fifty fifty mv
dans ,

FIFTY FIFTY dépose un deuxième procés contre son agence

FIFTY-FIFTY a soumis une demande à la cour par le biais de son cabinet d’avocat.

Il s’agit de la deuxième demande de FIFTY-FIFTY pour reprendre les interrogatoires depuis celle du 17 août.

Le 28 août, le représentant légal de FIFTY-FIFTY a déclaré : « Dans de récents articles de presse. De nombreux initiés de l’industrie du divertissement ont expliqué que l’argent que les membres de FIFTY-FIFTY doivent rembourser directement s’élève à 3 milliards de KRW.

FIFTY FIFTY dépose un deuxième procés contre son agence K-Sélection

Et, si les gains pendant la période du contrat exclusif n’atteignent pas ce montant (prépaiement), la dette serait absorbée par l’agence (ATTRAKT). En d’autres termes, étant donné que le prépaiement est un passif que l’agence (ATTRAKT) doit rembourser, il est interprété que les membres de FIFTY-FIFTY ne sont pas impliquées ».

Il a poursuivi en disant : « Cependant, dans ce cas, l’agence (ATTRAKT) n’est pas une partie du contrat de prépaiement et n’a jamais assumé l’obligation de prépaiement dès le début. L’entité responsable d’assumer l’obligation de prépaiement pouvant aller jusqu’à 9 milliards de KRW n’est pas ATTRAKT, mais un tiers, Star Crew Entertainment ».

fifty fifty agence

« Néanmoins, ATTRAKT remboursait l’obligation de paiement anticipé de Star Crew Entertainment en lui fournissant la musique et les albums de FIFTY-FIFTY ».

En outre, grâce à la fourniture de la musique et des albums de FIFTY-FIFTY, Star Crew Entertainment a pu recevoir un paiement anticipé supplémentaire de 2 milliards de KRW ».

Il a également expliqué que « FIFTY FIFTY ne soulève pas la question de l’obligation de paiement anticipé de l’agence (ATTRAKT). Mais elles remettent plutôt en question l’acte de l’agence (ATTRAKT) de rembourser l’obligation de paiement anticipé d’un tiers (Star Crew Entertainment). »

FIFTY FIFTY dépose un deuxième procés contre son agence K-Sélection

« En outre, Star Crew Entertainment est une société dans laquelle le PDG Jeon Hong Joon exerce personnellement des droits de contrôle et de gestion. Le remboursement de l’obligation de paiement anticipé de Star Crew Entertainment par la fourniture de musique et d’albums de FIFTY-FIFTY constitue un soutien déloyal à l’entreprise personnelle du PDG Jeon Hong Joon. »

« Cela pourrait probablement constituer un détournement de fonds et un manquement aux obligations, et donc être considéré comme une raison importante qui porte atteinte à la confiance essentielle requise dans le cadre de cette relation contractuelle exclusive. »

FIFTY FIFTY dépose un deuxième procés contre son agence K-Sélection

« En fin de compte, cet aspect est l’un des principaux points de discorde soulevés par les membres de FIFTY-FIFTY dans le cadre de la demande de suspension de l’effet du contrat d’exclusivité ».

Enfin, il a conclu : « Les membres de FIFTY-FIFTY ont soumis à plusieurs reprises des déclarations et des éléments de preuve concernant les actes non-légaux commis au sein d’ATTRAKT. Tout cela, dans l’espoir que ceux-ci seront fidèlement reflétés lors du procès et des procédures. »

Par conséquent, bien que cela soit quelque peu inhabituel, les membres de FIFTY FIFTY ont soumis deux demandes de reprise des interrogatoires. Elles espèrent également vivement disposer d’une opportunité suffisante pour présenter leur argument sur ce point central de désaccord, même après la reprise des interrogatoires. 

FIFTY FIFTY dépose un deuxième procés contre son agence K-Sélection

Alors que FIFTY-FIFTY a attiré l’attention pour son succès mondial, comme son entrée dans le classement américain Billboard Hot 100 avec « Cupid ». Elles ont révélé plus tôt, le 28 juin, qu’elles avaient déposé une demande de suspension de leur contrat exclusif contre ATTRAKT. 

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Soojin
Soojin
27 jours il y a

Elle ne font que rajouter de l’huile sur le feu en déposant une deuxième plainte

Lisa
Lisa
Répondre à  Soojin
27 jours il y a

C’est encore une affaire de gros sous. D’après mon interprétation, une personne s’est approprié un groupe qui ne lui appartenait malgré le fait qu’il les a trouvées et formées mais faute de financement a dû les laisser signer dans une autre agence.
Je pense que les filles se font manipuler mais en même temps, je ne comprends pas pourquoi on leur demande de rembourser une énorme somme d’argent. Bref, c’est pas clair tout ça, que des magouilles

jennieblinkforever
jennieblinkforever
28 jours il y a

j’ai pas tout suivi mais c’est un groupe viens de débuter et y’a déjà des problème avec l’agence j’espère quelle sensortirons bref

Seunghan de RIIZE fait l'objet de graves accusations K-Sélection

Seunghan de RIIZE fait l’objet de graves accusations

BLACKPINK en concert à Paris- Prix, billetterie prévente plus

Le prix des places VIP du concert de BLACKPINK à Séoul est de 153 euros, les fans corées sont mitigées