (car le dimanche était le seul jour libre dont les trainee disposaient, ne leur laissant alors pas l’occasion de rencontrer qui que ce soit).

Crazy Grace YT

D’où la dite règle des “3 ans”. Il est dit qu’après trois ans après avoir débuté les idoles sont libres de faire ce que bon leur semble en ayant le “dating ban” ôté. Cependant si quelqu’un se faisait attraper à avoir un petit-copain, le téléphone était confisqué pendant une longue période, coupant la personne du monde et l’obligeant à rompre. Les contacts avec la famille doivent se faire par le biais des managers. Des CCTV sont installées à l’entrée des dortoirs, du coup beaucoup apprenaient à passer par les fenêtres.

Le dictat de la minceur et de la beauté

Chaque jour à 10h du matin les managers appellent les filles afin de vérifier leur poids et si elles avaient grossi ou non. Si il arrivait que le poids ait augmenté ne serait-ce qu’un peu c’était la grosse punition. C’est pour cela que certaines filles étaient amenées à prendre dès laxatifs afin de perdre un peu de poids avant la pesée. Seulement les filles adorent tout ce qui est nourritures de ce type alors souvent la nuit au dortoir il leur arrivait de commander toute sorte d’aliments et de se gaver avant d’aller dormir. Le contrôle va jusqu’à l’apparence des cheveux. Les idols n’ont pas le droit de toucher à leur style capillaire, puisque les managers décident pour eux.

Le contrôle extrême des managers et le manque de libre arbitre

Le manager appelle des fois en pleine nuit afin de vérifier si les Trainees de trouvaient bien à leur dortoir. Si ils se trouvent dehors il leur faut trouver un endroit très calmes et si le manager a des doutes il pouvait tout aussi bien réclamer un appel vidéo pour montrer que les Trainees se trouvent bien au dortoir.

De plus, il leur est interdit de sortir seul. Pas le droit de boire, pas le droit de voir le copain… tout ce qui est permis est de rentrer chez soi et dormir. Dans le cas de Grace depuis le début de sa carrière solo il était possible de sortir et avoir un copain mais il fallait en parler au manager à chaque fois, et ce dernier s’arrangeait pour qu’elle ait un emploi du temps surchargé afin de ne plus en avoir le temps et préférer ne plus sortir. Le bon point reste les économies que cela engendrait mais au final tout devient stressant et la vie privée finit par être complètement envahie par les managers. Elle ne parle pas des cas d’idols puisqu’il s’agit encore d’une situation banale dans l’industrie.

Il est interdit d’avoir des SNS. Si l’on veut en avoir, tout doit être checké par les managers. C’est pour cela que quelques fois certains avait des comptes privés pour poster ce qu’elles voulaient et envoyer des messages à qui elles voulaient.
La photo, la légende, tout devait être approuvé par le manager.

De plus, les idols n’ont pas droit d’avoir un job à temps partiel, même en tant qu’apprentis et sont dans l’obligation de s’incliner et respecter leurs aînés.

La vie d’idols est bien plus difficile qu’il n’y paraît.

Découvrez aussi: Une ex-apprentie de K-pop dévoile le mauvais côté de la K-pop et la vie d’Idol

Source

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Seungri des BIGBANG annonce ses plans d’enrôlement militaire

YG Future Strategy Office

Le nouveau programme de YG Entertainment sera diffusé sur Netflix pour la première fois cette semaine